Les 5 raisons qui font qu’on aime – ou pas – l’hiver

Publié le 23 décembre 2014 | Humeurs

Salut les chatons,

On a un peu l’impression d’être en plein hiver depuis 2 mois, mais non, officiellement ça fait 48h. Ah très bien.
Bon bah ni une ni deux, on saute sur l’occasion et on vous parle concrètement de ce qui nous fait kiffer en hiver.
Et de ce qui nous sursaoule légèrement. Pas qu’on ait spécialement envie de râler aujourd’hui hein, mais quand même. Ça passe le temps.
Commençons d’ailleurs par les trucs ultra cooloss !

LOVE

1/ Le Papa Nowel

sapinImagine, tu joues à la Famille en Or, et le thème c’est HIVER… Noël, ça fait 80% de résultats non ? Bon bah on suit le troupeau : le sapin, les moments en famille, le partage, les cadals
C’est facile pour personne, rares sont les smalas où tout est nickel à Noël, où y’a zéro embrouille sur “Pourquoi t’as pas invité Tata Jeannette ??“, “Pourquoi tu viens le 25 et pas le vingt-quaaaaaaaat’, c’est l’24 qu’on ouvre les cadeauuux”, “J’ai pas envie d’offrir un truc à Jean-Claude, y’m’saoule Jean-Claude” (toi aussi raconte-nous les galères de ta famille…), mais faut croire que ça fait partie du jeu. On efface tout pour la trêve, chacun met de l’eau dans son vin. Noël peut être un prétexte c’est clair, mais parfois ça a du bon de positiver.
Et nous les premières, on a pas toujours appréhendé Noël avec le Big Smile hein. Mais cette année, Amandine va couvrir d’amour ses neveux chéris et ses fréros enfin réunis pour son plus grand bonheur, Chacha va profiter des gens qui sont encore là et de sa nouvelle belle-famille d’amour, et on espère fort que vous trouverez tous quelque chose de chouette à quoi vous raccrocher pour pas vous pendre en haut du sapin.

2/ Les soldes de janvier

Non seulement, on est  intéressées, mais en plus on est des rapaces. Tu nous kiffes ou pas ?
Allez, tu s’ras bien content de voir nos méga hauls de craquation extrême non ? Zéro soutien là-dessus ? Purée, tout se perd…
Bon, tout ça c’est un peu sur le papier… Parce qu’en vrai de vrai, c’est un peu le No-Buy par chez nous. Pour vous donner une idée, les vraies questions du moment étant : “Y font des soldes chez Renault ou pas ?” ou “Je paye plutôt mon loyer ou mon crédit voiture ?”   
Bon, il est pas impossible qu’on utilise une ou deux cartes cadals ou les sous reçus sous le sapin, ça compte pas du coup, si ?

3/ Les journées cocooning

On vous les décrit très explicitement dans cette vidéo, mais elles se font encore plus régulières quand on passe sous les 5°C.
C’est à dire qu’en ce moment, ya plus grand monde qui t’appelle pour un rosé en terrasse après l’boulot…
Et pis, le programme télé est hyper serré… à 13h30 y’a 1 jour 2 histoires..de noël – aka du love sous la neige – , après y’a Les Princes de l’Amour 2 – histoire de se prouver qu’on est au dessus de ça – et le soir y’a Rebelle sur M6. Comment veux-tu qu’on s’en sorte ?
Intellectuellement, ouais, on est au top. Mais ça fait aussi du bien. Non ? Allez, steuplé…

4/ La bouffe

On aurait clairement pu commencer par ça, tellement notre Instagram regorge de soupes homemade et autres Hashtags Healthy#mauvaisfoinocturne
Foie Gras, croustillons, raclette, tartiflette, galettes des rois, chocolats à gogo… on se lâche sans complexe et on remet les pendules à l’heure dès janvier le printemps !
On va pas s’mentir, la première de nos résolutions est toute trouvée…

bouffe

5/ Le ski ?

Bon, on est dans la théorie pure, parce que cette année ce n’est pas prévu au programme. Tristitude extrême.
Mais le gros kiff de l’hiver – et de la neige, parce que si y’en a pas, c’est tout de suite moins marrant – c’est bien LE SKI !
Flipper dans les télésièges ou pire, les tire-fesses – quel est le con qui a inventé ça ? – rentabiliser ta 1ere étoile durement acquise, dévaler les pentes à toute vitesse en chasse neige, essayer de repérer les limites de la piste quand y’a du brouillard, te moquer des gens qui tombent – toi tu tombes jamais hein – mettre ta plus belle combinaison ahem, Respirer l’air pur de la montagne ça vous gagne, et se déconnecter. Les raisons sont infinies. Et même les plus mauvaises font de supers souvenirs.
On t’épargne le frometon et le vin chaud, t’as surement déjà bien saisi notre amour de la bouffe et de la tise.

TOUPOURRI

1/ La luminosité

La nuit qui tombe à 14h30, alors c’est nickel quand t’es une chauve-souris, mais pour les autres c’est légèrement relou. Et triste aussi un peu, ON VEUT DU SOLEIL !
T’as l’impression de pas avoir de vie t’sais. T’attends juste que le temps passe ou que quelqu’un rappuie sur l’interrupteur la-haut.
Pire encore, tu peux plus filmer de vidéo YouTube sauf entre midi et deux, quand le ciel n’est pas trop trop gris. Et CA, c’est vraiment touaaaahahhh la poisse.

2/ La facture de chauffage

L’un ne va pas sans l’autre… les étrennes d’EDF, on en parle ou pas ?
Bon point pour nous : les plaids, bougies (mais siiii ça réchauffe), gros pulls doudou, pilou-pilou et autres bouillottes sont à la mode.
Tu peux aussi te servir de ton chat, au choix. Par contre, ne compte pas sur ton éventuel mec pour te réchauffer, ça n’a jamais froid ces bêtes-là.

3/ La neige

Le manteau blanc le jour de Noël par la fenêtre, c’est que dans les films. Ou dans les chansons de Tino Rossi, on sait pas. En vrai, on se fout royalement de ta gueule.
Déjà, t’as quasi plus de neige depuis perpette, y’a plus d’saison ma bonne dame. Donc envoyer des boules de neige à la gueule de tes frères et sœurs, hyper gratuitement, tu peux oublier.
Et si tu vis en ville, t’as juste de la vieille bouillasse sous tes chaussures, tu te ramasses la gueule sur le verglas, et tu sais plus comment t’habiller. Nice ou pas ?

neige (2)4/ Les kilos

Rares sont les grogniasses qui prennent pas un gramme en s’engouffrant la même chose que c’qu’on a mentionné précédemment.
Et qu’on ne répètera pas puisque le simple fait de prononcer ces mots te fait prendre 3 kilos par cuissot.
Et aussi peu nombreuses qu’elles soient, elles vont toutes finir dans le caniveau tfaçon #violencegratuite
C’est tout, c’est comme ça : les clémentines, ça va bien 5 min.

5/ Faire ses courses normalement à Auchan

Arrivé mi décembre, c’est déjà l’apocalypse. Qui sont ces gens qui font leurs courses avec 15 jours d’anticipation ??
Un petit ravitaillement hebdomadaire a été tenté un jeudi à 15h, soit le jour et l’heure où nomalement t’es assez tranquillou bilou. Que nenni. L’angoisse totale, un monde de dingue.
Et que ça te bouscule dans les rayons, et que ça se stoppe net dans l’allée centrale pour checker sa liste alors que t’es juste derrière et que t’aimerais bien avancer putain de merde, et que ça emmène ses gosses qui font mal au crâne. Sans parler des files à rallonge une fois les caisses enfin atteintes. Définitivement, dans ces moments là, le drive est notre ami.

 

avatar blancAllez, dis-nous tout : l’hiver, tu valides ou pas ?
Bisous de nous, et évidemment, Joyeux Noël !
Tes gonzesses

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

8 Réponses pour Les 5 raisons qui font qu’on aime – ou pas – l’hiver

  1. Paula dit :

    Je sous valide l’hiver : je préfère geindre à cause de la chaleur sous les tropiques ou à Dunkerque que de subir le froid qui gerce les lèvres, les courants d’air qui s’infiltrent dans l’appart, les tenues anti sexy…
    C’est trop nul : on peut même pas boire de verres en terrasse !

    Mais bon, heureusement qu’on a inventé la fête des cadeaux à cette période. On avale mieux la pilule. Et pas que la pilule. Humm. Salut. Bon Noël bande de gonzesses !

  2. Mély dit :

    Ohhhhh ça me rassure!!! Je ne suis donc pas la seule à être impatiente et en même temps craindre une dispute bidon pr Noël!!!! 🙂
    Passez de bonnes fêtes les filles!! Soyez gâtée et surtout bien entourée!

  3. lilou dit :

    j’aime pas trop l’hiver, fait froid,fait noir tôt, plus de sous, la famille relou….
    joyeux noel quand même!

  4. Moi je valide pas, c’est relou epicetou lol 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*