Les marques de distributeur des pharmacies

Publié le 3 février 2015 | Beauté

Coucou Chaton !

Il y a quelques mois…bon en fait y’a un peu plus d’un an. C’est dingue comme le temps passe vite…
Bref, il y a un an, je t’expliquais les produits à marque de distributeur. Visiblement ça t’avait bien plu.

Je reviens enfin avec la suite, causons donc marque de distributeur… en pharmacie !
Tu ne le savais peut-être pas, mais les pharmacies sont organisées en groupements.  Pourquoi ? Lesquelles ? Je t’explique tout ça.

 

à quoi servent les groupements ?

Une pharmacie ne peut être tenue que par un pharmacien. Je veux dire par là que seul un pharmacien diplômé peut en ouvrir une, et pas un quelconque businessman.
Un pharmacien ne peut pas en tenir plusieurs, c’est la loi. Du coup, il lui est impossible de développer et vendre des produits à sa marque, ses quantités étant bien trop faibles. Parce que, pour commander des produits à bas prix à un fournisseur, il faut de grandes quantités. D’autant plus si ces produits sont personnalisés (couleurs, logo,…).
Les groupements sont donc apparus pour permettre aux pharmaciens de se regrouper, et de bénéficier d’avantages non négligeables comme l’achat groupé.
” Les groupements de pharmaciens sont donc des associations de titulaires de pharmacies pour la négociation auprès des fabricants et des grossistes-répartiteurs. Ils ont ainsi pour but d’assurer aux adhérents des avantages financiers (remises, taux d’escompte, promotions, formations, etc…), de plus certains se substituent même aux centrales d’achat en collectant les commandes des adhérents et en se portant acquéreurs auprès des fournisseurs. Ceci a pour objectif un meilleur traitement des commandes et de meilleurs délais.
J’aurai pas dit mieux !

pharmodel vitrine

 

Toutes les pharmacies y adhèrent ?

Non ! Ce n’est en aucun cas une obligation, et certaines irréductibles résistent encore et toujours à l’envahisseur (mes excuses pour l’inspi astérixienne).
Par ailleurs, selon les groupements, il y a différentes formes d’adhésions : actionnaires, adhérents, adhérents VIP, clients simples.

Selon leurs cotisations, les pharmacies peuvent bénéficier des produits à marque du groupement, nettement plus intéressants financièrement que des marques nationales pour elles.
Elles peuvent aussi être “brandées” : leurs vitrines revêtent couleurs et logo du groupement, bien qu’elles restent des commerces indépendants. Elles sont libres de prendre – ou non – les produits en question.

 

Qui sont les groupements et comment sont-ils organisés ?

Il y en a beaucoup ! Tu as pour sur croisé quelques uns, sans forcément y faire attention.
Quelques noms : Pharmodel, Evolupharm, Népenthès, PharmaRéférence, Pharmactiv, PlusPharmacie, Giphar, …
(Alors ? t’en reconnais ?)

Pour l’organisation, c’est comme les centrales d’achat des grands distributeurs, à peu de choses près.
Des services achat et marketing, de la logistique, des commerciaux pour vendre et former leurs produits aux pharmaciens et trouver de nouveaux adhérents. Et certains ont également des laboratoires.

 

Quels produits sont concernés ?pharmactiv

Pas mal de gammes en fait, mais avec le minimum de références. Les essentiels, en général. D’ailleurs, ce mot “essentiel” revient souvent sur leurs produits.

Produits de base : hygiène, pansements, bébé, …
Dispositifs médicaux “légers” : tests de grossesse et ovulation, préservatifs, thermomètres, …
Maintien à domicile (personnes âgées et handicapées : barres d’appui, chaises de douche, pinces de préhension,…
Médicaments : quelques uns ont même leurs propres génériques.

 

Les produits sont les mêmes que les MDD de supermarchés ?

Concrètement, ça peut arriver.
Les fournisseurs sont plus ou moins les mêmes, il peut donc arriver de retrouver un même produit en officine et en supermarché, avec un packaging différent. Mais alors faut être très observateur. Et n’avoir rien d’autre à foutre, aussi.

 

Qu’est-ce qui les différencie ?slider01-36e18

Au niveau du développement, rien de bien différent des distributeurs. Je t’invite à relire l’article où je l’explique, si tu l’as raté.
Ce qui diffère, c’est le choix des produits. En général, les distributeurs se focalisent sur le prix bas. Ça intéresse également les groupements, bien sur, business is business, mais la qualité est très importante.
Quand je faisais deux propositions, on m’a souvent préféré un produit un peu plus qualitatif, même si un poil plus cher. (j’ai été fournisseur quelques années).

 

Où acheter ces produits alors ? Pharmacie ou grande surface ?

Et bien… ça, c’est à toi de le décider !
Personnellement, j’ai un amour démesuré pour les pharmacies. J’aime la proximité des officines, et les conseils avisés qu’on y trouve.
Mais j’imagine que pour le commun de mortels – la meuf se croit surhumaine, tout va bien – le choix dépend du produit.

 

Amandine

Et pour toi, qu’en est-il ? Commun des mortels ou pas ? 😉
Dis moi tout !

Bises, Amandine

PS : n’hésite pas à me poser des questions si cet article manque de précisions. Pas évident d’évaluer ce que ne sait pas une personne dont ce n’est pas le métier !
PS2 : t’as remarqué que quand j’parle boulot j’suis carrément plus sérieuse ? T’inquète, les conneries, ça revient vite 😉

 

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour Les marques de distributeur des pharmacies

  1. Clemie dit :

    Article très instructif et intéressant !!
    Perso, j’adore les parapharmacie, mais je vide mon PEL à chaque fois alors j’essaie de ne pas trop y aller !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*