[Revue] L’Effaceur Instant Anti-âge de Maybelline, le correcteur incontournable

Publié le 20 février 2020 | Beauté

Salut chaton,

Chaque année, ces articles “Awards” de janvier nous permettent de faire le point sur nos produits préf’ des derniers mois.
Et en interne, je réalise alors qu’il y a ces trucs que j’utilise chaque jour qui passe sans jamais en avoir réellement débriefé avec vous. Le drame quoi, j’pouvais pas laisser passer ça !

Or donc à l’ordre du jour, on s’occupe du n°1 des anticernes en France : l’effaceur instant anti-âge de Maybelline. Le truc a changé 15 fois de names ces dernières années, mais je suis sûre que tu situes !
La gamme a accueilli 10 nouvelles teintes récemment, l’occasion pour moi de vous présenter ce bijou qui – je cite – “camoufle les cernes, corrige les imperfections et gomme les zones d’ombres”.

Packaging & Composition

Le bon vieux tube des familles, je m’attarde pas. Par contre l’applicateur en microfibres mérite qu’on en cause.
Je me souviens du draaaaame à sa sortie, on criait tous à l’horreur côté hygiène. Et aujourd’hui, un anticerne sur deux possède un applicateur mousse… Libre à nous de l’appliquer au doigt ou directement à l’applicateur finalement. J’y vais personnellement pas de main morte, et je quadrille toutes les zones à problèmes avec le tube.

Côté composition, Maybelline a opté pour les Baies de Goji anti-oxydantes, anti-âge et anti-fatigue, et de l’Haroxyl décongestionnant.
Formule non comédogène, testée sous contrôle dermatologique et ophtalmologique.


La formule : aqua / water, cyclopentasiloxane, dimethicone, isododecane, glycerin, PEG-9 polydimethylsiloxyethyl dimethicone, butylene glycol, dimethicone crosspolymer, nylon-12, distear-dimonium hectorite, cyclohexasiloxane, PEG-10 dimethicone, cetyl PEG/PPG-10/1 dimethicone, phenoxyethanol, sodium chloride, polyglyceryl-4, isostearate, caprylyl glycol, disodium stearoyl glutamate, ethylhexylglycerin, methylparaben, lycium barbarum fruit extract, chlorphenesin, ethylparaben, aluminum hydroxide, PEG-9, N-hydroxysuccinimide, palmitoyl oligopeptide, chrysin, palmitoyl tetrapeptide-7


Texture & Application

Pour faire sortir le correcteur, il suffit de tourner le col de l’applicateur jusqu’à ce que le produit apparaisse sur la mousse. On tourne ensuite plus ou moins de fois selon la quantité de produit que l’on souhaite. La texture est ultra fine, on peut vraiment superposer les couches si nécessaire et moduler ainsi la couvrance selon le résultat souhaité.

J’applique donc tout ça directement avec l’embout mousse, puis j’estompe au doigt pour les cernes et au gros pinceau teint bien dense pour les autres imperfections.
J’ai toujours préféré travailler le bleu des cernes au doigt, notamment pour maximiser la couvrance et éviter que le produit ne se perde dans les fibres d’un applicateur quelconque. Par contre pour le reste du teint, je préfère utiliser un pinceau qui va fondre la matière dans le reste de la peau que je ne maquille pas/plus forcément. Zéro démarcation, top !

18 teintes sont désormais disponibles, de quoi masquer les cernes, camoufler les imperfections du teint et faire du contouring si l’envie nous titille.
J’ai reçu pour l’occasion les teintes 01 beige rosé, parfaite pour effacer les imperfections sur ma carnation actuelle, et 11 brun que je peux utiliser dans le creux de joues pour sculpter mon teint.

Rendu & Résultats

Côté couvrance, c’est parfait !
Et surtout modulable, voilà pourquoi le produit est aussi célèbre à mon avis. J’ai assez peu de cernes ces dernières semaines (merci le congé mat’), alors très peu de produit me suffit pour illuminer le coin interne. Par contre côté rougeurs, y’a du taf (les photos parlent d’elles-mêmes), j’y vais en plusieurs fois si j’ai vraiment envie d’être nickel (c’est rare), et surtout je peux cibler les zones à corriger sans que ça ne jure avec les zones que je ne souhaite pas pour autant maquiller. Le fondu est parfait, on ne perçoit aucune démarcation avec le reste de mon teint qui ne porte aucun maquillage.

Le fini – en plus de son rendu flawless donc – est assez lumineux.
Les marques de fatigue ont disparu en 3 secondes et demi, c’est parfait pour un petit makeup rapide quand je veux juste avoir l’air éveillée. Aka ma préoccupation principale ces prochaines semaines, on va pas s’mentir !
Mais c’est aussi top si on veut y passer plus de temps et jouer avec les teintes différentes pour sculpter son visage. Aka un peu moins mon dada ces derniers temps, mais pourquoi pas plus tard !

Côté tenue RAS non plus, l’une des meilleures du marché !
Certes j’utilise toujours une poudre pour fixer le teint, mais le produit ne s’oxyde pas au fur et à mesure de la journée. La tenue sur mes ailes du nez par exemple (le point plus critique chez moi, celui qui ne pardonne pas) est tout à fait correcte après plusieurs heures.

AVANT

 

APRÈS


Disponible sur Amazon
Son prix : environ 11 € les 6.8 mL


 

Vous savez désormais tout de ce petit chouchou qu’on rachète depuis des lustres avec Amandine.
Et toi, tu le connais ce produit ? Il donne quoi sur toi ?

Love,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour [Revue] L’Effaceur Instant Anti-âge de Maybelline, le correcteur incontournable

  1. Jennie dit :

    Salut, je viens de découvrir ce produit et ton avis m’est intéressant. Merci pour le partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*