L’Enfer de la vie parisienne

Publié le 26 octobre 2012 | Humeurs

Coucou à vous,

Depuis maintenant deux ans que je vis dans notre belle et grande capitale, j’ai décidé de partager avec vous les joies et les bonheurs, que l’on peut ressentir en vivant au sein de cette ville.

Je commencerai tout d’abord par :

LES TRANSPORTS EN COMMUN ou plutôt comment faire un sauna gratuit !!!!!

Je suis certaine que la plupart des gens qui lisent cet article et qui vivent dans Paris ont déjà connu ça :

Ne pas pouvoir sortir du métro parce que les gens ont la bonne idée de bloquer le passage et ils ont tellement peur de ne pas pouvoir rentrer qu’ils te poussent à l’intérieur. D coup tu es destiné à sortir en même temps qu’eux à la prochaine sortie, voir beaucoup beaucoup plus loin!!! (je sais j’exagère là) Non, généralement, tu cris PARDON et ils font quand même en sorte de te laisse passer mais obligatoirement tu bouscules ou tu te fais bousculer, bref un vrai combat dans ce serpent sous terre métro !!!

Et donc si vous voulez éviter les transports en commun et être plus indépendant, c’est à dire prendre votre voiture, alors préparez-vous à ça :

Sans parler de la galère pour trouver une place pour se garer.
Alors si vous voulez vous déplacer à Paris, une seule chose à dire : BON COURAGE !!!

Ensuite je parlerai du LOGEMENT à Paris, as-tu déjà connu ça pour visiter un appartement ?

Eh bien moi oui, et je peux te dire que quand tu sors du boulot en speedant dans les transports déjà bondés pour aller visiter un appart (ou plutôt une pièce de quoi mettre un lit et quelques autres trucs..). Au début, tu penses toujours que tu vas être en retard au rendez-vous donc tu te dépêches et au final tu te retrouves déjà (alors que tu es pile poil à l’heure) derrière une queue de 2 km donc tu prends ton mal en patience et tu attends ton tour.

Et quand ton tour arrive, l’agent immobilier t’annonce qu’il a déjà 20 bons dossiers avant toi, que ce sera un tirage un sort (donc là tu te dis que tu vas faire une prière avant de te coucher) ou encore que tu ne conviens pas du tout (genre “ah non le propriétaire ne veut pas de coloc” alors que deux jours plus tôt au téléphone, elle t’avait dit que c’était bon…) A ce moment, soit tu hurles ou alors tu reprends ton mal en patience et reprends les transports tout collés serrés, et l’unique chose dont tu rêves est une plage de sable blanc sous un cocotier avec comme unique but : être loin de Paris.

Et si par bonheur tu arrives à trouver un logement, c’est que tu es prêt à laisser la moitié de ton salaire dedans. Les prix sont exorbitants, du genre : 350 € pour un 9m² (donc une cage à lapin !!) / de 500 à 700 € pour environ 20m² et donc si tu veux passer les 30 m² et bien tu n’es pas loin des 1000 €.
A ce moment-là, tu ne penses plus à la plage de sable blanc mais à la case en bois que tu vas construire sur cette plage !!!

Je ne finirai pas cet article sans parler de la CULTURE. A Paris, nous avons, il faut l’admettre, un magnifique patrimoine culturel, historique et architectural !!! Ce qui amène bien évidemment, énormément de touristes à visiter notre belle et grande capitale. Décider d’effectuer une visite à Paris, c’est généralement s’exposer à ça  : >>>

Puisque bien sûr tu travailles la semaine et donc le week end c’est encore pire niveau population.

Mais il n’y a pas seulement la queue pour les musées et expositions, il y aussi la queue pour les magasins. Par exemple, Abercrombie a ouvert ses portes sur les Champs Elysées il y a maintenant une bonne année et à certaines périodes il y a toujours la queue à l’extérieur :

 

Mais il est vrai que concernant Abercrombie, ça peut valoir le coup:

Enfin je ne vais pas continuer à critiquer la vie parisienne aussi cruellement, car il y en aurait des choses à dire!!! Il faut juste se préparer mentalement et physiquement ( eh oui, tu ne marches plus, tu cours à la place).
Mais au moins c’est une grande métropole où il est plus facile de trouver du travail (enfin c’est peut être pas la meilleure période pour en parler…). En tout cas en ce qui me concerne, je ne voulais pour rien au monde venir à Paris, mais l’opportunité y était et pour un début de carrière, c’est pas trop mal.
Les choses positives : plus de choix de bars, de restos, de spectacles, de magasins (tu es sûr de trouver ce que tu cherches généralement) et bien sûr plus d’ Happy Hours !!! 😉

pp melieSur ces bonnes paroles …

Bisous bisous.
Amélie

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

4 Réponses pour L’Enfer de la vie parisienne

  1. Marcelle dit :

    C’est pour les transports (et le logement aussi) que je ne souhaite absolument pas habiter la capitale…

  2. Magalie dit :

    J’ai habité 6 mois à Paris, mais j’ai eu de la chance : logement à 20min à pied de mon travail, le rêve quoi. Si j’avais dû prendre le métro tous les jours, j’aurais fini sous les rails je pense !

  3. Très bien résumé! J’ai été parisienne pendant 6 mois et ça me suffit…
    Par contre en ce qui concerne le métro, tu n’as pas parlé des gros pervers qui te touchent l’arrière-train sous prétexte que c’est la seule place où ils peuvent ses mains vu que le métro est bondé, et du sport de la capitale: le fameux “saute-clochard”… (sorte de saut de haies sauf que les haies sont les clochards ou ton collègue qui n’a pas trouvé d’appart, qui dorment en plein milieu du passage)
    Eh wi, les métros parisiens c’est le parcours du combattant!

  4. Samantha dit :

    Ce que beaucoup de gens commencent à comprendre, c est que Paris n’est plus la ville rêvée ! Elle est jolie pour son patrimoine culturel et sa vie nocturne.Ca s’arrête là et la qualité de vie n’est pas extra.
    L’avenir, ce n’est plus Paris depuis longtemps…La preuve avec ce qui a été écrit précédemment 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*