Perles de collégiens #4

Publié le 8 octobre 2018 | Humeurs

Bonjour bonjour !

Nouvelle année, nouveaux collégiens (enfin, en partie) et nouvelles perles !
On redémarre tranquillement, mais aucun doute qu’ils ont de la ressource et qu’ils nous en réservent des meilleures encore pour les mois à venir.


  • « Moi le balais, je le passe à l’aspirateur ! »

… m’a répondu un élève à qui je faisais remarquer qu’il ne savait pas passer le balais.
Rassure-toi, on n’exploite pas les mioches, c’est juste qu’il avait fait tomber son plateau à la cantoch’. Et qu’il avait pas l’air très à l’aise avec le nettoyage. Mais tout s’esssssplique. C’est l’aspirateur qui balaye !


  •  « Le verre ça éclabousse ! »

Non, pas le contenu, le contenant. Toujours à la cantoch’ (on en vit de ces trucs à la cantoch’), toujours pour un plateau tombé. Le verre s’était cassé, et il y avait des bouts de verre partout. Bah normal, puisque ça éclabousse.


  • « Je me suis fait une attelle »

Visiblement cette petite qui m’expliquait ce qu’elle s’etait fait à la cheville a hésité entre « j’ai une attelle » et « je me suis fait une entorse ». D’où ce combo magique.


  • Juste avant l’exercice intrusion :

Moi – « On est en salle de permanence, et les volets ne ferment pas. Donc si on se met chacun sous sa table, ceux du milieu et du fond seront visibles depuis l’extérieur. Comment on peut faire ? »
Un élève – « On va dans l’armoire ? »

Alors, non, notre collège n’a pas été aménagé par Mary Poppins, et mes 30 élèves et moi ne rentrons pas TOUS dans l’armoire. Bon bah du coup j’y vais moi, pi tant pis pour eux hein.

 

 


  • Lors d’un exercice, il faut associer des mots pour faire des mots composés. Je pense qu’on a chez nous de futurs brillants inventeurs puisque les mots trouvés ont été :

« vide-pain » et « grille-ordures »


Alors, t’en penses quoi du cru 2018/2019 ?
Prometteur ?

Pour rappel, la version 1, version 2, et version 3 des perles de mes collégiens.

à bientôt pour la version 5 !
Des bisous, Amandine

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*