Première escapade en famille à Veules Les Roses

Publié le 18 août 2020 | Lifestyle

Salut chaton,

Après avoir vendu du rêve en story Instagram (n’ayons pas peur des words), il est temps de vous débriefer en bonne et due forme de ce merveilleux weekend à Veules-les Roses.

On espérait couper un peu du boulot qui malgré tout, me mène la vie dure en ce mois d’août et on voulait aussi tester nos capacités à découcher avec bébé avant les vraies vacances à la fin du mois… Le choix du lieu s’est fait grâce à Instagram again & again, et il s’est avéré plus que validé !
Pas trop loin mais pas trop proche car on connaît déjà pas mal de sketchs dans le coin, la mer ou la piscine pour faire trempette et un joli coin pour se balader en famille. J’vous présente Veules-les-Roses, station balnéaire et plus beau village de France… on était bien !


On attaque la visite par les chemins de traverse. Les “Champs Elysées” qu’ils s’appellent, et qui nous mènent à pied jusqu’à la plage.
La balade est magique : on démarre par les sentiers boisés qui font frétiller les yeux de notre poupée, et on enchaîne les moulins le long de la “Veule” qui ravissent quant à eux les plus âgés. La Veule, la fameuse, plus petit fleuve de France du “long” de ses 1,15 kms. On l’observera sur tout le chemin grâce à des petits ponts un peu partout. Entre Amiens, Bruges et l’Alsace dernièrement, on commence à être plutôt calés question canaux.

 

La balade se poursuit dans le centre-ville de Veules-les-Roses.
Des fleurs bien sûr, des maisons en pierre qu’on espère pouvoir s’offrir un jour, des façades canons et plein de petites boutiques locales. Au final, assez peu de photo de l’hyper-centre (si tu m’permets l’expression) car entre le monde et les voitures, c’était pas fou.

L’occasion d’ailleurs de préciser que tout se fait à pieds très facilement. Garez-vous à l’entrée de la ville dans les grands parkings gratuits prévus à cet effet, cherchez pas à gratter la place au plus proche de votre serviette de plage… Il y a certes quelques places dans le centre, mais c’est dommage de batailler 3h et de gêner les piétons qui galèrent sur les trottoirs minuscules et les poussettes qui se faufilent dans les caniveaux.

 

Arrivés à la plage… canon !
D’un côté les falaises qui vont jusqu’à Etretat, de l’autre l’immensité de la baie.
C’est une plage de galets à marée haute, préférez l’horaire du matin ou la fraicheur de la fin de journée si vous voulez goûter le sable 🙂 Ou achètes des crocs, c’est toi qui vois.

Concernant la manche, ben c’est le nooooord. Alors ça fouette en entrant, mais c’est rapidement bien agréable. Un bonheur par temps de canicule en tout cas ! Quant aux distanciations, tout était plutôt très bien respecté, un bon point !

 

Quelques bonnes adresses tant qu’on y est :
– Notre airbnb, parfaitement placé à l’entrée du village et très spacieux. On a calé facilement le lit paraplouts et l’accueil plus que chaleureux de notre hôte Anne a fini de nous convaincre : foncez ! Le studio ici, et notre lien de parrainage qui vous offre 30 € sur votre première réservation .
– Le resto de la plage, le Tropical. Pas de la très grande gastronomie mais de très bonnes moules frites, des glaces qui font plaisir l’après-midi, un service agréable et un coucher de soleil en terrasse.
– Veules Apero, la boutique de souvenirs locaux. Du ciflar et du cidre, bien sûr, mais aussi des bières et autres tartinables à gogo. Leur page Facebook ici !

 

On a fait le tour de ce qui nous a plu pendant ces 2 jours. La conclusion est claire : on reviendra. Avec les copains de passage, avec nos parents respectifs, peut-être hors saison d’ailleurs… il reste beaucoup à faire. On s’est noté la cressonnière et ses tables de picnic, la serre (fermée à l’horaire de notre passage), le resto “Comme à la maison” que tout le monde m’a conseillé sur les réseaux sociaux et la balade le long des falaises… avec le porte-bébé qui nous a fait défaut cette fois-ci !

 

Alors chaton, ça te donne envie ?
Tu connais Veules-les-Roses ?

Love,
Chacha

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*