[Revue] Rouge Allure Ink – Chanel

Publié le 28 novembre 2017 | Beauté

Bonjour Chaton,

Depuis quelques temps, je me kiffe sur les rouges à lèvres. Alors que je privilégiais le nude, j’ose de plus en plus les couleurs et effets différents. C’est dont tout naturellement que j’ai craqué pour la tendance – plus si nouvelle mais relativement durable – des liquides mats. J’ai adoré la gamme rouge sans transfert de Sephora (dont on t’a parlé ici et ici – et dont la 3em partie arrive bientôt).
La beauty addict que je suis a évidemment voulu voir ce que ça valait côté luxe. Après avoir testé ceux de Dior (), on s’attaque aujourd’hui à la version Chanel.

Alors, ça vaut quoi un liquide mat de luxe ?

Ce qu’en dit la marque : « ROUGE ALLURE INK. Un rouge à lèvres liquide mat. Une encre intense et lumineuse. Avec ses pigments fins et denses, la texture fusionne en un instant avec les lèvres, jusqu’à se faire oublier, pour un résultat maquillage longue tenue. L’audace d’une allure qui s’impose. »

 

– Le packaging : Petit format en verre poli mat qui laisse deviner la couleur qu’il renferme. C’est assez rare pour la marque, qui nous a plus habituées à de gros tubes noirs. Changement réussi, perso j’aime beaucoup. C’est classe et pratique pour le glisser dans le sac, et pour choisir lequel mettre le matin si tu possèdes toute la collection. Je sais, c’est beau de rêver.

– L’application : L’embout biseauté la rend extrêmement simple. Il glisse sur les lèvres et est d’une douceur très appréciable. En plus, un passage suffit tellement il est pigmenté et ne nécessite que peu de matière. Deuxième bon point !

– La texture : Surprenante ! Une sorte d’effet velours sur les lèvres. C’est la première fois que je teste un truc de ce genre. Et c’est encore plus surprenant quand il s’agit d’un rouge à lèvres mat. C’est très riche et confortable, à la limite du soin. On remercie la cire spécifique, l’huile de jojoba et les ingrédients actifs (bois de sappan, thé vert matcha, huile d’amande douce, dérivé de vitamine E) qui la composent.

– Le confort : Ça semble lourd vu la composition ? C’est tout le contraire ! Très peu de matière suffit, ce qui le laisse léger et très confortable à porter. On ne le sent pas. Ce qui est pour moi un des critères les plus importants. Je déteste sentir que je porte du rouge à lèvres.

– La tenue : Encore une fois, le bémol de ce produit. On aurait pu croire que les mat étaient plus coriaces, visiblement ce n’est pas le cas des liquides mat de luxe ! Je trouve même le nom mensonger. « Ink », effet tatouage donc. Comme pour le Dior (qui n’a pas cherché plus original pour le nom avec son « tattoo »), on en est loin. Ce n’est pas quelque chose qui me dérangerait plus que ça, si ce n’était pas revendiqué.

– Les teintes : pas mal de choix, des classiques comme des modernes. J’aime la gamme.
Moi je possède le 148 « libéré » délivré, un rouge qui tire vers l’orangé avec une pointe de bleu. Si si, je t’assure, j’y vois tout ça ! Une couleur qui change clairement de mes habitudes.

– Le rendu : Il n’est pas mat immédiatement. Faut bien attendre 10 minutes pour qu’il se fige. L’effet n’est pas non plus mastoc / color block / bam chica bam. Je veux dire par là que je m’attendais à bien plus voyant alors que l’effet peut être très doux. Je dis « peut », parce qu’il suffit d’en rajouter un peu pour que ce soit plus intense.

à noter que c’est quand même un poil plus intense que sur la photo – mon appareil de prêt n’ayant pas réussi à refléter exactement la réalité. Reflex d’amour, tu me manques !

– Le prix : 30€ chez Tendance parfums, 35.50€ chez Sephora.


Alors chaton, t’en penses quoi de ce rouge à lèvres ?
De cette tendance ?
T’en as d’autres à me conseiller ? Perso j’ai bien envie de tester les Kat Von D !

Des bisous, à très vite
Amandine

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*