Perles de collégiens #1

Publié le 2 décembre 2017 | Humeurs
Ouais, je mets direct un #1 parce que j'ai pas de doutes qu'il vont réitérer...

Bonjour Chaton,

Tu le sais – ou pas, dans ce cas je te l’apprends – c’est la deuxième année où je bosse dans un collège. Je t’ai déjà vanté les mérites de l’éducation nationale (ici), mais ce que j’aime par dessus tout, c’est la dose de fou-rires quotidienne.
Attention, jamais on se moque hein. Mais qu’est-ce qu’on se marre. Ces gamins ont une telle dose de naïveté, et aussi de répartie. C’est festival !

A l’image de Chacha qui te relève les expressions chelous de sa collègue, je ne pouvais pas non plus ne pas t’en faire profiter, alors c’est cadeau :


  • « C’est l’hôpital qui se fout de la charcuterie »

Alors l’idée d’utiliser une expression française partait bien, j’étais même surprise de l’entendre de la bouche de collégiens – qui plus est dans un contexte valable – jusqu’au drame de la charcuterie. Je ne sais pas trop ce qu’elle vient faire là, mais elle m’a bien fait marrer !


  • « C‘est important la calculatrice, c’est rassurant, ça permet de vérifier que 2+2 ça fait bien 6 !« 

Ça aurait été la meilleure punchline au monde… si ça avait été fait exprès… Le contexte, c’est un contrôle où la calculatrice n’avait pas lieu d’être. Enfin, normalement elle n’avait pas lieu d’être. Mais visiblement, pour cet élève de troisième, elle était nécessaire.


  • «  – Paris c’est dans l’Oise ?

      – Non, c’est en Île-de-France

      – Paris c’est une île ????? « 

Oui, bon, y’a une certaine logique dans cette question. Non ? je deviens trop compatissante ?


  • «  – Amandine, y’a un truc pas normal ! Y’a la lune et le soleil dans le ciel

    – Oui, et ?

    – Bah c’est pas possible. Quand y’a la lune, y’a pas le soleil. Puisque c’est le même astre ! »

RIP le prof de Sciences.
Du coup je me demande ce qui se passe dans sa tête quand y’a une ellipse. Je te l’accorde, ça arrive pas tous les 4 matins.


  • « Moi j’adore Noël, surtout quand c’est en hiver !« 

Bon ok, je chipote. Ça peut vouloir dire « contrairement à quand on est dans les îles et qu’il fait 30 degrés« . Mais je doute que l’élève en question ait l’habitude d’aller passer les fêtes aux Bahamas. J’peux m’tromper. Si, si, j’te jure, je peux.


Et on va terminer ce #1 par une réponse magique – et pas fausse – à un contrôle de maths :


Alors, ils sont pas fantastiques mes collégiens ? Je trouve ces perles tellement mignonnes !
T’en re-voudras d’autres ?
T’en as, des perles de gamins autour de toi ? Partage-les nous !!

Des bisous
Amandine
Note au collégiens qui me lisent : faites gaffe, je vous prend en note ! 😉

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

4 Réponses pour Perles de collégiens #1

  1. Helena dit :

    Haha ces drôle. Tu avais fait un autre article sur l’education nationale, et je t ‘avais demandé ce que tu faisais avant ça comme boulot, mais tu m’avais pas répondu ?

  2. Nam dit :

    -maman c’est quand l’anniversaire de Rachel?
    -dans 2 mois
    -c’est quand 2 toi?

    Ou encore

    -maman, est-ce qu’on peut aller voir le feu dentifrice?

    Jade, 3 ans 😍

  3. Paulette dit :

    Ha ha ha !
    Je crois que je vais adopter C’est l’hôpital qui se fout de la charcuterie ! je suis fan <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*