Le célibat a un coût

Publié le 25 avril 2013 | Humeurs

Vivre seule, ce fardeau financier.
Je vous plante le décor :

Après 5 ans d’études, je suis devenue traductrice (pour faire simple) au sein d’une agence (= pas toute seule chez moi donc, cette différence est importante du fait que je touche un salaire fixe et non un truc variable et potentiellement supérieur si Dieu est avec toi et que tu as des commandes en temps de crise). En parlant de salaire, et puisqu’on se dit tout, je touche un poil au-dessus du SMIC. Ouais ouais. Coucou. 5 ans d’études. Ma mère ne s’en remet pas. 

Et donc vivre seule = payer seule ses factures = en chier sa race.factures
Parce qu’expliquez-moi tous, comment vous faîtes pour gérer loyer + charges + mutuelle + taxe d’habitation + free t’as tout compris + assurance voiture + essence, et j’en passe.
Heureusement je bouffe que des courgettes, ça coûte pas cher. Et ça fait pas de mal à mon cul.
Heureusement, je paye pas d’impôts. Mais je suis pas assez en galère pour toucher la CAF.
Malheureusement, ma pilule n’est pas remboursée. Ne pas vouloir de mioche, c’est un budget.

 

Pour faire simple : Salaire – charges « obligatoires » = 30 € (non soumis à TVA)
30 € pour offrir un cadeau à l’anniversaire du mois, pour partir en vacances, pour manger au restau ou aller boire un verre après le taf.
30 € pour m’acheter une culotte, une crème de jour ou un nouveau mascara.
30 € pour éventuellement me faire épiler.
Rayez les mentions qui vous paraissent les plus inutiles.

la bonne paye

Alors oui, je fais un taf qui me plaît, que je suis plutôt fière d’annoncer au premier rencard (au quoi ?), dans lequel je me sens pas trop pourrite, et pour lequel j’arrive à me lever avec le smile le matin. (surtout aujourd’hui dis donc, tu le sens ?)
J’ai bien évidemment regardé ce qui se faisait ailleurs. Rien à faire, j’ai pas choisi la bonne branche. Tralilalouuu.
Non seulement les postes comme le mien en agence ne sont pas nombreux (ce qui ne me procure pas une grande force de négociation vis-à-vis de ma responsable) mais le salaire proposé reste similaire. Je gagnerai visiblement 100-200 € de plus à Paris mais pour quelle vie ? (car oui, la vie parisienne ne nous fait pas toutes rêver, petites provinciales que nous sommes) Et quel appart ? Impossible !
Et s’installer à son compte en cette période de crise, alors que déjà en poste fixe on a pas assez de taf ? Flippant. (Le budget traduction est l’un des plus faciles à réduire dans une bote en galère, t’as toujours un cousin qui est parti à Douvres en 5ème et qui te filera un coup de main pour ton manuel)î.

Combien de personnes je croise aujourd’hui et qui enviaient ma « réussite » scolaire à l’époque (tout ça avec des gros guillemets, j’ai simplement validé mes exams), disons plutôt enviaient mes ambitions professionnelles déjà établies à 20 ans, n’ont pas eu le courage d’aller jusqu’au bout et gagnent finalement plus que moi aujourd’hui, quitte à faire un taf de merde qui les fait chier au plus haut point. Alors quoi, je dois être heureuse de m’épanouir ici ? Ça paye pas ma boite de thon. D’où les courgettes.

Les solutions ?

– La coloc ? j’ai donné. Et j’ai échoué. Et j’ai goûté à mon indépendance depuis, et jme kiffe. Et j’ai 25 ans bordel. Pardon mais c’est trop bon.Ronald McDonald

– Trouver un B-boy et m’installer chez lui dans la seconde ? So 2012.

– Epouser un vieux riche héritier ? J’veux pas me marier.

– Bosser chez Macdo le soir ? Il leur faut un Bac+15, j’ai pas le level.

– Arrêter de prendre ma caisse ? Sachant que le train est 2 fois plus cher si jveux faire quoi que ce soit et que jme fais suivre par des gars relous du tier-quar quand je vais bosser à pieds.

– Changer d’orientation professionnelle ? Devenir assistante trilingue ou gratte-papier de je n’sais qui car oui, ça paye plus que mon poste actuel. Même passer le balai paye plus que mon taf de toute façon. Y’a pas d’sous-métier. Juste des choses qui te plaisent plus. Et j’ai envie de croire à mon épanouissement professionnel. Tin.

Je l’ai pas encore trouvée cette f***ing solution. HELP!

 

Ces 3 dernières années, j’ai dépensé 5000 € en plus de mon salaire (fort heureusement, j’ai bossé 4 mois tous mes étés d’étudiante bonnasse et j’ai pu être sage épargner à l’époque).
Croyez-le ou pas, je ne fais pas de folies. J’ai juste la poisse. Une taxe d’habitation méga chère, des relevés EDF qui te redemandent 1000 € tous les ans en plus de ton versement mensuel (pour avoir froid tellement tes radiateurs sont pourris), tes pneus crevés par des abrutis, un accident par-ci par-là (= une assurance voiture de sa mère la p*te en string de bain race)…

 

stephane plaza

 

Alors voilà, j’ai fait une demande de logement social.

En espérant réduire ce budget de 200 €.
Si celle-ci n’aboutit pas sous peu, je vais pouvoir dormir sous les ponts. Et on le sait tous, sous les ponts y’a pas de branchement pour le lisseur. Galère

 

Y’a-t-il des gens indépendants dans la salle qui arrivent à gérer leurs finances ? J’veux dire sans appeler maman dès que ta machine à laver ne fonctionne plus ou que tu dois changer tes pneus ?macaronredactricesbgmoyen
C’est ma question du jour, je suis toute ouïe. (et bien saoulée par tout ça).

pp chachaCâlins,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

33 Réponses pour Le célibat a un coût

  1. Mademoiselle dit :

    Ca me rappelle des souvenirs ça Chacha !
    Aujourd’hui je partage les factures et le loyer mais bordel avant ce que j’étais dans la merde… ric et rac pour tout. Et j’avais demandé à la banque de ne pas avoir de découvert autorisé, pour éviter les abus et l’engouffrement. Pareil, une taxe d’habitation à 10000 roubles (vive Lille), un chauffage qui n’allait qu’une fois sur deux (quand il faisait pas froid pour faire plaisir).
    Quand je vois les bloggeuses qui s’achètent sans cesse des produits qui coûtent deux doigts, voire un bras, j’me dis c’est pas possible, on était pas là le jour de la distribution de richesse.
    J’te souhaite en tout cas de trouver mieux, ou de t’en sortir… Mais surtout perds pas ton talent d’écrivain hein 🙂 Bécots.

    • En Mode Gonzesse dit :

      Trop chou pour la conclusion 🙂
      C’est avec plaisir que je reviendrai râler par ici (jtrouverai toujours un sujet), ça permet aussi de voir qu’on est pas SOLO dans ce cas.
      Des bisous

  2. cornichon dit :

    Je suis traductrice comme toi, et hors de question de bosser au smic (déjà été exploitée par une agence, ça ira merci). Du coup je crois que jai trouvé le bon plan, je fais les yeux doux aux suisses. Histoire de rajouter un ou deux zéros à mon salaire, parce que comme tu l’as dit, merde, on a étudié 5 ans et on est bi-tri-quadrilingue !! Courage !

    • En Mode Gonzesse dit :

      Et tu vis où ?
      En réalité, je fais surtout de la gestion de projets, donc pas de traduction freelance pour trouver des clients plus compréhensifs…
      Malheureusement, beaucoup de gens étudient 5 ans et sont dans notre cas, ça ne veut plus dire grand chose 🙂
      Enfin bref, j’évoluerai certainement avec le temps !

  3. Lucile dit :

    Comment je comprends ta situation… et les 5 000 e dépensés en plus du salaire. Dans mon cas, je sais que la voiture y était pour beaucoup (et les aller-retours Paris-Lyon pour voir le BF aussi…), mais squatter la machine à laver des copines, ça a du bon \o/
    J’ai pas de bon conseils, désolée, j’en ai chié à Paris. Et puis, je suis passée indépendante et j’ai déménagé chez le BF susnommé. Mieux depuis !
    Mais ouais, on n’a pas envie de déménager dans un appart plus petit pour économiser sur le loyer, on n’a pas envie de perdre une vie sociale pour éviter les tentations apérales (en terrasse, enfin ! 🙂 ) ou autres… Ou même, encore pire, économiser sur les vernis – NO WAY !
    Ce que je te conseille, c’est, si tu as un petit talent créateur, mettre ça à contribution, surtout que tu peux faire ta propre promo sur ce blog :). Sinon, pour dépanner sporadiquement (ouais, y’a pas que vous qu’avez droit aux jolis mots ! Nah !), le petit vide-dressing qui va bien. Sinon, après, faut que ton chat devienne une re-sta et que tu déménages à L.A. pour la promo de ses films ! 🙂
    En tous cas, bon courage, je suis de tout cœur avec toi.

    Lucile

    • En Mode Gonzesse dit :

      Aucun talent, clairement !!! Mais jfais la réderie d’Amiens ce weekend 🙂 Ahah
      La chérie de l’amour est chez le vétooooooooooooo mais oui elle est trop trop belle c’est déjà ma star !!
      BREF TU MFAIS DIRE N’IMPORTE QUOI BISOUS

  4. Mona dit :

    Bonjour.

    J’ai pas fait d’études mais parle 3 langues, je dois gagner comme toi. Mais ne trouve pas d’appart (you know).
    J’ai un pb d’achat compulsif (coucou amandine!) donc je suis tjr à découvert. J’ai décidé de niquer le système.
    Passons …

    J’te comprends so bien (high five to ta tête sur ronald, so lol). J’attends aussi mon logement social.
    C’est grave d’en arriver là. HEU ALLO???? PAS DE LISSEUR, C’EST COMME TU ME DIS T’AS UNE TOUFFE MAIS TU PEUX PAS LA DISCIPLINER. scuz mi.

    Faut rester positive (kikoo lorie), et se dire qu’on a quand même la chance d’avoir un taf et que .. OUAIS OK NOTRE VIE PUE.

    Mais ça pourrait être pire … on pourrait être moche.

    ps: sinon pour répondre à ta question, quand j’avais un appart, j’men sortais pas des masses, mais je (sur)vivais. et j’ai jamais appelé moman ni dad (ou juste pour fixer mon rideau, ba quoi?).

    <3 LOVE U CHACHOU

    • En Mode Gonzesse dit :

      Je ris trooooooooop pour Ronald, chuis trop rigolote comme grogniasse 🙂
      On trouve toujours pire à côté, au moins on est bonnasse (quand on est défrisée), et ça c’est pas donné à tout lmonde !
      Comme tu dis si bien, nik le system.

  5. chloé dit :

    putain je te comprends trop…
    être ric-rac sur tout, check; échouer la coloc’, check; 30€ en fin de mois, check…
    et en plus j’habite à Paris…

    pas de solution, juste positiver comme dis la kikoolol au dessus 🙂 … si tu savais le nombre de potes de ma promo qui sont au chomage…

    • En Mode Gonzesse dit :

      Paris ? encore pire. y’a toujours pire t’façon.
      Oui le point positif, c’est que j’ai un boulot cooloss, dans une région cooloss, à 5 minutes de mon appart (trop pratique pour la sieste du midi, jmeurs à ta place dans les transports parisiens), et des lecteurs trop niiiice qui m’écoutent râler et partage mes déboires !!!
      KIFFANT

  6. Rosemary dit :

    Coucou, j’ai été directement interpellée par ton article tellement je te comprends. J’ai habité toute seule dans un studio pendant un an avant d’emménager avec mon chéri mais ça ne nous empêche pas d’encore bien connaître ça. J’ai un boulot fixe, avec salaire fixe. J’avais mon loyer + l’eau + l’électricité + gaz + les courses + la bouffe qui coute vmt cher + le plein d’essence de la voiture + l’assurance auto + la taxe de circulation + tous les cadeaux d’annifs + toutes les merdes de ma voiture …. j’ai envie de dire, c’est la galère! Je mets toujours une petite somme en épargne mais à part cette somme je dépense bien tout mon salaire. J’ai trouvé une grosse astuce : revendre ma voiture. C’est déjà une grosse somme en moins… Ca coute vmt cher quand on est jeune, seule ou même en couple! Je te soutiens dans ta cause, ton article sonne vraiment juste!!! Bisous Chacha!!

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ouais, ça me ferait bien chier d’en arriver à me séparer de Titine !! Mais t’as bien résumé la situation, sauf que j’arrive pas du tout à épargner en ce moment ! Il va effectivement falloir trouver des solutions ! Je compte sur le nouvel appart ! bisous !!

  7. Cécile dit :

    J’suis traductrice en entreprise, je gagne pas un salaire mirobolant mais j’habite (seule) à Berlin où la vie est pas chère ^^ Ma solution à moi a été d’aller voir si l’herbe était plus verte ailleurs et elle l’est pour moi :p Et sinon je vais à nouveau retenter le concours de l’ONU, là après t’es riche ^^ (Ça marche aussi avec l’UE tu me diras)

    En tout cas bon courage ! 🙂

    • En Mode Gonzesse dit :

      Oui, je pense aussi qu’il faudrait que j’envisage de regarder plus loin ce qui se fait, mais c’est triste de quitter ma petite vie et les copains :/
      L’ONU ou l’UE certes, mais bon courage !!!! au secours les concours !!
      Entre nous, en agence je fais plus de gestion de projets que de traduction pure donc pas sure d’avoir le niveau !

  8. Ageha dit :

    Je m’en sors assez bien sans faire trop de folies niveau dépenses car je n’ai pas de voiture… et oui, je ne peux pas passer mon permis avec les moyens financiers que j’ai actuellement. Du coup, je repousse sans cesse une éventuelle inscription au code et tout ça car ça va me faire un sacré trou dans mes rentrées d’argents qui ne sont déjà pas très élevées 🙁
    Bref, si je m’en sors correctement, c’est parce que je n’ai pas encore pu me payer le permis et tout ce qui va avec.
    Le célibat coute effectivement, oui.
    (bonne chance pour ta demande de logement social!)

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ouais le permis c’est une fortune ! Heureusement c’était mon « cadeau de bac », comme ça tranquillou, merci papa/maman !!
      Merci pour le soutien, et bon courage à toi !!! (tous dans le même bateau qui coule)

  9. Marion dit :

    Tu as parfaitement résumé ma situation ! Et oui quelle galère de s’en sortir financièrement. En plus j’habite en région parisienne et tout coûte cher au niveau des sorties… Je suis carrément dépitée lorsque mes amies (en couple depuis des lustres) se paient des vacances partout dans le monde 3 fois par an (Merci Facebook de relayer ces magnifiques photos de vacances pendant que je passe un énième été chez mes parents !!!), des restos gastronomiques et des séances d’épilation au laser… Je ne suis pas des plus à plaindre mais qu’est-ce que je galère chaque mois et pourtant loin de moi l’idée de me trouver un mec juste pour le fric !….

    • En Mode Gonzesse dit :

      J’avoue que j’en profite quand même en termes de vacances, mais c’est grâce aux copains qui partent s’installer à l’étranger et m’offrent des pieds à terre de fouuuu !
      L’année prochaine, on s’inscrit au Bachelor ! Bisous !!!

  10. MissTerre33 dit :

    Comme je compatis ! Jeune dipôlmée vivant seule, je compatis. J’ai une paye acceptable mais bon personne n’imagine qu’un ingénieur ne gagne pas au moins 2 000 euros sortie d’études… Ben si, et en plus les 2000 euros sont bien loin de ce que je gagne ! Et en effet, je vis dans une ville un peu chère (Bordeaux) et pour m’en sortir avec une taxe d’habitation chère, des impôts (ça ne dure qu’un an la vie sans impôts…), je dois faire bien attention et heureusement que je n’ai pas de voiture et que je vais travailler en vélo sinon le seul budget que je pourrais réduire serait celui de l’alimentaire… Dur dur de voir qu’après des études, une femme seule ne peut pas vivre seule et indépendante, confortablement alors que nos parents arrivaient à faire vivre une petite famille sur un seul salaire

    • En Mode Gonzesse dit :

      Le coût de la vie mes enfants !!!
      J’en suis réduite à rentrer qu’1 fois par mois voir ma sœur et ma mère tellement l’essence/le train coûte cher. Enfin bref, il faut faire des choix !

  11. Winston dit :

    Euh… SUICIDE? T’y as pensé?
    Non, plus sérieusement, pense à investir dans les tickets de Loto! Ahaha.
    Courage poulette, tu fais un job que tu aimes (c’est déjà pas mal). Tu pourrais donner des cours de langues pour arrondir tes fins de mois si tu as un peu de temps à consacrer aux monolingues ^^

    Besos,
    Winston

    • En Mode Gonzesse dit :

      Bah je fais que ça d’y penser !!!!
      Je suis pas/plus assez patiente pour donner des cours (ça m’saoule tellement les gens qui percutent pas), et pour le principe, ça me fatigue d’avance de taffer en plus de mes 35h… Mais j’y viendrai ptet quand je toucherai le fond du panier !!!
      Des bisous !!!

  12. SoloChercheRiche dit :

    Et si on epouse pas le riche mais qu on se fait entretenir??? Bon de tte façon faut déjà trouver le riche tu me diras…diviser ses factures par deux ça fait rever mais allez disons que chez nous au moins la lunette des chiottes est a sa plaaace! On se rassure comme on peut i know… ^^

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ahhhh j’ai pas pensé à ça (jpeux pas être parfaite) !!! Comment le trouver ouais, parce que c’est pas dans les endroits où je sors que j’vais mettre la main dessus (sur quoi ON PRECISE PAS).

  13. Dans la région Rouennaise, les postes d’assistante trilingue sont payés… au SMIC ! Même pas honte ! Donc tu peux renoncer à cette piste 😉

    Et je te le confirme, le célibat (la liberté en ce qui me concerne) a un prix de plus en plus élevé…

    • En Mode Gonzesse dit :

      Bon bah super, tu veux partager ma corde ? (trop d’accord pour la liberté, mais c’est dangereux de devenir trop indépendante, ils kiffent pas trop ces cons !)

  14. Bienvenue dans mon monde ! Que la force soit avec toi !

  15. Vanoow dit :

    En tant que gonzesse de 25 ans célibataire financièrement parlant et dans la vie active depuis désormais quasiment 3 ans (wahou la vache), je me suis faite plumée lors de mon premier boulot (du coup adieu les économies des vacances d’été quand j’étais jeune et insouciante) je n’ai malheureusement pas de solutions à te proposer (du coup mon commentaire ne servira à rien à part te faire sentir moins seule… :p). Ah, si ! Je mange aussi des courgettes, budget marché du dimanche 5€ : courgettes, aubergine, concombre, poivron, tomates, oranges, et barquette de fraises (ça fait pas de mal à mes fesses non plus). Je quitte mon T2 de 40m² trop la classe pour un studio de 28m² avec moins la classe mais une salle de bains gigantesque avec PARKING (qui aujourd’hui me coutait le prix d’une amende tous les 2 jours). Sinon, j’ai rien de mieux à te proposer. Je deale des chewing gum, mais ça ne paye pas très bien. Et pourtant, j’ai un boulot qui fait que quand tu l’annonces au premier rencard, se déclenche de suite les dollars dans les yeux de la personne en face… (Si tu savais…) Et tout ça sans compter la taxe d’habitation, la réparation de mon fuck**g kit embrayage complet qui vient de me lacher, et les vacances aux Maldives (bon ok, ça c’est pas encore à payer, c’est pas encore réservé… je crois que ce sera chez mes parents en covoiturage (ça par contre, c’est une super idée économie tiens en passant). Voilà, voilà ! J’espère t’avoir aidée (?). Courage ! 🙂 Quand on sera grandes, on sera riches.

    • En Mode Gonzesse dit :

      Purée ça fout la blase internationale, mais c’est tellement tout comme tu le décris nos vies… j’sais pas c’qu’on va devenir, mais en tout cas je nous trouve nice, et ça dis-toi bien que c’est pas donné à tout l’monde 🙂
      Courach, vive nous !!

  16. C’était bien quand on était des gosses en fait…:)
    Haha il m’a bien fait sourire ton article. L’humour c’est déjà une façon de s’en sortir puisque l’on relativise mais on peut gueuler aussi de temps en temps c’est cool ! Vivant à Paris, c’est tendu parfois niveau fric aussi en tant que célibataire mais c’est une question d’habitude. Tant qu’il ne flotte pas sur ta tête, que t’as la santé, des amis (et un matou so loyal qui ronronne à l’idée de te retrouver) c’est déjà pas trop trop mal 😉 après advienne que pourra, l’avenir c’est aussi des belles surprises ! XoXo

    • En Mode Gonzesse dit :

      Jsais pas c’que jdeviendrais si jpouvais pas râler en permanence 🙂
      Heureusement qu’il flotte pas sur ma gueule, tu veux que je frise aux yeux de tous ?? ça va pas ou quoi ??
      Grave, vive les potes et le chaton du cœur ! Calins !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*