J’ai testé KITCHENDIET, le régime livré à domicile

Publié le 2 août 2018 | Perte de poids / Bien-être

Salut chaton !

Tu l’auras peut-être suivi sur les stories Instagram la semaine dernière : j’ai testé Kitchendiet.
Sous forme de cure de 6 jours, j’ai découvert ce régime livré à domicile, toutes clefs en main.

L’objectif me concernant : filer un coup de pouce à mes efforts certains pour m’alléger avant l’épreuve du semi-marathon.
Je t’en parlais dans cette vidéo et dans cet article, les 5 kilos repris ne sont absolument pas crispants côté silhouette, mais vraiment relous à transporter sur 2h30 de course à pieds. Alors à ton avis, ça donne quoi ?

Le Concept

Le mot de la marque : « Kitchendiet est un programme minceur articulé autour de repas livrés à domicile et de consultations téléphoniques avec une diététicienne diplômée. »

Tu reçois tous les repas de ta semaine chez toi : petit-déj’, déjeuner, collation et dîner pendant 6 jours. Le 7ème jour est considéré comme free from desire soit pour gérer une invitation sociale, soit pour cuisiner soi-même ses repas équilibrés. Tu peux ensuite renouveler l’expérience pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois.
Le petit plus : les repas en question sont élaborés par un chef 2*, Mauro Colagreco. C’est un régime hypocalorique qui prévoit une journée à 1200 calories pour une femme, 1500 pour un homme.
L’objectif du programme reste bien entendu la perte de poids : entre 3 et 4 kilos par mois pour les femmes et entre 4 et 6 kilos pour les hommes en moyenne grâce à Kitchendiet.

J’aime :
– Le gain de temps : Je cuisine très simplement, mais c’est moi qui fais tout à la maison, matin-midi-aprèm-soir. Alors si je mets tout ça bout à bout, j’y passe bien 1h30 minimum par jour. Au quotidien canon, c’est mon moment à moi, mon sas de sortie entre le boulot et la soirée qui arrive (certains profitent de la route bureau>maison pour tourner la page, moi ça se passe généralement en cuisine). Mais en ce moment, avec les vacances qui approchent, mes traductions à boucler, les vidéos/posts à anticiper ici et les entraînements du semi… je manque de temps. Je suis bien contente de récupérer cette heure et demi pour tout gérer cette semaine, ça tombe à pic !
– Les recettes : Le choix est dingue, y’en a pour tous les goûts. Mes papilles sont habituées aux goûts tranchés, aux épices, aux couleurs… J’ai retrouvé tout ça, et j’ai ajouté des textures et de la variété. Comme dans Top Chef on vous dit ! Franchement, j’ai été agréablement surprise à l’énoncé des assiettes sur le site, on est pas du tout sur du plat préparé tout fade de grande surface.
– L’accompagnement diététique : J’ai passé 45 min au téléphone avec une diététicienne avant de me lancer, et j’ai appris plein de trucs. Elle m’a posé les bonnes questions, qui trottent encore dans ma tête et que vous retrouverez en conclusion de cet article. Vraiment top ! On reçoit aussi un guide (du programme, mais aussi des recettes), et on a accès au blog et au chat en ligne si on a d’autres questions pendant le programme. Je pense qu’on peut dire que même chez nous, on est bien entourés !

Les Plats

Plus de 40 plats au choix, et t’en choisis 12 pour ta semaine. On évite les pâtes deux fois par jour par exemple, mais le choix est si complet que c’est easy. Et en plus ça nous donne des idées pour la suite !
Pour les à-côtés, on ajoute simplement un laitage et un fruit deux fois par jour, et même un carré de chocolat midi et soir ! (Évidemment, on privilégie le noir au Milka Oreo…)

J’ai aimé :
– Retrouver mes classiques : le velouté butternut/saint jacques, le poulet curry, les flans de courgettes…
– Les plats bien relevés : le cabillaud persillé, la piperade au chorizo, le tajine de légumes…
– Les muffins au citron : il faut vraiment que je fasse plus souvent de la pâtisserie.
Les cuissons de manière générale : pas de déception alors que j’ai tout fait au micro-onde. Les légumes restent croquants, les viandes et les poissons sont bien cuits !

J’ai moins aimé :
– Les pancakes : ils sont bons, entendons-nous bien ! Mais pour moi, c’est difficile de manger ça froid, sans confiture ni lemon curd. Ah et les artichauts aussi, j’ai voulu retenter l’expérience mais c’est définitivement pas mon délire.
– N’avoir qu’un seul plat à manger : j’aime bien me faire des entrées (surtout le midi), histoire d’avoir l’impression que le repas dure lonnnngtemps !

Bon à savoir : j’ai fait une course d’1h15 pendant la semaine. J’en ai chié ma race, et j’ai fait mon pire chrono en 4 années de running. Bien les boules, à 1 mois du D-Day. Alors c’est un tout : j’ai couru à 20h et ça ne m’arrive jamais, on est en canicule totale depuis 1 mois donc c’est vraiment la misère pour s’entraîner… mais peut-être aussi que j’ai manqué de forces, de peps. Les jours qui ont suivi, j’ai ajouté une entrée à chaque repas du midi (maïs, tomates, humus… pas grand-chose, mais j’ai adapté).

 

Mes résultats

Lundi matin : 80.2 kilos au compteur
Dimanche matin : 78.3
Soit 1,9 kilos perdus, le contrat est rempli !

Sauf que si vous me suivez bien, c’est le cas toutes les semaines depuis 4 ans : je prends 2 kilos chaque week-end, que je perds la semaine suite. Et lundi matin, j’avais effectivement repris les 2 kilos. Le dimanche, j’ai mangé un pain au chocolat (même pas de brunch, on était trop pressés !), une salade de pâtes en faisant de l’accrobranche, et un barbecue avec chamallow inside le soir. Des excès donc, mais rien qui explique les 2 kilos non plus. Je crois malheureusement que mon corps est conditionné à ce rythme de prise/perte de poids chaque semaine… et ça me plaît plus des masses.

On en vient donc à ma conclusion : c’est la crise !
Je sais bien manger, et je mange bien. Mais probablement que je suis trop dans le contrôle la semaine (j’ai fait flipper la diététicienne sur mes habitudes je crois ^^), c’est comme si mon corps était sous pression du lundi au vendredi et qu’il relâchait tout ce stress le week-end. Un vrai point à éclaircir à la rentrée, pas forcément pour perdre du poids ou apprendre à manger dans mon cas, mais plutôt pour espérer un jour stabiliser tout ça… Let’s see !

Par contre, si vous avez un métabolisme bien plus docile que le mien : foncez !
Je conseille ce type de cure aux personnes qui manquent de temps forcément, d’inspiration aussi (ça peut vous aider à varier vos assiettes ensuite), et surtout à celles qui sont bloquées par un foutu palier et souhaitent rebooster la perte de poids !


Les tarifs

1 mois : 140 € par semaine
2 mois : 129 € par semaine
3 mois : 117 € par semaine
4 mois et + : 89 € par semaine
Ce qui revient à 15€ par jour pour les 4 repas, livraison et consultations comprises.

Le code promo GONZESSEKD vous offre 20% sur les programmes minceur 1, 2 et 3 mois.


 

Voilà pour mon avis sur le programme Kitchendiet qui contre toute attente a soulevé pas mal de questionnements chez moi ! Allez, à moi le semi et on reparle de poids à la rentrée !

Love,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour J’ai testé KITCHENDIET, le régime livré à domicile

  1. Maman de Aour dit :

    Il est vrai que faire attention toute la semaine et se lâcher totalement le week cela n’a jamais été une solution.. trouver le juste équilibre est primordial. . Bisous d’amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*