Cher dimanche soir,

Publié le 26 mai 2017 | Humeurs

Cher dimanche soir,

(Je sais, aujourd’hui on est vendredi)

Faut qu’on cause.
On n’est pas très copains, hein, toi et moi. D’aussi loin que je me souvienne.
Petite, même si j’étais contente de retrouver les camarades le lendemain, c’était quand même synonyme de vérification des devoirs, préparation du cartable, et dodo tôt. On a vu plus fun.

Aujourd’hui c’est différent, et pas forcément mieux. Y’a plein de moments où je te hais :
– Quand j’ai passé le week-end en famille, avec mes frères. Qu’on a passé le temps à rire, se taquiner, se câliner. Et qu’après ça je me retrouve seule chez moi.
– Quand j’ai trop bu la veille et été dans le mal toute la journée. Tu ne suffis plus à me remettre sur pieds. #jaiplus20ans
– Quand j’ai rien fait de particulier, et que tu me donnes cette sensation de ne pas avoir profité de mon week-end.
– Quand j’ai dû me lever tôt et que tu m’enlèves toute nouvelle possibilité de grasse mat.
– Quand j’ai pas envie de revoir mes collègues / mon patron / mes clients (rayer les mentions inutiles) (s’il y en a).
– Quand lundi est férié. Ah, non. Au temps pour moi, dans ce cas là je t’aime bien.
– Quand j’ai fait plein de choses, que j’ai été à 100 à l’heure pendant 2 jours… et que toute l’excitation retombe.
– Quand tu m’empêches de dormir. Plus que les autres jours, je te hais, parce que je sais que toute la semaine sera difficile.
dimanche1– Quand je suis en week-end depuis mercredi midi, et que je suis partie à Lyon avec des super copains (j’anticipe le dimanche à venir là..)
(à toi de continuer)…

Mais je ne m’y laisse plus prendre, cher dimanche soir. Je ne me laisse plus avoir.
Tu ne gâches plus ma bonne humeur.
Maintenant, tu es productif.
– un peu de ménage, si je n’ai pas eu le temps avant, pour bien commencer la semaine dans un appart propre et rangé. (oui ça me met en joie. Oh ça va, on a tous nos Tocs hein !)
– un cinéma, ou un bon film à domicile (de préférence accompagnée, surtout si c’est au ciné !)
– une soirée cocooning, bien sûr ! Masques, gommages, manucures, pédicures, tout y passe.
– un beach volley au plan d’eau. Et oui, dimanche soir, tu ne peux pas lutter contre le retour des beaux jours !!
– un goûter tardif, voire un apéro dinatoire entre amis, accompagné d’un jeu de société.
– (à toi de continuer)…

Tu vois, cher dimanche soir, avec un peu de volonté, on peut très bien te vivre !
Je suis sûre que ceux qui me lisent ont eux aussi leurs astuces pour faire de toi un moment sympa, plutôt que de te subir.
Pas vrai ?

(Allez, balance moi tout ça en comms !)
Des bisous
Amandine
qui va tenter de s’en souvenir d’ici 2 jours..

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

3 Réponses pour Cher dimanche soir,

  1. Charlotte dit :

    Coucou Amandine !

    Je me suis toujours dit que c’était un reste du divorce de mes parents, le dimanche soir mon papa me ramenait chez ma maman et même si je l’aime très fort, je ne voyais que peu mon papa. Le retour le dimanche soir en voiture nous serrait le coeur à chaque fois, avec le recul je me rends compte qu’à lui autant qu’à moi !

    Aujourd’hui à bientôt 30ans, ça fait des années que je ne vais plus de chez Maman à chez Papa le dimanche soir mais pour exactement toutes les mêmes raisons que toi, bien souvent le dimanche soir me file le bourdon !

    Donc c’est bien simple, stratégie d’évitement : je suis souvent en vadrouille le dimanche soir ! Mais j’essaye de grandir et de l’affronter de temps en temps ! Avec un bon petit plat ça passe toujours mieux ! 😉

    A très vite,

    Charlotte

  2. Djahann dit :

    Je déteste le dimanche soir moi aussi. Quand j’étais petite, on l’adoucissait avec le diner sur le canapé devant « ça cartoone » (le seul jour où on avait le droit de manger sur le canapé, et devant la télé !)
    Et maintenant, c’est le soir où je fais des pizzas maison et où je regarde un bon film, pour adoucir tout ça (mais en vrai, ça marche pas trop bien ! c’est souvent la déprime !)

  3. Ludivine dit :

    Moi j’ai trouvé un truc génial c’est avec mon frère on c’est dit qu’on allez ce voir tous les dimanche soir autour d’un apéro. Un coup chez lui un coup chez moi. Et ça se fini toujours en petite bouffe à la bonne franquette. J’adore les dimanche soir maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*