[REVUE] Lutter contre les tâches avec Caudalie

Publié le 15 janvier 2016 | Beauté

Salut les chatons,

On revient un peu se parler de nos peaux. Surtout de nos galères cutanées pour être tout à fait exacte.
Je pense que je ne suis pas seule (please), mais la fin d’année, son stress et ses excès ont été les meilleurs alliés de mes imperfections. Autrement dit : j’ai boutonné à gogo.
Le pire de tout, c’est que j’y touche. Faîtes c’que j’dis pas c’que j’fais. Alors forcément, ça prend du temps à partir, et surtout ça laisse pas mal de traces derrière soi. Des cicatrices de boutons bien sûr, mais aussi des espèces de “traces de rougeurs” en relief, dont je vous avais déjà parlé. Voilà l’histoire de ma vie. 

J’ai eu la chance de tester une gamme qui me fait de l’œil depuis un moment : le sérum et le fluide Vinoperfect, chez Caudalie. Cette gamme de soins s’adresse à celles et ceux qui cherchent à uniformiser leur teint et qui luttent contre les tâches. #coucou L’occasion pour moi de tenter de me débarrasser de cet espèce d’option zébrée que je me trimballe sur le menton depuis quelques mois, ça m’arrangerait… Revue !

 

1/ Le sérum éclat anti-tâches, Vinoperfect

serum_PACKserum_PACK2
Ce qu’en dit la marque :

“Ce sérum lacté sublime l’éclat du teint, corrige les taches et prévient leur apparition. Le teint redevient uniforme et lumineux.”

Question compo : c’est à dire qu’on ne t’aide pas des masses : rien n’apparait sur le flacon. Mais internénette est ton ami, et on y apprend que le sérum est formulé à base de viniférine (un actif anti-taches pigmentaires contenu dans la sève de vigne), et de squalane d’olive. Un combo dit “62 fois plus efficace que la vitamine C”.
La formule est oil free, non photosensibilisante, non comédogène et non testée sur les animaux. La composition ne contient pas de phénoxyéthanol, ni de phtalates, ni d’huiles minérales ou de sodium laureth sulfate.
Comme d’habitude chez Caudalie, ce n’est pas bio, ce n’est pas naturel, mais c’est plutôt propre.

Côté packaging : on vous sert ça dans un joli flacon en verre, plutôt élégant… Mais assez lourd. Et donc pas très pratique à embarquer. D’ailleurs entre nous, il a succombé au déménagement et fini par terre au moment de réinstaller l’armoire de la salle de bain. Tristesse ultime.
L’embout pipette, c’est vraiment ce que je préfère pour les sérums. Surtout quand la pipette fonctionne, comme ici et contrairement au sérum Simon&Tom dont je vous parlais ici et qui ne pipait pas bien. #lartdudétail

serum_TEXT

Côté texture : c’est finalement assez fluide, liquide même. “Laiteux” comme ils disent, j’ajouterai même “onctueux” avec cette couleur blanche + le côté bulleux du truc. On dit pas “émulsion” dans ce cas ?

A l’application : 1 pipette suffit pour tout le visage. On la place sur le bout des doigts, et on répartit ensuite entre les deux mains. On chauffe un peu entre les doigts et on vient l’appliquer en étirant vers les extérieurs du visage. Le sérum s’étale facilement et pénètre assez vite, faut pas trainer dans les gestes.
C’est hyper doux, forcément le moment est agréable, et permet d’enchaîner avec sa crème sans attendre 6 mois. Toujours pratique.
J’ai utilisé ce sérum le soir, avant ma crème de nuit pour “traiter et réparer” comme d’habitude. Le matin, je privilégie toujours de protéger ma peau avec un truc plus hydratant.

Et les résultats ?
Pour le côté éclat, je passe mon tour. C’est pas époustouflant ici, à mon avis c’est plutôt le point fort du 2ème produit.
Par contre côté anti-tâches les gars, c’est vraiment bluffant ! Très rapidement, je dirais même dès le premier mois, on observe une amélioration générale du grain de peau. Le teint est plus lisse, plus régulier, je sens vraiment que le sérum aide à cicatriser plus vite et renouveler les cellules.
Alors attention : je n’ai que des tâches “d’acné” assez récentes, rien de trop longue date donc forcément, ça part plus facilement. Concernant les autres tâches pigmentaires que l’acné, difficile de se prononcer : j’ai pas de problème du au soleil, ni à l’âge dieu merci, je ne fume pas non plus. Et pour mes rougeurs, ça n’a rien fait (c’était pas prévu non plus au programme, mais je le précise quand même si vous vous posez la question). Question “imperfections”, ça ne m’en a pas crée de nouvelles, mais ça ne les a pas non plus empêchées de revenir. Mais comme chez moi, ce problème est surtout hormonal… Accroche-toi quoi !

“Caudalie Vinoperfect Serum”, disponible pour 36.70 € les 30 mL

 

 

2/ Le fluide peau parfaite, Vinoperfect

fluide_PACK

fluide_PACK2

Ce qu’en dit la marque :

“Ce fluide FPS15 hydratant oil-free réduit les défauts cutanés. Il resserre les pores, diminue l’excès de sébum, atténue les imperfections, corrige les taches et redonne de l’éclat et de l’uniformité au teint.”

Question compo : Idem : zéro inscription sur le tube.
Mais ce fluide est également oil free, non comédogène et non testé sur les animaux. Et le petit côté FPS15 n’est jamais à prendre à la légère, on valide !

Côté packaging : Un format tube donc, très simple, tout blanc, et avec un embout doseur assez fin et donc très pratique, un peu à la manière d’un produit teint finalement.

fluide_TEXT

Côté texture : elle est assez fine, c’est vraiment un fluide et pas une crème. Disons que ça ressemble pas mal à une BB crème, pour ce que j’en sais !
Le produit est teinté en sortant du tube, une teinte qui finalement me semble assez universelle et se fond facilement à la couleur de ma peau.

A l’application : Forcément, on est sur un produit à mi-chemin entre le soin et le maquillage, je l’ai donc naturellement utilisé le matin, après mon sérum hydratant.
A savoir : le touché est assez sec, le rendu mat, un peu effet “peau de pêche”. Ce fluide ne conviendra donc absolument pas 1/ aux peaux sèches et/ou déshydratées en ce moment et 2/ aux gens qui aiment le côté glowy sur le teint !
La couvrance est vraiment pas mal, peut-être même qu’il peut suffire chez certain(e)s pour maquiller le teint, si les crèmes teintées sont habituellement vos amies ! C’est, dans mon cas, une excellente base de maquillage qui ne colle absolument pas et permet donc de continuer le travail rapidement pour atteindre l’Ohio sur ma face. Bah quoi ?

Et les résultats ?
Ce fluide, pour moi, ne traite pas les tâches. Il les prévient, grâce au SPF d’ailleurs – qui leur évitera de ressortir aux premiers rayons de soleil – et les camoufle assez bien aussi. C’est finalement presque plus un produit maquillage qu’un produit soin.
Je n’ai pas vraiment de problème de sébum à déclarer mais il paraît qu’il est super sur le sujet !
Son vrai point fort me concernant, c’est l’uniformité du teint. C’est assez flagrant, et bien utile quand on recherche la couvrance ultime sans avoir d’effet plâtré. Ici, le rendu est très naturel. L’effet “éclatant” est bien présent, un peu façon anti-grise mine en fait.

“Vinoperfect fluide peau parfaite”, disponible pour 22.99 € les 40 mL

 

Pour conclure, pas de miracle : les tâches ne disparaissent pas du jour au lendemain. Mais elles s’estompent, et c’est visible assez vite.
Probablement aussi que l’utilisation combinée des deux produits, l’un pour le côté soin anti-tâches – base lissée, et l’autre pour le côté éclatant – teint unifié en plus ça rime, m’a plutôt réussie !

PP chacha

J’espère que cette revue vous aura intéressé(e)s. Dites-moi si ces produits vous font de l’œil à vous aussi, et en quoi ils pourraient vous aider ?
Tâche, éclat, couvrance ?

Des bisous d’amour,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*