[Revue] La gamme capillaire anti-âge de Klorane

Publié le 14 décembre 2015 | Beauté, Vos interventions

Salut les chatons,

Aujourd’hui je vous parle cheveux, mais pas des miens.
Heureusement tu vas m’dire, vu l’état du bordel.

Klorane nous a proposé de tester sa nouvelle gamme de soins capillaires à l’extrait essentiel d’Olivier, spécialement conçue pour lutter contre le vieillissement capillaire.
Pas pour nous donc, jusqu’à nouvel ordre.
Mais pas évident non plus d’aller agresser ton entourage avec des produits anti-âge. On s’dit tout, j’ai absolument pas eu honte, et c’est ma belle-mère qui a fait le cobaye, et s’est prêtée au jeu de la blogueuse beauté ! BIG UP !!
#fayotte

La gamme

gamme

Déjà moi, le vieillissement capillaire, ça me parle pas des masses (masse / cheveux, on valide ou pas ?). Et bah figurez-vous que les cheveux valident pas non plus les années qui passent.
Évidemment, tout ça dépend de ce que tu as comme masse capillaire à 20 ans la base, mais généralement, tu perds pas mal de matière. Les cheveux sont plus fins, et plus fragiles parce qu’ils perdent en vitalité. Eux aussi tiens.
Le cuir chevelu n’est pas épargné non plus : il s’assèche avec le temps, du coup, il est forcément plus sensible à ce qui nous entoure.

On se retrouve donc avec les petits derniers de chez Klorane, histoire de retrouver (et éventuellement préserver) la jeunesse des cheveux. J’pensais pas dire ça un jour tiens !

Dans cette gamme, on dégaine l’olivier pour sa teneur élevée :
– en nutriments : on parle souvent de nutrition intense comme meilleur allié des produits anti-âge, de crèmes ultra nourrissantes pour retarder les rides, c’est le même délire avec vos cheveux.
– en oligo-éléments : il faut toujours un peu de ces molécules-là pour faire fonctionner correctement notre organisme.
– en antioxydants poil aux dents : pour se protéger contre les radicaux libres, et donc les agressions extérieures.

Le shampoing

shampoing

On retrouve le packaging classique des shampoings Klorane, plutôt pratique je dois dire pour doser la quantité qui correspond à chaque masse et chaque longueur de cheveux.

Le shampoing s’occupe de la chevelure en elle-même. J’entends par là qu’on se concentre sur la densité, l’épaisseur de chaque fibre, la souplesse du cheveu.

Côté efficacité, quelques shampoings suffisent pour gagner en matière. Belle-maman elle dit même “plus de volume, on a l’impression que ça fait gonfler les cheveux”.
Les cheveux sont plus épais, plus denses, plus “toniques” aussi ! #toutouyoutou

Son prix : 7€ environ le flacon de 200mL en pharmacies et parapharmacies

Le concentré sans rinçage

concentré

Ici, on se concentre davantage sur le cuir chevelu.

Le concentré sans rinçage se présente sous forme de spray, à appliquer après le shampooing sur cheveux essorés. On vaporise sur les racines et les longueurs, mais on ne rince pas. Et surtout : on prend le temps de masser le cuir chevelu (très important ce passage). Puis on se coiffe, et vamos à la playa.
Ou au club de scrabble du coup, on sait pas. #mauvaiiiiiiiiiiise

Ce genre de produits, c’était une première pour belle-maman, qui a été un peu surprise : “au début ça fait bizarre, ça fait mouillé sur le crâne, puis ça rend le cheveux sec”. Je comprends, j’aime pas du tout non plus cet effet, surtout quand on a tendance à frisotter du bulbe. Avec les utilisations, on s’y fait, et surtout on sent plus d’efficacité quand on combine shampoing + concentré.
Seul bémol : C’est juste relou de se trimballer 2 tubes jusqu’à la salle de sport par exemple.

Ceci dit, le massage stimule la micro-circulation du cuir chevelu.
Et c’est comme tout : ça réveille un peu tout ce qui s’était endormi, ou que le temps avait affaibli. Ça régénère qu’on dit, et un cheveu boosté est bien plus enclin à gagner en épaisseur. CQFD.

Son prix : 15€ environ le spray de 125mL en pharmacies et parapharmacies

Pour conclure : comptez 2 semaines pour voir les effets, et n’hésitez pas à combiner les 2 produits de la gamme pour plus de résultats. On évite aussi les sèches-cheveux, de manière générale bien sûr, mais aussi et surtout quand on a tendance à perdre de la matière.
Belle-Maman est ravie et n’est-ce pas là le principal ??? : même si les effets ne durent pas, elle a vraiment plus de volume le jour du shampoing. Bien plus qu’avec n’importe quel autre shampoing “anti-chute” qu’elle utilise d’habitude. Il manque juste le petit côté “plaisir d’utilisation” qu’elle retrouve davantage dans les odeurs de shampoing plus fraiches, plus travaillées. Ici ça sent pas mauvais, ça sent juste rien.

 

PP-chacha Alors cette nouvelle gamme, ça te parle ?
Tu t’y connaissais toi, en vieillissement capillaire ?
Vous vous rendez compte déjà qu’on perd en matière avec l’âge ?

Bisous de nous,
Chacha, et sa belle-maman d’amour

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour [Revue] La gamme capillaire anti-âge de Klorane

  1. Comment se mettre belle maman dans la poche lol
    des bisous ma chacha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*