[REVUE] Beyond Perfecting : le nouveau correcteur signé Clinique

Publié le 18 avril 2018 | Beauté

Salut mes amours,

On se retrouve pour discuter d’une nouveauté Clinique : le correcteur/anti-cernes, petit dernier de la gamme Beyond Perfecting. Il s’agit du petit frère du bien connu « Fond de teint 2-en-1″ qui cette fois-ci, s’occupe spécifiquement de camoufler nos cernes et nos imperfections.

Question imperfections, je touche du bois mais ça va plutôt bien ces derniers temps. Le changement de saison est passé, et le fait que je ne me maquille plus tous les jours joue beaucoup !
Par contre côté cernes, ça va ça vient. Soit je suis en pleine forme et j’ai « juste » des poches. Soit je suis fatiguée 3000 et le côté violacé ressort immédiatement. La zone du contour de l’œil est particulièrement fine, tout se voit rapidement par transparence.

Mais pas de panique, le « Beyond Perfecting Super Concealer » nous promet Couvrance Totale + Tenue 24h.
Let’s see !

Packaging & Composition

Le format petit tube hyper compact est parfait pour le sac à main si besoin. L’embout « trou » comme ça ne me dérange absolument pas, puisque j’applique toujours mes produits teint au doit. Peut-être que celles qui préfèrent les applicateurs mousses seront lésées ?

Pas moins de 17 teintes sont proposées sur le site de Clinique France, de quoi s’adapter à pas mal de carnations. J’ai choisi la teinte n° 10 « Moderatly Fair ». J’étais à la recherche d’une couleur idéale pour l’entre-saison chez moi, et c’est parfait ! Faudrait pas que je bronze trop vite (c’est mal barré tout ça, avec la course le midi et le jardin à dispo…), mais pour l’instant c’est top !


Formule INCI : Water\Aqua\Eau, Dimethicone, Methyl Trimethicone, Dimethicone Silylate, Butylene Glycol, Neopentyl Glycol Diheptanoate, Phenyl Trimethicone, Polymethyl Methacrylate, Ppg-12/Smdi Copolymer, Lauryl Peg-9 Polydimethylsiloxyethyl Dimethicone, Peg-10 Dimethicone, Caffeine, Polysilicone-11, Sodium Chloride, Sodium Hyaluronate, Tocopheryl Acetate, Dimethicone/Peg-10/15 Crosspolymer, Disteardimonium Hectorite, Triethoxycaprylylsilane, Lecithin, Caprylyl Glycol, Zinc Stearate, Laureth-7, Methicone, Triethyl Citrate, Magnesium Aluminum Silicate, Silica, Hexylene Glycol, Potassium Sorbate, Sodium Dehydroacetate, Xanthan Gum, Alumina, Disodium Edta, Phenoxyethanol, [+/- Mica, Titanium Dioxide (Ci 77891), Iron Oxides (Ci 77492), Iron Oxides (Ci 77491), Iron Oxides (Ci 77499)]


Texture & Application

La texture est une crème assez liquide. Idéale pour l’application au doigt, hyper confort à porter aussi, mais encore une fois, vous perdrez peut-être pas mal de produit en l’appliquant avec vos autres outils.
Comme toujours chez Clinique : pas de parfum… on adore, surtout pour cette zone hypersensible !

Je place le produit uniquement dans le coin interne, seule zone à camoufler en ce moment chez moi donc c’est pas utile d’en tartiner jusqu’aux joues et de prendre le risque d’avoir des effets de matière. Je l’applique en pressant le produit sur mon cerne et je laisse « sécher » quelques secondes. La texture s’épaissit un peu et la couvrance est meilleure.

Les résultats

Premier point fort : la pigmentation est au rendez-vous. Avec cette application par petites pressions au doigt, le résultat est tout de suite opaque, avec très peu de produit. Et la teinte est idéale pour mes cernes violettes, mes rougeurs du contour de l’œil en fait. C’est pas encore trop bleu chez moi.
A éviter pour celles qui n’ont rien à camoufler, c’est inutile d’avoir un produit aussi pigmenté.
D’avoir un produit tout court, tu m’diras !

Qui dit très peu de produit, dit meilleure tenue forcément. Je n’ai pas tenté le diable jusqu’aux 24h promises (mon dieu non merci), mais l’anti-cernes ne se déplace pas, ne file pas dans les ridules, et ne s’oxyde pas non plus tout au long de la journée. Paraît qu’il est formulé pour résister à l’humidité, à la chaleur, à la transpiration… Nickel en ce moment j’vous dis !
Pas besoin de retouche non plus, et c’est assez rare chez moi car c’est typiquement le premier geste que j’ai quand je veux « rafraichir » un maquillage le soir venu.

 

Je ne l’ai pas testé en tant que correcteur visage à cause de la teinte trop claire, vous me direz si ce que ça donne chez vous ?
Il paraît aussi que le fond de teint fait des merveilles en termes de couvrance et de lumière. Je ne l’ai pas encore testé à ce jour, mais je dois bien dire que cet anti-cernes me donne envie de découvrir toute la gamme !

 


Son prix :
– 24.95 € chez Sephora
– 22 € chez Tendance Parfums


 

Et toi chaton, tu connais cette nouveauté Clinique ?
Déjà testé cette gamme Beyond Perfecting ?

Love,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour [REVUE] Beyond Perfecting : le nouveau correcteur signé Clinique

  1. Mélanieblog dit :

    Coucou, j’ai moi aussi fait une revue sur ce concealer que j’ai beaucoup apprécié.Ta revue me conforte dans mon ressenti. biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*