Mon (petit) frère va être papa…

Publié le 5 décembre 2012 | Humeurs

J’ai 3 (petits)frères. Petits car plus jeunes, mais ça fait un moment qu’ils me dépassent.

Mes bébés. Personne n’est plus important qu’eux. Personne n’a le droit de leur faire du mal. C’est comme ça.
Avec les deux plus jeunes, ça a toujours été simple. Plein de câlins, même devant les copains (même pas honte), des confidences, des remises en place quand il fallait. Je pense avoir joué mon rôle à fond (jvous préviens les gars, c’est pas prêt de s’arrêter).
Avec toi, Thomas, c’était différent.
Peut-être parce que t’es le 1er, peut-être parce qu’on n’avait pas assez de différence d’âge. Peut-être parce que je suis partie trop vite de la maison.
Pendant l’enfance, des heures de parties de Playmobils, des élevages d’escargot (même qu’y avait un hôpital pour ceux malades – les moches, quoi), des déguisements,  des remake d’emissions de radios enregistrés sur cassette (oui, je les ai encore…).
L’adolescence ? Des coups de gueule, des « tu t’approches pas de moi au collège », des « viens tuer l’araignée steuplééé » ou autres «sors de ma chambre !!! ».
On peut mieux faire en proximité. En plus, y a les deux plus jeunes à s’occuper.
Vient mon départ pour l’Italie. Le déclic. Tu me manques, petit con. Je te fais venir une semaine.
 Mince, tu as tellement grandi, mûri… mon petit frère est presque un homme. On se rapproche enfin. Une semaine inoubliable. « te retourne pas, on m’a tapé sur l’épaule, jcrois qu’on veut me vendre qque chose… » Non Thomas, c’est juste un piaf qui t’a fait dessus ! 

A mon retour, la complicité s’intensifie. Sauts sur place à chaque « je rebondis sur ce que tu dis », écrasage de profiteroles à peine servis on joue pas avec la nourriture, trips en voiture sur les noms des villages qu’on croise (« la chaussée du bois des culs d’écu » ils le cherchent !), tout est bon pour rire ensemble, à deux, ou à quatre. Et quand un soir tu ne vas vraiment pas bien, c’est moi que tu appelles. Je suis là pour toi, évidemment.

trips débiles sur les consanguins, plaquages de têtes dans les gâteaux d’anniv, sorties entre frères et sœurs…

 

Tu grandis encore, tu vas dans d’autres villes, d’autres pays. Tu prends des décisions très personnelles, et même si je ne comprends pas, même si je me moque maladroitement gentiment , j’ai confiance en qui tu es.
Enfin, tu LA rencontre. Elle est parfaite. Parfaite pour toi, bien sur, mais pour nous aussi.
Et un jour…tu me montres une photo via skype. L’échographie.
Au début je ne réagis pas. Maman pense que je ne comprends pas.
En réalité, je cherche un nom, priant intérieurement pour ne pas y voir les vôtres… pardon… puis je fais un bon en arrière en réalisant que c’est bien vous. La réaction la plus spectaculaire de toute la famille, diras-tu. Et je mets du temps à m’y faire.
N’interprête pas mal ma réaction… Non pas que je ne crois pas en vous, loin de là.
C’est juste que tu restes mon petit frère, mon bébé. Et les bébés, ça fait pas des bébés ! Moi je me sens tellement loin de ça, que je ne comprends pas que tu en sois déjà là. Je n’ai rien vu venir,  tout est allé si vite. Et si je te perdais, « petit » frère ?

Par la suite, je reçois une vidéo. L’échographie filmée.C’est son cœur que j’entends ? J’en pleure (au bureau, merci bien !!). ça y est, c’est réel… je vais être tata… mon petit frère va être papa.. MON PETIT FRERE VA ETRE PAPA !!!

La cerise sur le gâteau arrive peu après : c’est un petit garçon. Je suis heureuse, je re-pleure (toujours au boulot). Dis, j’pourrais quand même lui apprendre des astuces beauté ? Déformation blogguesque. De toute façon, je préfère les petits garçons, c’est moins gnan-gnan ^^
Aujourd’hui, plus une seule inquiétude. Certes, il n’était pas prévu si tôt (ou alors vous mentez bien), mais je te connais, et ta moitié est pareil : jeunes, certes, mais les pieds bien sur terre, profondément bons et généreux. Vous ferez tout pour qu’il soit heureux ce petit bout. Et on sera tous là si besoin (même si pas besoin, en fait, tu vas pas te débarrasser de moi comme ça !)
Je suis tellement fière de l’homme que tu es devenu.
Tu vas être un papa génial, et je ferais tout pour être la meilleure des tatas.
Je t’aime mon frère. No matter what.
<3 U  bro’

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

21 Réponses pour Mon (petit) frère va être papa…

  1. Tom-Tom dit :

    Hahaha, voila tout ce que ma soeur est capable de faire pour la seule raison de me voir écrire un com sur son blog!

    Pour ma défence à l’adolescence, cpas de ma faute si la playstation était branchée sur la télé ou tu passais tes journées à regarder des séries pour ado pré et post pubère =D! De mémoire une de tes préférée était « Sous le soleil »
    (pour l’Italie j’espère que tu ne parles pas des essais infructueux d’une de tes collocs un peu simpliste)!
    Bah ne t’inquiete pas tu resteras toujours ma PETITE soeur et nos humours seront toujours compatibles!
    En tout cas merci pour cette magnifique déclaration (qui en plus m’a fait comprendre que je ne dois plus me couper les cheveux aussi courts).

    Allez on finis par le moment émotion, je t’aime ptite soeur, et le bébé il veut des couzins/couzines! (mouhahahahahahahaha)

    • contente que tu le prennes bien, cet étalage (controlé) de nos vies. j’avais peur (un peu).
      Tu me mets la honte avec sous les sunlights, c’est de bonne guerre ^^
      Hate de te revoir.. hate d’être dimanche !<3

      PS :Jpenserais à t’acheter un dico pour noel (« couzin » ? seriously ? en dehors du fait que l’idee est une blague, c’est pas comme ça que ça s’écrit !)

  2. Pimousse dit :

    Quelle belle déclaration d’amour à ton frère 🙂 Fécilitations aux futurs parents et à l’heureuse future tata !!!

  3. Marcelle dit :

    Très beau texte.
    Bravo Tata

  4. <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3
    Vous gagnez 10 points au concours de la meilleure Tata!

  5. milie dit :

    très bel article, émouvant…

  6. Dam dit :

    J’ai chialé. Voila. 🙂

  7. Jean Parloutourdemoi dit :

    Je me serais bien amusé à dire des trucs immondes, mais s’eut été inapproprié…
    Y a une photo qui me rappelle étrangement un truc…
    En tout cas c’est une bien joli texte, qui dégouline d’amour! et c’est agréable de pouvoir lire ce genre de chose…
    Continuez!

  8. Lice dit :

    Cette belle déclaration pour ton frère me touche énormément… J’ai aussi un frère, un grand frère, et je sais ou le jour ou il va être papa ça va me faire tellement bizarre, comme si il n’était plus à moi… enfin c’est bizarre.. En tout cas félicitations au papa, et malgré tout, il restera toute ta vie ton petit frère 🙂 bisous

    • c’est gentil… Oh oui crois moi, tu vas prendre une claque. Et encore, toi c’est ton grand frère donc c’est différent. c’est « normal » qu’il soit papa avant toi. (enfin, mon frere a eu raison de pas attendre apres moi, sinon ça aurait duré longtemps ^^)
      Merci en tous cas, et évidemment, il restera mon bébé quand même !

  9. Pingback : C’est la fin des haricots ! | En Mode Gonzesse - Le Blog

  10. Mona Champaign dit :

    COMMENT JE CHIALE !!!! (oui je me refais les saisons précédentes d’EMG)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*