Color Elixir : les laques à lèvres version Gemey

Publié le 3 novembre 2014 | Beauté

Salut les enfants,

Un peu de make up aujourd’hui, ça n’a jamais fait de mal à personne !
Tout est parti d’une promo, comme d’habitude me direz-vous #teamrapace, qui concernait pile poil mon envie du moment : les laques à lèvres de Gemey Maybelline. Les Color Elixir qu’ils appellent ça.
C’est donc suite à ce geste tout droit venu de là-haut que j’ai craqué mon slip, et que bah sans plus attendre, j’me retrouve la bouche en cœur pour vous en parler. Via quelques critères importants, mais surtout des gros plans photos à l’appui.

1/ Le packaging :

Très simple, et assez sobre. Pas de grosse prise de risque non plus. En même temps, c’est pas le truc qui m’intéresse le plus ici.
On va à l’essentiel : un tube en plastique dont le capuchon fait miroir… et ça peut avoir son importance en cas de crise !
Et surtout la couleur de la teinte reproduite sur le tube, ultra pratique pour les cinglées qui aiment classer leurs rouges à lèvres par couleur et s’y retrouver plus facilement. Bah quoi ? Vous le savez que je suis un peu bancale à ce niveau-là.

2/ L’application :

Un embout mousse assez classique, mais toujours pratique pour ce type de texture, semblable à pas mal de gloss sur le marché.
La forme de losange rend le truc assez facile à utiliser je trouve, et ce peu importe la forme de votre bouche. De toute façon, ce ne sont pas des encres à lèvres, donc si tu débordes, ta peau n’est pas colorée. Un coup de coton tige et on en parle plus. Attention tout de mêmes aux couleurs foncées : on passe plus de temps c’est sûr, mais on est pas là pour faire des dégradés de couleurs.

3/ La texture :

Le point faible du produit selon moi : la texture est très épaisse, pas forcément hyper agréable, disons que tu sens que tu portes du gloss. Contrairement aux vernis à lèvres d’Yves Saint Laurent par exemple, dont je pourrais comparer le rendu et l’application. Mais pas le price, on est d’accord.
Le truc est assez collant (entre tes lèvres + sur tes cheveux qui volent au vent n’est-ce pas), et se transfère partout : pas le genre de rouge à lèvres à claquer pour une soirée en amoureux. En tout cas, c’est pas ce que le mien préfère, être tartiné de gloss rouge, mais on peut AUSSI partir du principe qu’il est facilement chonchon. A mettre les jours où vous avez rompu et/ou vous ne comptez embrasser personne.

4/ Le rendu :

Le gros point fort du produit !
Le résultat est ultra brillant, il faut aimer c’est sûr, mais ça claque !!
Et surtout très pigmenté et plutôt opaque, ce qui n’est pas donné à tous les gloss/vernis à lèvres. On se fout pas d’votre gueule !
La case tartinage de baume à lèvres est indispensable au préalable si vous n’avez pas les lèvres nickelchrom‘ de base. Genre des petites peaux comme moi qui décident de sortir la tête de l’eau le jour où on doit prendre des photos pour le blog par exemple. A TOUT HASARD.

5/ La tenue :

Plutôt correcte, pour une laque à lèvres aussi glossy. Forcément, il faut pas s’attendre au même résultat qu’un rouge à lèvres complètement mat.
Attention si vous ne l’étalez pas bien dès l’application (pensez à faire le poiskai pendant un moment), il finit par se concentrer dans les commissures au centre des lèvres. Pas des plus sexy vous en conviendrez !
A surveiller donc (dans le miroir du tube du coup, ni vu ni connu jtembrouille !), ou continuer de faire le poiskai de temps en temps pendant la journée.

6/ Le prix :

11 € en temps normal dans n’importe quelle grande surface, 4,80 pendant la promo carrouf ce mois-ci. hé ouaiiis

Avec ma sœur, on a fait un carnage commun et acheté 5 teintes sur les 7 commercialisées en France.
Après quelques essayages et 2 bouches en feu, on a rapidement décidé qui garderait quoi :

rose okN° 710 – Rose Redefined

La seule teinte dont la couleur de l’embout, et donc le rendu final sur vos lèvres, n’a absolument rien à voir avec la couleur du tube. Ça commence bien, le truc fout tous mes arguments à l’eau, cash.
Rien de transcendant ici, c’est quasiment la même couleur que mes lèvres de base. Alors si c’est pour obtenir uniquement un truc brillant, autant utiliser un gloss incolore ou un baume à lèvres qui collera beaucoup moins.
Je l’ai laissé à ma sœur sur qui ça donne effectivement un joli rose assez doux.

corail okN° 400 – Alluring Coral

J’ai aaaaaadoré cette teinte sur leur site, et je suis tombée en amour complet au premier essayage sur ma bouche.
La photo ne lui rend ABSOLUMENT pas justice, il est beaucoup plus pimpant que ce qu’on peut voir.
Bon, c’est effectivement le genre de couleur pour lesquelles je craque toujours, j’en ai 45 du même genre, notamment le butter gloss « Peach Cobbler » de NYX dont je vous avais parlé dans les favoris du mois de mai, mais que voulez-vous, on se refait pas. J’ai gardé cette teinte pour ma gueule, ça me paraît ultra clair.
Par contre, je crois que c’est la couleur la plus galère de toutes à appliquer. J’ai l’impression qu’il est encore plus épais que les autres, c’est vraiment difficile d’obtenir un truc uniforme. Il faut s’appliquer et y passer peut-être un peu plus de temps.

orange okN° 500 – Mandarine Rupture

Bon, à l’inverse, ici le rendu en photo me paraît plus joli qu’en vrai. Alors croyez-moi sur parole, le orange est vraiment très tranché, et c’est pas ce qui me va le mieux au teint. (même si là, je trouve presque ça joli du coup)
Je l’ai donc laissé à ma sœur (et le regrette déjà) puisqu’elle raffole de ce genre de teinte. On espère tous qu’elle s’est bien kiffé pour Halloween.
Je ne peux cependant pas nier l’opacité du truc, assez rare sur ce genre de couleur, alors si vous validez le orange, foncez !

rouge okN° 505 – Signature Scarlet

Bon bah c’est très simple : j’adore, je survalide, c’est trop bien, on est tous heureux.
Je porte ce genre de look Liner + bouche rouge + lunettes à peu près 1 jour sur 2 et je ne m’en lasse pas.
Visiblement ma soeur aussi, donc on s’est foutu sur la gueule, normal. Après moultes négociations, j’ai perdu putain gentiment accepté de lui laisser.
En vrai de vrai, le rendu est très semblable à ce que j’obtiens avec mon vernis à lèvres xx d’Yves-Saint-Laurent, et comme je suis nice…

fuchsia okN° 120 – Fuchsia Flouris

J’en ai déjà 15 000 des fuchsia, mais certainement pas avec cette brillance.
C’était écrit, il était fait pour moi. Du coup, bon bah je voulais pas lui faire du mal, donc je l’ai gardé avec moi. Et l’ai porté 3 fois cette semaine, tout va bien. 
J’aime aussi le fait qu’il soit hyper modulable, selon le nombre de couches que tu appliques.

 

PP chachaVerdict : J’adore les couleurs vives et la brillance ultime de tout ça.
Je ne les quitte plus le jour, mais les oublie le soir quand je retrouve mon amoureux !

Et toi, t’en penses quoi ? T’as craqué ?
Bisous tous gluants,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

5 Réponses pour Color Elixir : les laques à lèvres version Gemey

  1. Cécile dit :

    Coucou Chacha! Merci beaucoup pour cette revue, je suis conquise. Je ne vais pas tarder à craquer en boutique (mince alors) pour Mandarine Rupture et/ou Signature Scarlet ^^

    • En Mode Gonzesse dit :

      Coucou Cécile ! Ah bah super tout ça, ravie de faire ton bonheur (au moins) !
      Tiens-moi au courant de ton avis final une fois le truc sur tes lèvres 🙂
      bisous

  2. J’aime beaucoup , de jolis gloss , de jolies teintes

  3. Virginie dit :

    Merci pour cet article, ils sont tous sublime sur les lèvres mais je raffole particulièrement de la mandarine rupture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*