Ces moments génants sur un site de rencontre

Publié le 29 septembre 2016 | Humeurs

Salut les enfants / chatons

(on te pose dès le début que c’est un article à deux, histoire que tu ne t’imagines pas l’une ou l’autre dans les situations qui vont suivre. Surtout l’autre.) (En plus, en vrai, y’a Titi qui nous a pas mal aidées. Cimer titi)

On a tous et toutes – plus ou moins récemment- tenté l’expérience Sites de rencontre. Non ?
Et le mot « expérience » est faible, surtout quand t’es une nana. Avec photo ou pas.

Top 10 du top of ze pops de ces situations.

 

1/ Quand tu reçois des verges par milliers

Inébitable.
Dont on se passerait bien comme première approche. Quand on n’annonce pas la couleur directement via la photo de profil, bien sûr.
Disons que à brûle-pourpoint, recevoir des prépuces sans crier gare au premier message, ça peut surprendre.
Et pas sûre qu’on s’y fasse avec le temps !

2/ Quand les obsédés se font plus discrets

2ème méthode, mais pas des moindres.
C’est au fur et à mesure des « conversations » (les guillemets sont importants) que les passions de chacun se dévoilent. Plus sournois, mais tout aussi clair au final. Ne dit-on pas « Qu’importe que nous empruntions des itinéraires différents pourvu que nous arrivions au même but. » Bon, c’est Gandhi qui le dit, et ça casse un peu l’ambiance certes, mais tu situes ?
On apprendra donc rapidement à nos dépens à éviter les profils type « mec pas prise de tête » ou « libre comme l’air ».

choisir-bon-pseudo-pour-site-de-rencontre1

3/ T’as pas un 06 ?

Jamais compris ce point-là, les gens s’inscrivent sur un site web et/ou une appli (#2016) – pire… ils payent pour ça parfois – et ne supportent pas discuter par ce biais.
On est d’accord que l’excuse de demander directement le numéro et/ou le profil Facebook, c’est uniquement 1/ pour passer aux choses sérieuses cash 2/ pour fouiller et se faire une idée rapidoss du package sans avoir à poser trop de questions.

4/ Quand évidemment, tu tombes sur une « connaissance »

Alors tout y passe : ton ex, les membres de ta famille, les collègues mariés, le mec de ta pote…
Si jamais tu te poses la question « faut-il prévenir la pote en question », on répondra simplement « mais qu’est-c’que t’attends !! »

5/ Quand ton humour reste incompris

Admettons, la barrière de l’écrit tout ça… ça complique forcément le truc. #mauvaisefoinocturne
Bon, et même si on est pas spécialement hyper drôles en vrai, on apprécierait un peu plus d’entrain !!! En vous r’merciant !
Ça reste un moment plutôt gênant de pas se sentir appréciée à sa juste valeur, alors qu’on donne tout présentement pour faire bonne impression…

6/ Quand tout va bien…psycho_comment-demasquer-un-homme-infidele2

…jusqu’au moment où tu apprends qu’il a une copine et qu’il est là pour – on cite – « s’éclater ».
AKA 98% du temps.

7/ Quand il s’emballe trop vite

Ce type qui te bombarde de compliments après 24h, on dit non. Et si jamais tu te poses la question : les poèmes aussi, c’est niet.
Le romantisme pourquoi pas, avec un mec que tu aimes et réciproquement-inversement-proportionnel. Avec un inconnu + sur internénette, c’est totalement flippant.

8/ Quand toi tu t’emballes trop vite

Béh oui, ça arrive… on est parfois un peu faibles nous aussi !
C’est vrai qu’il semble parfait : canon, drôle (= il réceptionne les vannes du point 5/) et intéressant….
Tu acceptes donc de boire un verre…. et là c’est le drame : Absolument rien à se dire + on dit merci au bon profil. Ou au photographe. Ou au filtre Instagram. (2016, on a dit)

9/ L’agression aux surnoms

Trop intime ça… Rappel : on ne peut décemment pas claquer des nicknames « mignons » à la première venue sans la connaître.
Alors on arrête les « poupée », « ma belle », « ma princesse », c’est souvent très mal parti – et encore une fois, particulièrement gênant – quand ça commence comme ça.

10/ Le classique « cc cv? Tu ch koi? »

Classique, mais pas intemporel. De pire en pire avec le temps même, probablement.
Non pas qu’on adore faire les relous le Bescherelle sous le bras, mais quand même. Un minimum quoi, s’il vous plaît.
Entre les trucs que t’arrives pas à déchiffrer + la syntaxe ultra bancale par endroits, t’es pas franchement en train de marquer des points.

 

Mais 2016 est bien sympa : ne désespère pas, tu peux trouver des sites de plus en plus fiables qui font déjà un tri à l’entrée, comme Parship par exemple. Histoire d’éviter les vicelards et les illettrés !
Allez, raconte-nous toi aussi, tes moments les plus gênants sur des sites de rencontres. On est sûres que ça vaut le détour !

 

avatar blancDe notre côté, tout lien avec la réalité sera fortement nié en interne… De toute façon, on ne fait que raconter les histoires des copains et des copines bien sûr.
Merci à vous pour votre participation d’ailleurs ! #sketch

Bisous d’amour,
Tes gonzesses

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

3 Réponses pour Ces moments génants sur un site de rencontre

  1. Sam dit :

    Hahahaha c’est trop ça

  2. Kiss cool dit :

    Voilà aussi ce que l’on peut recevoir … dans le genre de message et profile à fuir !!!!!
    « Bonsoir,
    je ne savais pas que c’était impossible alors je l’ai fais. Je t’ai écris.
    Je n’ai surement quasi aucune chance que tu me répondes, je tentes quand même.
    Avec de la chance j’aurai une réponse et je pourrai t’envoyer une photo (ya pas que le physique qui compte, mais quand même !).
    Donc avant le rendez vous dans un sous sol à 4h00 du matin (tu me reconnaitras facilement j’ai toujours un grand couteau). Je voudrais juste connaître ton prénom.
    Moi c’est Yan.
    En espérant te lire
    Bonne soirée »

    Un exemple de petit expérience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*