[Vis ma vie] Les joies du déménagement

Publié le 29 janvier 2016 | Humeurs

Salut mes amours,

Je sais que ça fait déjà presque un mois, mais pour moi c’est comme si c’était hier.
Vous le savez, j’ai été LEGEREMENT sur les dents excitée à l’idée que ce projet de 2015 prenne enfin forme en fin d’année.

Pour beaucoup, un déménagement, c’est géré comme une lettre à la Poste. Mais pour mon hypersensibilité à moi, c’était forcément beaucoup beaucoup d’émotions exacerbées. Laissez-moi vous raconter un peu tout ça !

> La colère

Que j’vous remette dans les faits : Souviens-toi, fut un temps je te parlais des galères du célibat et des factures à payer en SOLO (je n’ai pas changé d’avis), et j’avais finalement eu le droit à un logement social. Depuis, c’était clairement l’Ohio côté compte en banque, je revivais. Puis Louloup est arrivééééé sans s’pressserrrrrr, et il avait emménagé chez moi. Double Ohio.
Vous connaissez la suite : on veut vivre dans le centre ville, on veut créer notre nid à nous, et surtout on veut un appartement qui tient la routemais ça c’est une autre histoire.

Du coup, premier réflexe, j’appelle mon bailleur social pour faire un transfert de dossier. Transfert effectué, j’attends. Je rappelle tous les mois, pour prendre des news. Pour finalement m’entendre dire en novembre qu’il y a « 7 ans d’attente » pour mon type de demande… Sur le principe très bien, je ne suis plus du tout prioritaire vu mon statut actuel.
Mais juste… QUELQU’UN POUVAIT PAS M’LE DIRE AVANT ???  Le dossier a été déposé en avril, j’appelle tous les mois depuis, j’évite les autres occaz en croyant fort à ce projet-là et j’attends comme une grogniasse un signe de Dieu !

Bref, en 3 ans de logement social, je ne cracherai pas dans la soupe pour un truc qui m’a permis de joindre les 2 bouts à un moment compliqué financièrement, mais alors la communication… c’est vraiment pas leur fort !

> La surprise

Le soir même, rendez-vous au bar. On boit un coup avec les copains, j’raconte évidemment mes déboires et ma découverte de la journée. Ni une ni deux : « Bah y’a pas Arnaud qui lâche son appart ? Il a mis un truc sur Facebook ».
La rue à côté de là où on boit des coups toutes les semaines. La rue à côté de chez Akila. La rue à côté de chez le meilleur pote de Louloup. Un appartement tout neuf, tout blanc, tout beau.
Terminé Bonsoir.

dessin> L’émerveillement

Directement, mon pote appelle son pote, et 24h plus tard j’avais ma gueule et celle de Louloup en train de visiter notre futur nid d’amour. Les yeux écarquillés, il est troooooop bien. Comme dans mes rêves.
Face au locataire actuel, membre de la famille du futur proprio, l’idée c’était évidemment de faire bonne impression. D’essayer quoi, MAIS PAS TROP. Mon gros problème quand chuis un poil excitée… Ahem.
En rentrant, le plan de l’appart était dessiné avec talent, à l’échelle et avec la disposition de nos futurs meubles, et envoyés à tous mes proches. Étonnant ou pas ?

> La raison

On dégaine le fichier excel, et on fait les comptes. Quand je dis « on », y m’a compris ! Parce que forcément, dormir dans le privé, c’est pas le même budget ! Mais on est deux maintenant, arrête de flipper et de te rappeler les galères d’antan !
J’ai fait tous mes calculs, en comptant nos éventuelles augmentations de janvier (qui me parle ?), en étudiant les factures de gaz du locataire. J’ai tout compté. Ça passe, c’est plus chaud, mais ça passe.

> Le stress

Le gars me dit « réponse dans la semaine ». Super, on va être vite fixés ! Et bah figurez-vous qu’ya quand même 7 JOURS dans une semaine les gars !! On s’rend pas compte…
Évidemment, dans un rayon de 1 à 7, le gars a choisi le 7ème pour nous tenir au jus. Le temps de passer par toutes les émotions, d’y croire, puis de décéder. Parce que même si c’est via le pote d’un pote, le gars a un réseau long comme mon bras, et y’avait quand même 10 visites au total. 10 connards personnes qui m’ont bien fait clapser.

réponse

> Las larmas

Le texto arrive, au moment où on s’y attend le moins, samedi 20h chez la belle-famille.
J’vous l’donne en mille, pas moyen de lire le message, je passe donc le téléphone à Louloup. Et dois bien entendu subir les vannes dont j’ai pourtant bien bien l’habitude à base de « bon bah jte l’avais dit, c’est mort ». Était-ce vraiment le moment ?
Et paye ton vieux texto : « Au fait Charlotte, c’est bon pour l’appart ! »IL SE FOUT D’MA GUEULE JE RESPIRE PLUS DEPUIS 5 JOURS !!
Et les larmes coulent : on va avoir un nouvel appartement d’amour.

> L’organisation

Est-ce que j’ai vraiment besoin de détailler ce qui va suivre ? Qui dit feu vert dit LAISSE-TOMBER-LA-NEIGE mon esprit est ailleurs !
1/ On trie ! Disons qu’on avait un peu tout entreposé depuis l’emménagement de Louloup, en pensant qu’on ne resterait pas longtemps (blague) et sans savoir si on prendrait plus grand ou pas. Finalement non, c’est la même taille donc il faut se débarrasser de pas mal de choses. Évidemment, je compte vous faire part de ma nouvelle vision du minimalisme très bientôt. Le tri, ce gros kiffe.
2/ On rachète ! Oui bon bah je veux bien faire du minimalisme, mais dans un canapé d’angle c’est mieux pour réfléchir non ? Et c’est qu’il nous faut une nouvelle bibliothèque, plus petite mais plus efficace aussi (genre où y’a que des bouquins, pas des bougies entassées un peu partout)
3/ Et ces cartons ? Je ne compte plus le nombre de messages reçus « alors ces cartons ça avance ?? » Dites-vous bien que mon enthousiasme tout à fait mesuré et moi-même, on voulait commencer en novembre. J’ai décidé de pas l’emmerder tout de suite avec ça, et Décembre est venu. Noël aussi tiens, et on a fini par se dire qu’on ferait ça 2 jours avant, pendant nos vacances. C’est pas comme si on avait un 300m² hein. Et vivre dans les cartons a déjà été suffisamment horrible 48h, merci bien.

> La fierté

On a revu l’appart. D’un nouvel œil déjà. « Mais qui a foutu ce radiateur ici, ça nous bloque pour tout là !! » – « Et la prise télé elle est où ?? »
On a aussi et surtout rencontré la proprio. Qui m’a parlé de mon mail, vous savez celui qui officialise notre intérêt et qui joint toute la paperasse. Évidemment je m’étais pas arrêtée là, j’en avais fait des caisses sur notre bonheur à venir, j’ai payé notre life et notre amour à tout va. Et bah elle a surkiffé cette femme.
Vous savez, parfois c’est compliqué d’être moi, mais parfois je suis juste contente et j’voudrais pas être autrement, en toute circonstance. Même devant des inconnus. Même pour un appartement. Oui bon, ça s’discute. 

cartons

> Le partage

Gros coup de cœur pour Drivy, un site de location de camion entre particuliers. Le Blablacar du camtar, et vous savez qu’on pratique depuis un moment ! 30 balles la journée, location le dimanche sans problème, échange de bons procédés et vamos à la playa !
Gros coup de cœur pour les copains et nos deux familles réunies pour le déménagement aussi, ça va sans dire.

> Le drame

Tu le connais le moment où tu te kiffes dans ton nouveau chez toi à rêvasser en famille et où PAR MALHEUR tu dois retourner dans l’ancien taudis pour tout récurer et tenter de récupérer une caution ? Une de ces plaies. C’est quand même assez incroyable le nombre de trucs dégueulasses qu’on entasse années après années.

> L’amour

Forcément, après tout ce sketch, après avoir déballé les derniers cartons, après s’être questionné sur le rangement des mason jars, après avoir accroché nos cadres d’amour sur chaque cm² des murs, il est temps de profiter. Et c’est à peu près ce qu’on fait depuis 1 mois.

 

PP chachaVoilà, j’espère que vous comprendrez mieux pourquoi tout ça a pris autant d’ampleur dans mon petit cœur !
C’est pas facile hein, mais qu’est-c’que c’est bon !

Merci d’être là, et de me supporter vous aussi !µ
Avec tout mon amour !
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

17 Réponses pour [Vis ma vie] Les joies du déménagement

  1. Paula dit :

    Et surtout 2 rues au dessus de chez Paulette, nan ?
    (je prends note du site de camions)(enfin peut-être que je te redemanderai au besoin)

  2. Laeti dit :

    Un peu l’impression de me lire…
    On passe par toutes les émotions, les couleurs mais c’est une émotion tellement grande quand le déménagement est fini, quand ton nid prend forme et que tu te poses dans le canap’ et que tu regardes amoureusement ton chéri, les yeux plein de paillettes…
    On habite ensemble depuis 2013 mais on a toujours les paillettes…

    Bisous Chacha

  3. lilou dit :

    Soyez heureux les z’amoureux!!

  4. Il est excellent ton récit!!! Merci pour ce partage car ça m’a bien fait sourire! Je vous souhaite de belles choses à tous les 2. Nous, ça fera 13 ans cette année et 10 ans de mariage… Ca passe trop vite!!!!
    Des bisous ma chacha

  5. plume dit :

    Et donc la crémaillère ? que je bloque mon agenda…

    • En Mode Gonzesse dit :

      J’avoue on a rien fait d’officiel ahah… Et tous les weekends sont bookés jusqu’en avril, au secours !!! 🙂
      Mais y’a plein de copains pour la Saint-Valentin, ça compte ou pas ?
      Bisous d’amouuuur !

  6. dem G dit :

    merci pour tous ces détails sur le déménagement et toutes ces étapes a suivre et à connaître

  7. Cedric dit :

    Merci pour cet article très drôle et très prenant. Tu as une très belle plume, on se croirait vivre la scène.

  8. Ralph dit :

    Déjà le nom de blog est géniale en plus cet article est superbe… J’adore cet article car le déménagement par définition ce n’est pas chose facile…

  9. TRV Services dit :

    Merci infiniement pour ces astuces utiles. Un déménagement c’est d’abord une promesse, un nouveau depart et un moment de la vie qui doit se vivre avec bonheur et en toute tranquilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*