[Revue] Teint Idole Ultra Wear Stick de Lancôme : parfait pour cet été !

Publié le 12 juin 2018 | Beauté

Salut mes amours,

De retour pour vous parler maquillage estival, je suis sûre que vous êtes pas les derniers à vouloir vous mettre dans l’ambiance des vacances !

Tous les mois, nous avons la chance de sélectionner des produits chez Tendance Parfums.
Et en ce moment, je pense soleil, je pense bronzage, je pense valise ! J’ai donc envisagé un fond de teint stick pour cet été : facile à dégainer, idéal pour corriger vite fait sans se tartiner forcément tout le visage… et mes recherches m’ont portée vers le Teint Idôle Ultra Wear Stick de Lancôme.

Je prends pas trop de risques, la version stick est dérivée de l’un des produits stars de Lancôme en matière de maquillage, le fond de teint Idole Ultra Wear.
Et pourtant, la réalité des fonds de teint stick n’est pas toujours au top : la texture crème bouge plus facilement, elle a tendance à souligner les pores, la matité n’est pas toujours au rendez-vous ou au contraire, ils s’avèrent hyper desséchants. Pas simple de trouver un rendu adéquat, voyons ensemble si cette version Lancôme relève le défi !

 

Ce qu’en dit la marque : « Ce stick multi-usage, au fini mat velouté, peut être aussi bien utilisé comme un fond de teint ou en correcteur sur des zones spécifiques. »

Le Packaging

On l’a dit – et on l’a choisi pour ça – le format stick est hyper pratique.
Sac à mains, pochette plus fine, il se glisse partout.
Mais il se doit aussi d’être suffisamment large pour éviter les 150 traits lors d’une retouche. C’est le cas ici, on perd pas de temps !

En plus d’être pratique, il est aussi canon.
Presque un peu trop pour mon utilisation perso ahah, j’ai l’habitude d’embarquer dans mon sac des produits qui craignent rien. Qu’on peut user à l’infini, qui me font pas hurler à la mort lorsqu’ils tombent ou pleurer de chagrin lorsque l’écriture s’efface.
Mais bon, la dame s’en remettra, j’vous assure.
Et elle est bien contente d’avoir la classe 8000 pour faire ses retouches.

La composition

La formule du Teint Idole Ultra Wear Stick convient à tous les type de peaux :
– Il est enrichi en polymères poreux qui absorbent l’excès de sébum. Les peaux grasses reprendront bien un peu de talc par ici ?
– L’extrait d’ambora réduit les rougeurs, top pour les peaux réactives !
– En plus d’être non comédogène, il contient des actifs naturels qui permettent de lutter contre les imperfections.
– Il est formulé sans parfum, les peaux sensibles lui disent merci !
– et le petit SPF 15 des familles vient confirmer mon envie de le dégainer de préférence pendant l’été… que demande le peuple ?

 


COSMETIC INGREDIENTS : OCTINOXATE 2.0 %, TITANIUM DIOXIDE 1.94% COSMETIC INGREDIENTS: CYCLOHEXASILOXANE, PHENYL TRIMETHICONE, ISOHEXADECANE, POLYETHYLENE, METHYL METHACRYLATE CROSSPOLYMER, ALUMINUM CALCIUM SODIUM SILICATE, CYCLOPENTASILOXANE, ARACHIDYL PROPIONATE, TAMBOURISSA TRICHOPHYLLA LEAF EXTRACT, PERLITE, ALUMINUM HYDROXIDE, DISODIUM STEAROYL GLUTAMATE, ISOPROPYL, TITANIUM TRIISOSTEARATE, LAUROYL LYSINE MAY CONTAIN: MICA, TITANIUM DIOXIDE, IRON OXIDES, FERRIC AMMONIUM FERROCYANIDE


 

La version Stick est déclinée en 9 teintes différentes. J’ai choisi la version 045 beige sable, qui correspond sensiblement à ce que je porte lorsque j’ai pris quelques couleurs !

L’application

Le côté pratique du Stick Teint Idole Ultra Wear de Lancôme se confirme : il s’utilise de 3 manières différentes :
– en tant que fond de teint, comme c’est mon intention. Vous prenez votre teinte habituelle (ou celle que vous pensez atteindre au mois d’août cqfd).
– en tant que correcteur, en choisissant une teinte plus claire que votre carnation pour camoufler les cernes et les tâches pigmentaires.
– en tant que contour, soit pour illuminer les bombés du visage, soit pour intensifier les creux à l’aide d’une teinte 2 à 3 fois plus foncée.

Pour ce type de texture, je choisis toujours l’application au pinceau.
Un pinceau dense en général, un truc plat spécial fond de teint. Pour une fois que j’utilise un pinceau pour son objectif premier !
Je trace mes traits en pointillés directement avec l’embout stick, et je cible les zones à rougeurs uniquement : le haut des pommettes, le contour du nez, le menton. J’estompe la matière vers l’extérieur pour obtenir un résultat uniforme, avec finalement très peu de matière. J’utilise ce qu’il reste de produit sur mon pinceau pour le front par exemple, qui n’a pas franchement besoin de couvrance chez moi.

Les résultats

– La texture : Comme dit, c’est souvent le point difficile avec les formats stick. Elle doit être onctueuse pour faciliter l’estompage, pas trop grasse pour éviter de bouger ou de s’oxyder dans la journée, ni trop sèche pour ne pas marquer les pores ou les ridules.
Ici, la texture crème glisse sur la peau. C’est top pour l’application, on évite les traces. Elle reste légère, donc pas de fini gras non plus. Et elle est poudrée, donc elle « accroche la peau » et ne bouge plus. Top !

– La couvrance : Modulable pour le coup, comme tous les sticks. On peut enchaîner les couches sans craindre d’effet de matière grâce à la texture légère, ni de démarcations si on estompe correctement.
Pour moi c’est parfait sur ce point, je vous laisse admirer le résultat en photos mais c’est exactement ce que je recherche !

– Le fini : Mat donc, mais surtout velouté. Le fini le plus naturel selon moi.
On n’obtient pas l’effet seconde peau des fonds de teint très liquides, mais on s’en approche !

– La tenue : Le format solide implique une densité de matière plus élevée, forcément ça joue sur la tenue.
C’est pas parfait : la couvrance s’estompe avec le temps. Mais la teinte ne vire pas à l’orange, on n’a pas de traces dans les plis, et surtout la matière reste sans transfert.
Comme les retouches sont faciles, ça n’est pas gênant pour mon utilisation périodique. Peut-être un peu plus relou pour un fond de teint du quotidien, effectivement !

 

Bon à savoir : la dame a perdu son bronzage entre temps.
Elle a démissionné sur les boucles d’oreilles aussi ! #adios

 

On est donc sur un grand succès pour la version Stick du Fond de Teint Idole Ultra Wear de Lancôme, qui m’accompagnera effectivement en vacances.
Le format est pratique, l’application est rapide, possible avec un mini miroir et une lumière de cave, et le rendu est à la fois confortable et naturel. De quoi rattraper largement la tenue inférieure à d’autres, surtout pour cette utilisation estivale !

 


Son prix : 
- 38.00 € chez Tendance Parfums
- 43.99 € chez Sephora

 

Et toi chaton, tu utilises des fonds de teint stick comme celui-ci ?
Tu connais les produits Lancôme ?

Love,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*