[Revue] Le Blush Prodige par Clarins

Publié le 25 octobre 2016 | Beauté

Salut mes amours,

Me revoilà entre deux vidéos Halloween dégueulasses pour vous parler maquillage canouss. C’est pour mon bien-être perso, laissez-moi !

Le programme du jour, c’est d’abord de découvrir la marque Clarins, et surtout sa gamme de maquillage que je ne connais que très peu. Pas du tout d’ailleurs, si on doit vraiment être précis.
Ensuite, j’avais envie de sortir de ma zone de confort et de mon corail habituel pour dégainer du rose sur mes pommettes. Et de revenir à du blush poudre aussi, ça fait tellement de mois que je ne jure plus que par les versions crème !

En bref, du challenge à gogo tu l’auras compris ! Voyons voir ce qu’il a dans le ventre, ce fameux Blush Prodige

Ce qu’en dit la marque :

Ce blush poudre évanescent et soyeux contient une association parfaite d’extraits végétaux et minéraux. Ce fond de teint blush apporte couleur et luminosité sur les joues pour un effet bonne mine instantané. Cette splendide palette abrite un camaïeu de teintes et de textures permettant d’illuminer le teint et de sublimer son éclat naturel et sa beauté.

 

Le packaging

Clarins_PACK

Clarins_PACK (2)

Clarins_blush

Après avoir retiré la couverture rouge clinquante, on découvre une petite palette façon bijou en or. Pas de tromperie sur la marchandise : c’est du luxe et c’est canon.
En bonus : un petit pinceau qu’on utilisera probablement jamais, mais aussi un joli miroir qui fait toujours plaisir en déplacement. On valide un peu moins le boîtier en métal qui ne restera indemne que quelques secondes avant d’accueillir mes plus précieuses empruntes. Dommage ! Mais classe.

La palette se présente en deux parties : une poudre satinée et une poudre mate. Personnellement je mélange tout, mais vous pouvez aussi varier les plaisirs et n’utiliser que le mat pour sculpter/colorer le visage, et l’irisé sur les bombés du visage pour accrocher la lumière… Tout un programme !

Un mot sur la composition : des pigments minéraux et des extraits végétaux pour la texture, et la poudre de bambou et l’extrait de tomate pour le côté bonne mine.

Good to know : il existe six harmonies de teintes, forcément de quoi trouver votre bonheur.

 

Le rendu

Clarins_blush (2)

Clarins_blush (3)

J’ai donc opté pour la teinte n° 08 Sweet Rose : c’est un petit rose très doux, pas bleu mais pas non plus complètement corail. Disons qu’il est particulièrement facile à dégainer en cette période plus fraiche, et plus terne côté teint me concernant. Typiquement la couleur de mes joues quand j’ai froid. J’ai toujours rêvé de dire ça.

Côté pigmentation, c’est pas fou (les joies du luxe). Ni trop, ni pas assez… dans un sens, tu peux pas te planter. Le genre de blush modulable à souhaits que tu construis petit à petit, que tu remets après avoir maquillé tes yeux pour rééquilibrer le teint… Je suis sûre que tu vois ce que je veux dire !

L’application est donc un jeu d’enfants, je le pose avec le gros pinceau blush de Real Techniques. Ça donne un rendu très aérien, pas du tout poudreux tellement la texture est soyeuse. Le fini est naturel (plus ou moins irisé selon la dose de partie satinée que tu dégaines) grâce à cette couleur passe-partout sur moi, et l’effet bonne mine assuré !

Clarins_porté

Disponible pour 33 € chez Tendance Parfums

 

PP chachaEt toi, tu portes du blush rose ?
T’as déjà craqué pour le maquillage Clarins ?

Bisous d’amour,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*