[Revue] La gamme Sensinol de Ducray s’attaque aux démangeaisons

Publié le 18 mars 2016 | Beauté, Vos interventions

Salut les beautés,

Souvenez-vous, y’a pas si longtemps on vous proposait de recevoir 2 nouveautés Ducray sur nos réseaux sociaux: L’huile lavante et le lait apaisant, tous deux issus de la gamme Sensinol dédiée aux peaux sujettes aux démangeaisons. Julia avait remporté le gros lot, le plaisir de pouvoir tester tout ça et de se joindre à moi pour vous en parler aujourd’hui.

Après 1 mois d’utilisation, on a évoqué ensemble ses impressions la semaine dernière. Cette femme, un sacré bout d’femme, m’a surprise ! Elle avait pris des notes, et son rôle très à cœur ! J’étais scotchée, et c’est un bonheur pour moi d’écrire cette revue toutes les deux… Ça donne envie de vous proposer ça plus souvent ! Merci Julia <3

 

L’huile lavante apaisante

> Ce qu’en dit la marque :

« Grace à son actif performant le polidocanol, l’huile lavante apaisante SENSINOL permet de calmer les sensations de démangeaisons et les irritations des peaux normales ou sèches. Sa formule haute tolérance nettoie en douceur, hydrate et neutralise les eaux calcaires. »

huile

> Le packaging : C’est un flacon assez simple mais très pratique, avec un clapet, idéal pour les déplacements. D’ailleurs Julia nous dit « Je vais le garder une fois fini pour pouvoir mettre un autre gel douche, j’aime bien et cette possibilité de pouvoir réutiliser le contenant, qui ne prend pas énormément de place, parfait pour mettre dans mon vanity et à emporter lors de mes nombreux déplacements ». On dit OUI pour la récup !
A noter que nous avons le flacon de 200 ml ici, mais qu’il existe également en version 400 ml.

> La composition : La formule est hyper douce : sans savon, sans paraben et donc hypoallergénique. Idéale pour éviter les tiraillements qui font galérer les peaux atopiques.

huile2

> L’application :
On utilise une huile tout à fait comme on utiliserait un gel douche classique : à savoir sur peau mouillée et on rince dans la foulée.
Pas spécialement d’odeur ici, c’est pas le produit le plus glamour qui soit certes, mais pour un produit spécialement conçu pour les peaux sensibles, on va limiter la casse et ranger l’arôme caramel au beurre salé… Julia trouve d’ailleurs que « son parfum me fait penser aux fragrances pour bébé, c’est juste parfait ! »
Côté texture, c’est très agréable, très fluide finalement. Bien sûr, ça moussera moins qu’un gel douche « gel » qui contient du savon, mais l’huile glisse sur la peau, logiquement tout le monde peut s’en sortir ! Grande première pour Julia qui était un peu perplexe : « Je ne cache pas que je m’attendais à avoir une bouteille d’huile sur la figure, limite on va se faire une petite vinaigrette ! Voilà pourquoi je n’osais pas tester les huiles jusque-là ! »

> Les résultats :
C’est un peu bizarre de dire ça, mais ça lave parfaitement. Ce qui nous intéresse tout particulièrement, c’est qu’à la sortie de la douche, la peau est bien moins sèche qu’avec un gel douche lambda. C’est pour moi une huile idéale pour toute la famille : nos amoureux qui n’aiment pas toujours les odeurs, les peaux sensibles des bébés d’amour, et nos peaux épilées, agressées, réactives et irritées. #rienqueça
Pour Julia, « c’était une très grande première. Au premier abord, j’étais assez sceptique, je n’arrivais pas trop à franchir le pas. Et au final, rien à voir avec tout ce que j’aurais pu imaginer et je comprends mieux maintenant l’engouement des huiles de douche dont on entend parler un peu partout ! Dès que j’en aurais l’occasion, je n’hésiterais pas à en tester d’autres car j’aime énormément ! » CANON !!

huile3

 

Le lait apaisant :

> Ce qu’en dit la marque :

« Grâce au mécanisme d’action unique de l’association polidocanol & prucidine-4®, le  lait apaisant physioprotecteur SENSINOL apaise les sensations de démangeaisons dès la première application. »

lait

> Le packaging : Comme pour le gel douche, c’est assez simple et efficace : un tube à clapet de 200 ml. A noter que la version 400 ml est proposée en version flacon-pompe : TOP !

> La composition : C’est une formule à nouveau hypoallergénique, haute tolérance et sans parfum, sans paraben, sans alcool, sans colorant pour les peaux les plus fragiles.

lait2

> L’application :
On applique ce lait pour le corps aussi souvent que nécessaire. J’aime bien faire ça le soir devant la télé (souviens-toi, une autre astuce pour se « bloquer les mains » et éviter de grignoter ahah), mais d’autres préféreront à la sortie de la douche. Tous les jours c’est mieux, si tu en ressens le besoin et que ta peau est facilement agressée par l’eau, le calcaire ou le savon (sauf si tu utilises l’huile ci-dessus, normal); quand on y pense c’est bien aussi ! La texture est fluide, finalement assez légère. Pas trop collante en tout cas, elle s’étale bien et pénètre assez vite, nickel.
Pour Julia et sa peau très sensible – on y vient juste après – : « Ça fait presque une sensation de chaud à l’application, pas désagréable bien au contraire. Je l’utilise d’ailleurs pratiquement tous les jours, à chaque fois que ma peau devient plus sèche pour calmer mes plaies, et ça ne me picote pas du tout ».

> Les résultats :
Forcément, pas de résultat de cinglé chez moi puisque je ne suis pas la cible. Je n’ai que de rares démangeaisons après mes épilations, quand je tarde trop à prendre ma douche après le sport, ou encore parfois un peu plus en été avec la sueur (on s’dit tout ou on s’dit pas tout ?)… Je suis donc ravie d’avoir ce produit-là sous le coude pour pouvoir le dégainer à tout moment puisqu’il hydrate correctement ma peau, il est facile à appliquer et soulage immédiatement. Que demande le peuple ?
Julia est conquise : « J’ai des plaques d’eczéma pour rien te cacher, qui sont plus au moins apparentes selon les jours, les moments, le stress… Au début du test par exemple elles étaient peu nombreuses, j’ai appliqué la crème et n’ai eu aucune réaction. Très bon point, car en général je réagis assez rapidement. Par la suite, je l’ai mise de côté pour différentes raisons – pas la tête à ça notamment – et me suis retrouvée avec de très grosses plaques. J’ai retenté d’utiliser le lait, au risque de me « bruler » comme c’est souvent le cas avec de nouveaux produits. Le avant/après est juste dingue : rougeurs diminuées, moins de démangeaisons… J’ai ENFIN trouvé mon lait miracle, celui qui  remplacera mes pommades à la cortisone, bien trop galère à se fournir ».

lait3

Produits disponibles en parapharmacie, les versions 200 ml coûtent chacune une dizaine d’euros.

 

PP chachaJe suis ravie, puisque Julia conclue par « 2 produits dont j’ai été très satisfaite, et un gros plus pour le lait que je rachèterai avec grand plaisir ! » Ce concours/collab’ était donc une super idée… à reproduire qui sait ? Ça vous plaît à vous aussi ?
Et ces produits, tu les connais ? Tu utilises des huiles pour la douche ? Les démangeaisons ça t’arrive ?

Bisous de nous,
Julia… et Chacha, jamais très loin !

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour [Revue] La gamme Sensinol de Ducray s’attaque aux démangeaisons

  1. Magalie dit :

    Ce sont les deux produits qui soulagent les démangeaisons de mon fils, et pourtant j’en ai testé des flacons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*