[Revue] Huile Biphase Natural Bronzer par Garnier : l’autobronzant easy !

Publié le 17 juin 2019 | Beauté

Salut chaton,

J’en parle très peu par ici pour la simple et bonne raison que les autobronzants, c’est le flippe.
Je suis restée bloquée en 2012, où tout le monde déballait son teint carotte dès le mois de mai. J’imagine que depuis, les marques, les techniques et les usagers ont fait des progrès…

Pour ma part, je n’ai pas vraiment de difficultés à bronzer.
Mais prendre des couleurs, qu’elles soient rouges ou maronnées, ça reste un capital soleil que l’on épuise. En ce sens, je suis un peu plus ouverte d’esprit quant à l’utilisation des autobronzants.

Tout ça pour vous dire qu’au banc d’essai aujourd’hui, on dégaine l’huile biphase Natural Bronzer de Garnier ! GO !!

L’application

AKA le cœur du problème : pas envie d’avoir des traces partout.
Certains vont conseiller d’utiliser un gant, je suis pas la plus à l’aise avec ça. Déjà pour me laver, j’aime plus ça depuis 1990 ^^
Ici, la texture huile permet d’étaler facilement le produit, et de voir tout de suite où tu en as mis. Pas parce que c’est coloré, mais simplement parce que ça brille, que la peau est nourrie. On nous dit « huile sèche », je trouve quand même que c’est gras quelques minutes. Mais tant mieux pour l’application donc, et puis la peau absorbe rapidement l’excédent de texture.

TIP NUMBER ONE : Attention simplement au lavage de mains qu’on a envie de dégainer très vite après l’application. Je vous conseille quand même d’attendre un poil pour être sûre de ne pas se retrouver avec les doigts zébrés.

TIP NUMBER TWO : On oublie pas de secouer le produit avant utilisation. J’insiste pas sur le côté « biphasé » qui me paraît assez évident ici, donc si on veut un résultat homogène, on mélange les deux phases !

La composition

La formule du Natural Bronzer est enrichie en huile de noix de coco et en huile de noyau d’abricot réputées pour leurs propriétés nourrissante. Garnier y ajoute le DHA, ingrédient bronzant végétal d’origine naturelle, extrait du colza.

L’odeur estivale tu t’en doutes, est au rendez-vous.
La-coco-la-coco fait son effet, ça sent le soleil, les vacances, la playa. Et le parfum tient toute la journée, jusqu’à la prochaine douche en tout cas !

Les résultats

Sur le corps donc (on évite le visage trop sensible, notamment les lèvres et les yeux), les résultats ne se font pas attendre.
1 heure après l’application, c’est carrément évident. La tenue est plus que correcte, une bonne semaine dans mon cas (mais tu le sais, je ne multiplie pas les douches).

J’aime l’aspect naturel du bronzage : la teinte obtenue correspond tout à fait à une jolie journée dans le jardin me concernant. Personne ne peut soupçonner que j’ai appliqué de l’autobronzant, et je suis assez fière de moi : pas de trace à l’horizon !

La texture huile est parfaite, elle permet effectivement de nourrir la peau en même temps. J’espère que les photos ci-dessous rendront justice à mon travail d’artiste, crois-moi que c’était pas chose facile 🙂

SANS AUTOBRONZANT à gauche / AVEC AUTOBRONZANT à droite

SANS AUTOBRONZANT

AVEC AUTOBRONZANT 

SANS AUTOBRONZANT  au-dessus / AVEC AUTOBRONZANT en-dessous

 


Disponible en supermarchés
Son prix : environ 11,70 € les 150mL


 

Et toi chaton, déjà testé les autobronzants ?
Tu les appliques comment ?

Love,
Chacha

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour [Revue] Huile Biphase Natural Bronzer par Garnier : l’autobronzant easy !

  1. Sylvine dit :

    avec ta revue, je me laisserai bien tenté
    mais le visage tu as testé?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*