[Revue] Eau de Fleurs de Cédrat, nouveau coup de coeur agrumé signé Guerlain

Publié le 2 septembre 2019 | Beauté

Salut chaton !

C’est la rentrée ou c’est pas la rentrée ?
Avant que tu ne me racontes les nouveaux potins du bureau, ou qu’on chiale ensemble sur le passage en moyenne section de ton petit dernier, revenons à nos moutons !

Et les moutons du jour si tu veux bien, ils sont agrumés (pour changer tiens…).
J’ai reçu l’Eau de Fleurs de Cédrat de la maison Guerlain. Une eau de Cologne sur fond d’agrumes italiens, c’est pas que ça m’permet de faire la transition avec les vacances mais presque…

L’histoire

La tradition chez Guerlain, c’est la famille.
Après Eau Impériale composée par Pierre-François-Pascal Guerlain (le créateur de la maison en 1828 ndlr), chaque parfumeur de la famille va s’en donner à cœur joie pour créer l’eau de Cologne qui lui ressemblera. Celle du petit neveu Jacques ne se fait pas attendre : Eau de Fleurs de Cédrat naît en 1920.

Une inspiration liées aux voyages, grande passion de Jacques Guerlain déjà au début du 20ème siècle.
D’abord l’esprit asiatique de Mitsouko, puis la fragrance orientale de l’Inde avec Shalimar. Enfin, on attaque le vif du sujet en retour de voyage en terres italiennes : les agrumes colorés et frais de la région ont fini par le convaincre !

Le flacon

On reste dans le patrimoine historique de la maison Guerlain avec cette fiole similaire aux fameuses 69 abeilles de l’eau de cologne Impériale.

Le flacon est prestigieux : une silhouette cylindrique inspirée de la colonne Vendôme. Un capuchon en forme de dôme recouvert de tuiles arrondies à la manière des anciennes usines du Jardin des Tuileries… on est à Paris ou en Italie s’il vous plaît ?

Les notes

Côté composition, Eau de Fleurs de Cédrat appartient à la famille olfactive des hespéridés.
Pour la petite histoire, les hespérides étaient des nymphes chargées de veiller sur les jardins des Dieux, dans lesquels il y avait la célèbre « Pomme d’or » = les oranges. AKA la vie.

En note de tête :
– la limette, à ne pas confondre avec la lime (citron vert), ce citron-là est méditerranéen et assez doux.

En notes de coeu-coeur :
– la bergamote, cette fois-ci un croisement entre l’orange amère et le citron vert en provenance de Calabre en Italie. On utilise souvent son huile essentielle acidulée et pétillante.
– et le citron, histoire de rester dans le thème. Très riche en vitamine C, son acidité et ses arômes dépendent de la variété (alors plus ou moins prononcés).

En note de fond :
– le cèdre : la chaleur, la convivialité, le réconfoooort. C’est une fragrance boisée que je recherche dans beaucoup de parfum.


La formule : ALCOHOL • AQUA (WATER) • PARFUM (FRAGRANCE) • LIMONENE • PEG-40 HYDROGENATED CASTOR OIL • TRIETHYL CITRATE • CITRAL • ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE • LINALOOL • BUTYL METHOXYDIBENZOYLMETHANE • BUTYLENE GLYCOL DICAPRYLATE/DICAPRATE • BHT • GERANIOL • FARNESOL • CITRONELLOL


Mon avis

Ce qu’en dit la marque : « L’Eau de Fleurs de Cédrat a la volupté secrète des senteurs méditerranéennes. Inspirée du cédrat, elle est très rafraîchissante et acidulée. »

On s’y attend, c’est évidemment hyper frais, enivrant, tonique et estival. Sans pour autant s’imposer à tout le quartier (c’est d’ailleurs un petit bémol sur la tenue), je la trouve assez discrète.

La puissance de la limette qui intensifie clairement le parfum agrumé, c’est moins subtil que le « simple » citron. Le cèdre et la verveine au fond viennent contrebalancer le côté tonique en apportant une fraicheur végétale enveloppante que j’aime beaucoup.

Un gros coup de cœur de l’été pour ma part, que certains porteront toute l’année… Let’s see!

 


Son prix : 
- 67.50 € les 100 mL chez Tendance Parfums
- 98 € les 100 mL chez Sephora

 

Et toi chaton, tu portes quoi comme parfum ?
Addict aux agrumes toi aussi ?

Love, et bonne rentrée !
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*