[Revue] Double Serum, mon premier soin anti-âge signé Clarins

Publié le 22 septembre 2017 | Beauté

Salut mes amours,

Je développe un intérêt grandissant ces derniers temps pour les sérums pour le visage. Probablement à mesure que les galères cutanées grandissent à mon niveau, tu m’diras.

Ces soins en particulier sont plus concentrés, plus chargés en ingrédients (et surtout en actifs), ils pénètrent plus profondément dans la peau et permettent donc de traiter les problèmes de manière plus précise (imperfections, déshydratation, rides… j’en passe et des meilleures). Là où les crèmes servent davantage de barrière-confort anti-agressions extérieures par exemple.

Dans mon cas, je privilégie – que dis-je, je LUTTE contre – le manque d’éclat et les premières rides. (Sachant aussi qu’on peut prévenir les problèmes qu’on n’a pas encore, si on s’ennuie dans sa vie par exemple).
Et comme son nom à rallonge entier l’indique « Traitement Complet Anti-Age Intensif », Clarins cible une peau plus lumineuse et des traits rajeunis. Le sérum a reçu des prix un peu partout, c’est un best-seller chez eux qu’on reformule régulièrement pour intégrer les dernière avancées scientifiques en matière de soin…. il était temps d’en faire mon avis.

serum clarins (2)

serum clarins (3)

Packaging & Composition

Premier truc qui saute aux yeux : le flacon !
De prime abord assez vieillot (la teinte orangée probablement), il est tout de même assez technique et plutôt bien pensé.
On a deux compartiments indépendants : l’un contenant la phase hydrique (l’eau, pour hydrater) et l’autre la phase lipidique (le gras, l’huile, qui nourrit). Certains actifs ne sont pas compatibles (uniquement solubles dans l’eau par exemple, ou encore instables au contact de l’huile…), c’est pourquoi Clarins a envisager de ne les mélanger qu’au moment de l’application pour optimiser le soin et blinder en actifs qu’on n’aurait – de base – pas pu mettre dedans !
A noter aussi que la peau n’a pas les mêmes besoins en eau et en gras, et que ce double flacon permet de doser la proportion de chaque texture. Bien ouej !

Les actifs justement !
De l‘extrait de curcuma en premier lieu, épice indienne bien connue de ma cuisine, mais aussi très bonne source de fer et de manganèse => deux minéraux hyper anti-oxydants. LOVE.
Clarins a aussi sélectionné 20 autres extraits de plantes (par exemple du marron, du thé ou du kiwi, souvent cultivés dans une démarche de commerce équitable d’ailleurs) pour une formule anti-age complète !

serum clarins (4)

serum clarins (5)

 

Texture & Application

On l’a dit, les deux phases se mélangent au moment de l’application. Deux pressions pour ma part, et on chauffe le produit entre ses mains pour mélanger les textures. On étale sur le visage, en étirant vers l’extérieur !

La texture est légère, fluide (c’est entre le gel et l’huile du coup) et elle pénètre vite, surtout sur les peaux déshydratées. Celles qui tiraillent au réveil (je parle toujours de la peau stvcqjvd) sauront apprécier le confort. Ça ne colle pas du tout, c’est assez surprenant d’ailleurs pour un anti-âge aussi efficace… j’ai toujours l’image d’une crème hyper costaud qui va empêcher ma peau de respirer. Vrai plaisir à l’application !

A noter que j’utilise le Double Serum le matin uniquement. Déjà parce que le soir, j’ai mon huile de carotte, suffisamment grasse pour pas en rajouter en dessous, et aussi parce que c’est hyper concentré en actifs et que la routine intensive MATIN + SOIR sera plutôt réservée aux plus de 40 ans. Laissez-moi le temps.

serum clarins (7)Ici, on voit bien les 2 phases du produit. L’eau au milieu de l’huile !

serum clarins (6)

serum clarins (8)

Résultats

L’objectif de Clarins avec le Double Serum est de rétablir les cinq fonctions vitales majeures de la peau : l’hydratation, la nutrition, l’oxygénation, la régénération et la protection de l’épiderme. Sacré programme.

Et chez moi, ça donne quoi ?
– je sens ma peau apaisée, confortable : beaucoup moins de rougeurs et de crises/échauffements au quotidien, pas vraiment de tiraillement non plus.
– la lumière et l’éclat sont retrouvés – mais c’est aussi les vacances on va pas s’mentir.
– la texture de ma peau est plus fine, je pince mes joues et je sens la fermeté, l’élasticité. Ce qui n’est pas le cas sur tous les cm² de mon anatomie, alors j’te jure c’est appréciable. Pourvu que ça dure.

J’ai toujours des ridules au coin des yeux, et ça continue d’augmenter mois après mois… (les joies de se prendre en photos toutes les semaines… toi aussi deviens youtubeuse beauté pour surveiller tes rides !) Chez moi, l’amélioration se ressent vraiment sur le côté bonne mine générale et confort au quotidien. Même au niveau du rendu du maquillage, il pénètre mieux et tient plus longtemps ! Pour le peu de produits que j’ai appliqués dernièrement, tu m’diras…

 

 

Seule galère à l’horizon : son prix !
> 67 € les 30mL chez Tendance Parfums
> 85 € les 30 mL chez Sephora

 

PP chachaVoilà, c’est donc ce qu’on appelle un anti-âge. Mon premier vrai produit anti-âge. J’ai pas commencé par le pire du marché.
Tu utilises ces produits toi ? Raconte-moi !

Bisous forts,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*