[Revue] Anti-cernes Diorskin Forever Undercover, une couvrance à toute épreuve !

Publié le 18 septembre 2019 | Beauté

Salut chaton !

Les produits teint chez Dior, on va pas s’mentir c’est quelque choooose !
Dans la gamme Diorskin Forever Undercover, Amandine te faisait découvrir le fond de teint et sa tenue exemplaire (la revue à la fin de cet article). Je craquais déjà sur sa peau (en tout bien tout honneur) et j’ai rapidement envisagé le test de l’anti-cernes de la même gamme.

Diorskin Forever Undercover donc, ou le « correcteur ultra pigmenté et résistant à l’eau »… des promesses fort alléchantes qu’on déballe sur le tapis aujourd’hui !

 

 

Packaging & Composition

Comme d’habitude chez Dior, le packaging est simple et efficace.
On mise sur du sobre avec un tube transparent, mais luxueux avec le bouchon avec le “CD” gravé en lettres argentées et la petite touche argentée de l’anneau à l’ouverture du tube. Pas de fioriture superficielle, juste l’essentiel dans un style élégant et classe.

Le tube dévoile un applicateur mousse, bien conçu et hygiénique.
On applique le produit en douceur et très facilement, parfait !


La formule : AQUA (WATER) ● PHENYL TRIMETHICONE ● ISODODECANE ● METHYL TRIMETHICONE ● DIMETHICONE ● BUTYLENE GLYCOL ● GLYCERIN ● CETYL PEG/PPG-10/1 DIMETHICONE ● METHYL METHACRYLATE CROSSPOLYMER ● ACRYLATES/DIMETHICONE COPOLYMER ● TITANIUM DIOXIDE [NANO] ● HDI/TRIMETHYLOL HEXYLLACTONE CROSSPOLYMER ● SILICA ● PHENOXYETHANOL ● DISTEARDIMONIUM HECTORITE ● GLYCERYL UNDECYL DIMETHICONE ● SODIUM CHLORIDE ● SODIUM MYRISTOYL GLUTAMATE ● CAPRYLYL GLYCOL ● ALUMINUM HYDROXIDE ● PROPYLENE CARBONATE ● SACCHAROMYCES CEREVISIAE EXTRACT ● STEARIC ACID ● HEXADECENE ● RUSCUS ACULEATUS ROOT EXTRACT ● ETHYLHEXYLGLYCERIN ● PENTAERYTHRITYL TETRA-DI-T-BUTYL HYDROXYHYDROCINNAMATE ● [+/- :CI 19140 (YELLOW 5, YELLOW 5 LAKE) ● CI 42090 (BLUE 1 LAKE) ● CI 77007 (ULTRAMARINES) ● CI 77163 (BISMUTH OXYCHLORIDE) ● CI 77491, CI 77492, CI 77499 (IRON OXIDES) ● CI 77891 (TITANIUM DIOXIDE)].


Texture & Application

La texture liquide est surprenante : elle s’avère finalement assez épaisse sur la peau sans pour autant allourdir le dessous de l’oeil. Elle s’étire bien et fusionne rapidement avec la carnation. Confort au top, pas de sensation de matière à l’application comme plus tard dans la journée.

Je l’applique bien sûr au doigt, en tapotant pour éviter les pertes de produit et maximiser la couvrance. D’après moi, cette texture plus épaisse rend le travail au pinceau plus délicat. A la limite, à tenter l’éponge pour les amateurs !

Et surtout la pigmentation est folle : 25 % de pigments colorés en plus par rapport aux autres produits Dior.
Les cernes sont couverts en un clin d’oeil (looool), en tout cas sans effort et avec très peu de matière ! Voilà pourquoi cette texture n’est absolument pas un problème : la forte concentration des pigments colorés permet d’utiliser très peu de matière et d’assurer un rendu le plus naturel possible (ça reste du maquillage couvrant…)

Le Correcteur Undercover Diorskin Forever est décliné en 10 teintes différentes.
J’ai choisi une teinte un ton plus clair (020 beige clair) que ma carnation pour apporter un peu de lumière au regard et paraître plus éveillée. Je le consacre donc à la couvrance de mes cernes dans cette teinte, mais cette texture conviendra parfaitement à l’application locale sur les imperfections du visage.

Rendu & Résultats

Un rendu naturel donc, presque zéro matière.
Le avant/après ci-dessous l’illustre bien, on ne peut pas deviner que je porte du maquillage. Comme si les cernes étaient floutés, plus besoin de filtre sur Instagram 🙂

Côté couvrance, c’est parfait.
J’en ai de plus en plus besoin avec l’âge, et l’uniformité est clairement au rendez-vous. C’est matte donc ça manque probablement un poil de lumière, mais la promesse de pigmentation et de couvrance est remplie ! Il corrige toutes les imperfections : les ombres des cernes, les vaisseaux sanguins (de plus en plus j’en applique sur ma paupière mobile – même lorsque je n’utilise pas de fards ensuite), les rougeurs de ma rosacée… C’est pour moi l’allié des cernes prononcés et des peaux à imperfections qui cherchent à éviter le fond de teint.

Dior promet une résistance waterproof et une tenue de 8 heures.
J’aime assez le réalisme de la marque pour le coup, on évite le sketch promotionnel de l’efficacité 72 heures. Je ne poudre plus mon anti-cernes depuis quelques années (à nouveau, mon grand âge…) et pour autant effectivement, il ne bouge pas. Ni dans les ridules, ni avec les larmes… vous savez que les émotions sont nombreuses et fréquentes par ici (#euphémisme). Pas besoin de retouche pour ma part, à voir si vous enchaînez journée et soirée ce que ça donnera chez vous !


Format de xx mL disponible :
- chez Sephora, pour 32 € 
- chez Tendance Parfums, pour 24 €

 

Vous connaissez désormais mona vis sur cet anticernes Diorskin Forever Undercover.
Des promesses respectées (couvrance et tenue), un rendu très naturel pour ce type de texture et un rapport quantité de produit /  efficacité assez fou. Le prix à l’achat peut freiner, mais il vaut clairement le coup pour les cernes les plus marqués. On fonce si on aime privilégier la qualité à la quantité !

 


Retrouve toutes nos revues sur les produits teint chez Dior :
[Buzz] Diorskin Forever Undercover, le fond de teint semi-mat parfait
[Revue] Sérum de teint Diorskin Nude Air : un teint naturel en 2018 !
[Revue] Diorskin Nude Air luminizer powder
[Revue] L’anticernes Diorskin Star Concealer
[Revue] Diorskin Nude Air, ma poudre libre par Dior


 

Et toi chaton, tu connais ce produit ?
Il donne quoi sur toi ?

Love,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*