Rester ami(e) avec son ex

Publié le 24 novembre 2016 | Hommes, Humeurs

Bonjour Chaton !

Il y a quelques temps, je suis tombée sur un article – toute une flopée à vrai dire, suite à une étude – qui disait grosso modo ceci : Si tu es resté ami(e) avec ton ex, t’es soit narcissique, soit psychopathe.
Ça m’a interpellée, forcément, puisque c’est mon cas. D’être amie avec mon ex, hein, pas d’être psycho-narcissique. Et que je ne pense pas – je n’espère pas en tous cas – qu’on puisse me ranger dans ces cases. Dixit la meuf qui s’affiche sur internet

Moi je suis amie avec mon ex. Ce n’est pas un simple ex, ni même un copain. C’est un ami, un vrai, l’un des plus proches même.
Evidemment ce n’est pas le cas avec tous mes ex (la liste étant relativement courte, si tu te poses la question), je me suis donc dit que ce serait intéressant de comprendre pourquoi, et comment on a réussi à en arriver là.
Et puisqu’il est concerné, il va participer. Chacun son paragraphe, sans se concerter pour plus de « vrai ».
Moi en rose, lui en bleu, histoire de faire dans le cliché sexiste. 

 

1/ Ça ne s’est pas mal fini entre nous

Raison primordiale ! Evidemment, ceux qui t’ont trompé, largué comme une merde ou qui se sont royalement foutu de ta gueule, c’est pas possible. (la bise à eux).
Avec lui, ce n’était pas ça. Un accord après moult rebondissements. Un moment de lucidité sûrement !

Voilà, y’a pas eu tromperie, juste qu’on a choisi de débuter notre histoire 2 mois avant son Erasmus. L’amour à distance tu connais ? Il y a le côté romantique du train de nuit Paris – Florence, l’avion pour la rejoindre, ça fait très comédie romantique US (ou italienne allez!)
Mais il y a aussi l’entre deux, les skype une fois par semaine, et l’envie de toujours plus (et oui, à 20 ans, pas mal d’immaturité, mais j’suis un mec, paraît que c’est normal ! On met plus de teeeeemps!). Et pour faciliter la chose, quand Amandine revient fin juillet, moi je partais mi septembre pour…. 1 an d’Erasmus !!! Bon, ça n’a pas tenu !
L’été suivant, il y a eu quelques craquages (souvent incompréhensibles pour mes potes d’ailleurs ! #salutlesboys). C’était compliqué car, fin de licence, chacun prenait des chemins différents. Donc Lille -Nice, mais ça faisait presque un 3e distance erasmus ça !!!! Hahahaha, non. STOP ! On arrête les frais ! Et on a retrouvé quelqu’un assez rapidement tous les 2.

Dans un 1er temps, la faute à l’Erasmus. Mais avec le recul, pas que. Ça a été une jolie histoire, mais on n’est tout simplement pas faits pour être ensemble, c’est aussi simple que ça. La preuve, il est revenu quelques années après vivre à Beauvais (il me suit tu crois ?^^), c’est là qu’on s’est re-rapprochés, mais en toute amitié. Si il avait dû se passer quelque chose, ce serait arrivé. #TeamDestin 

2015_1b_fr_graph_friendswiththeex_2

 

2/ Il n’y a pas de séduction entre nous #zeroambiguité

Tu te vois de parler de cul avec ton ex ? Tu te vois être capable de lui faire un « tire mon doigt ! » ? Tu te vois la vanner autant qu’elle ne te vanne ? Voilà, ça répond à la question !

C’est juste LA BASE pour moi. Je fuis l’ambiguité comme la peste, ex ou pas. J’aime les choses claires, et ne supporte pas qu’on joue avec les gens et leurs sentiments. Donc s’il y avait le moindre doute, du côté comme du mien, j’aurai pris mes distances.
Après en développement, il n’y a pas eu de séduction, mais quelques interrogations (pour ma part en tout cas) après ma relation niçoise, de retour à Beauvais, ça date d’il y a quelques années, et je crois qu’on n’en a parlé que cet été ! Doute rapidement chassé quand même. Doute qui avait été accentué par l’entourage disant « mais avec Amandine, pourquoi vous retentez pas, y’a un truc entre vous, vous êtes proches » etc etc !
Ça c’est le passage qui flattera nos égos de psychopathes narcissiques.

D’ailleurs, avis aux « zamis » qui se sont donnés le mot pour nous saouler à base de « remettez-vous ensemble » : sachez que pour l’anti-ambiguité que je suis, c’était à la limite de me faire fuir à tout jamais. Ça aurait été con de perdre un ami. Et de votre faute !

 

3/ Il y a eu une période de « deuil de la relation » pendant laquelle on ne s’est plus vus

Tout à fait, très important d’ailleurs dans toute relation je pense ! Les séparations mais où les gens restent en contact, ça aide pas vraiment hein ! Pourtant pas mal d’ami(e)s sont dans ce cas de figure… Les gars, les meufs : ARRETEZ ! Il faut digérer, il faut du temps « Avec le temps… Avec le temps, va, tout s’en va… On oublie le visage et l’on oublie la voix» #payetaculture #indicesurmonemployeur.

Sans ça, ça ne peut pas fonctionner. Faut forcément une vraie coupure. On ne passe pas du jour au lendemain d’amants à amis, impossible !
Le fait d’être à 1000km a aidé – c’est sûr que c’est moins simple quand tu restes dans la même ville, que t’as les mêmes amis, etc..  Mais c’est une période primordiale dans tous les cas.

Bref, nous on s’est recroisé un peu à quelques fêtes d’anniversaire. Mais là fois qui a permis de briser la glace, c’est quand je suis arrivé à Beauvais et qu’on avait pu déjeuner ensemble. A partir de là, une fois les doutes chassés, il y a une vraie confiance qui est là entre nous, de bons conseils aussi, de l’honnêteté, et un soutien mutuel pour les phases difficiles #coucou2015et2016. Bref, elle fait partie du cercle des amis très proches.

CHRO.032

 

4/ On se connait bien

L’autre fois, justement, on s’est marré à ce sujet… Nous sommes en 2016, ça fait donc 10 ans qu’on se connait… et 10 ans qu’on est sorti ensemble. Y’a prescription ! Mais ce que je retiens maintenant, c’est qu’il y a une belle et saine amitié, et à vrai dire, je la vois comme une Amie (avec un grand H). Quand on se dit qu’on est des ex, c’est plutôt pour s’envoyer des grosses vannes à la gueule, on vous dit, y’a prescription !

Je connais sa famille. Je connais son histoire. Son fonctionnement, ses pensées, ses envies, ses doutes. Et inversement. On s’est vus peu mais on a partagé beaucoup de nous. Il y a peu de gens pour lesquels je suis un livre ouvert comme ça. Donc qui de mieux pour conseiller, aiguiller, ou juste écouter que quelqu’un avec qui on a autant partagé ? Pour tout te dire, on se conseille même régulièrement pour nos relations actuelles ^^
Un ami oui, même plus que ça. Avec qui parler, avec qui rire (parce qu’on a gardé ce même humour de merde), avec qui passer des bons moments, toujours. Et à qui dire aussi « là, tu déconnes !  » quand il le faut, parce que c’est important.

 

5/ Le top of ze pops de l’étude :

« le propre du narcissique est de détester l’échec. Ces derniers agiront donc de manière à maintenir autant que possible une connexion, même si elle ne leur apporte plus rien, surtout s’ils n’ont pas été à l’origine de la rupture »

« Les narcissiques sont des personnes extrêmement fières, incapables d’accepter que leur ex se mette avec quelqu’un d’autre »

“Les individus qui ont un score élevé quand on mesure la personnalité sombre du sujet ont tendance à choisir leurs amis pour des raisons stratégiques. Ainsi, il est probable que ces traits soient associés à une tendance à évaluer leurs amitiés en fonction de raisons utilitaires et instrumentales, afin de maintenir un certain accès aux relations sexuelles. »

 

Je ne suis absolument pas d’accord avec tout ça.
Mais ça m’interesse de savoir ce que toi tu en penses.
T’es ami(e) avec tes ex ?
Tu le conçois ?
T’as d’autres choses à ajouter ?

ScreenShot001

Photo- récente- des deux psychopathes, du coup.
(Je sais y’a bien trop de mains pour deux personnes sur cette photo)
(On a dû couper les moches autres)

Bises,
Damien et Amandine

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Une Réponse pour Rester ami(e) avec son ex

  1. Sam dit :

    Et bah jusqu’à récemment j’avais gardé contact (de loin voire très loin, pour cause de déménagement à 800km) avec certains à base de « mais en fait on est amis » et de « je vois pas où est le mal »
    Et pis en fait, je me suis rendue compte que c’était des relations qui ne m’apportaient pas grand chose et surtout rien de bon, donc j’ai arrêté ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*