Ma nouvelle vie de piétonne

Publié le 6 août 2014 | Humeurs

Salut les enfants,

Aujourd’hui, j’raconte ma vie. T’es content ou pas ?
C’est à dire que pas mal de choses changent dernièrement (remember mynameFAME), et le destin a décidé d’en rajouter une couche, sans qu’on lui ask quoi que ce soit. Cimer Djizeuss.

Retour sur les faits rapidement : un type m’est rentré dedans. Un inconnu j’veux dire. En voiture quoi. Ouais.
Donc grillage de priorité, percutation assez violente, nos 2 voitures épaves, mais je m’en tire avec un gros bleu sur le tibia. Basta.
Une chance de taré, si on exclut les jambes facilement à l’air en ce moment, tant qu’c’est qu’les jambes. Pas mon heure certainement. Toujours là pour vous agresser <3

Bon, ça c’est la réaction cool avec le recul. Crois-moi que sur le moment, ça fait légèrement plus CHIER SA RACE.
Tu sais, t’as rien demandé à personne, t’es tranquillement en train de faire quelques courses un samedi matin. Prête à débouler chez toi, un type rentre du taf, bien claqué, et fout ta vie caisse en l’air.
J’ai eu beau expliquer à l’assurance que j’avais payé ma clio cash, y’a 3 ans, avec toutes mes économies de jobs étudiants, ils m’ont fait un bisou.
Et un chèque de 5000 € admettons.

accident

Tout ça pour vous dire que les assurance sont des chiens d’la casse je suis désormais piétonne.
Mais quand même très heureuse, vous le savez ! Le bonheur, ça n’a pas de prix. Ni de plaque d’immatriculation du coup.
Alors voyons ensemble le positif dans tout ce sketch !!

1/ Je suis riche

Bah 5 000 boules steuplé. (arrête de penser à toutes mes économies parties en fumée, tu me te fais du mal).
Et surtout 200 balles de plus chaque mois que Dieu m’offre, si tu penses à l’assurance de mon cul que je ne paye plus, et les 2 pleins d’essence dont je n’ai plus besoin.
Cerise sur le gâteau, ma chef me rembourse la moitié de mon abonnement de métro. Je sais, c’est la loi mais j’me sens trop privilégiée, laissez-moi. Abonnement que je n’utilise que pour mes loisirs pour le moment (si tant est que les courses soient un loisir), « mais j’ai pas besoin de le savoir ça » qu’elle m’a dit.

2/ Je suis musclée

J’veux dire, encore plus que d’habitude. Genre.
Je fais désormais tout à pieds, notamment l’aller-retour au taf 2 fois par jour.
Les courses en sortant (quasiment 1 jour sur 3 si tu veux pas revenir avec 15 sacs à chaque fois, soyons prévoyants) (heureusement, les listes sont mes amis, avec en surligné les trucs les plus urgents) (comment ça je crains ?).
Tout ça pour dire qu’on arrive vite à 1h30 par jour (et aussi que c’est un très bon allié pour la perte de poids tout ça) (promis j’arrête avec les parenthèses).
Sans compter les autres sacs que je trimballe, paye tes bisceps. On se rend pas compte en voiture mais rares sont les jours où on se contente d’un simple sac à mains. J’ai toujours une merde à côté, un appareil photo (pour taffer pour le blog entre midi et 2 bien sûr), mon petit dej (parce que c’était soit les cheveux, soit la banane ce matin), ou encore mon dossier d’assurance à gérer (toujours entre midi et 2).
En parlant de sac à mains, je peux vous assurer que la taille et le poids du mien ont été revus à la baisse. Droit au but : carte bleu-clés-téléphone-carnet de liste LOL-clé USB-rouge à lèvres, pas de chichi.

3/ J’ai ma petite vie de quartier

Salut j’ai 48 ans.
Et j’adore aller chez le primeur.
Et chez picard pour ma glace menthe chocolat.
Plus sérieusement (même si on rigole pas avec la menthe-chocolat), rares sont les soirs où j’ai pas à passer chez Sephora à la Poste ou faire un bisou au pharmacien.

4/ Je peux picoler

SAMBeh c’était évident que j’allais y venir !
Même si très sincèrement, je picole plus à la maison que dans les bars récemment. (Re « salut j’ai 48 ans »)
C’est surtout que j’ai encore un peu de mal à faire un choix entre le dernier métro de minuit (trop tôt pour que je sois déjà hors course OH), et le premier métro de 5h (on a plus 20 ans).

Vous l’aurez compris, la bagnole reste le pire gouffre financier au monde. Et quand on est facilement sur la paille comme moi passé le 15 du mois, on tente de faire l’impasse. Je dois avouer que sur une métropole comme Lille, c’est assez simple. Métro, Tram, Bus, Velil’, et mes yeps, j’ai l’embarras du choix. J’ai passé mon dernier weekend sur Amiens (#onsdittout), autant vous dire que ça serait clairement pas la même chanson d’aller se motiver chez Papy Mamie à pieds le dimanche. Même si j’aime beaucoup Papy-Mamie, entendons-nous bien.
Il reste cependant envisageable que je change de discours quand il me flottera sur la gueule tous les jours et que capillairement, je ne pourrai plus assumer grand chose de potable au taf. Ou alors j’investis dans un parapluie cloche comme Amandine. Cette classe naturelle t’sais.

PP chachaReste toujours les covoiturages pour aller voir les parents, ou passer une journée à la mer. Je suis désormais passagère !
Et vous, la voiture, indispensable ou pas ?

Bisous,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

25 Réponses pour Ma nouvelle vie de piétonne

  1. Mona dit :

    « Djizeus » j’ai trop ris. Le placement des yeps aussi et quand il te flottera sous la gueule.
    Petite parenthèse : C’EST MA VIE TOUTSSA, les sacs trop lourd, la flotte sur la gueule, toujours un truc à prendre en sus, kikoo j’ai pas le permis !
    Je me sens rassurée je me sens MOINS SEULE

    • En Mode Gonzesse dit :

      Jle kiffe Djizeusssss !
      Mais j’ai trop pensé à oit ouais, everyday avec nos sacs ! T’as quoi comme sac ajd ?

      • Mona dit :

        Un « petit » sac à main avec le « nécessaire vital » et quelques, je dis bien QUELQUES bricoles et un petit sac en toile pour transporter ce qui ne rentre pas du style chaussures si il fait pas beau ou bien escarpins, livre, clefs, écharpe au cas où ect …

        • En Mode Gonzesse dit :

          Putain j’ai pas encore la paire de pompes à côté, va falloir que je m’y mette je crois ! pke depuis j’ai renoncé aux talons hein, c’est ballerines everyday, en toile donc nice quand il pleut ?

  2. mamandoudouce dit :

    Tu as trop bien choisi l’image qui illustre ton article! Les boules quand même pour ta voiture!
    Perso, la voiture est indispensable!! J’habite à 10 min de mon taff en voiture sinon 10 bornes à pieds non merci!!! Idem pour tout le reste! Je ne serai m’en passer!
    Mais c’est clair que si tu peux t’en passer, tu vas faire de sacrées économies!!

  3. natzen dit :

    Pas indispensable….j ai troqué ma voiture contre mon scooter…3000 euros neuf (mais on en trouve d occasion pour pas cher) 20 euros d assurance tous risques par mois…un coffre pour les courses sous la selle et un top case. Mais adieu les jupes…en cas de besoin mon chéri me passe sa voiture (en l occurrence aujourd’hui pour chercher l eau pour ses poissons !)
    Parking gratuit sur tous les trottoirs de Lille !

    • En Mode Gonzesse dit :

      Non mais ça c’est trooooooop la solution !!!!
      Sans enfant : à pieds, avec jeunes enfants : en voiture, et une fois qu’ils sont tous barrés : en scooter !
      Nathalie, toujours le bon exemple !

  4. sophie mum dit :

    j’ai adoré lire ton billet pas que tu n’ai plus de voiture mais plus le fit que tu a écrit avec de lhumour.

  5. Amélie dit :

    Comme natzen j’ai choisi le scooter. Mais comme je ne suis pas prête à renoncer à mes jupes/robes au taf ni à la sécurité en scoot, petit tour au toilette en arrivant pour me passer de motard en fille.
    Les 2/3 premières fois, les collègues ont posé des questions puis c’est devenu normal pour tout le monde.

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ah mais t’es pas toute seule à te changer ou à avoir du rab de chaussures à côté ! Je vais y réfléchir sérieusement parce que là j’ai l’air d’un sac depuis 1 mois tellement j’ai la flemme ! Vive vous !!

  6. Payreen dit :

    Je valide complétement le parapluie cloche transparent ! J’en ai un depuis cet hiver, c’est un vrai bonheur ! Tu ne te manges plus les divers obstacles qui arrivent de face (comme la pluie, hasard ou coalition ?) et tes cheveux te félicitent à chaque averse d’avoir investi !

  7. Steph dit :

    j’ai du relire plusieurs fois cette phrase « si on exclut les jambes facilement à l’air en ce moment » parce que je lisais « en l’air » et je me disais que je voyais pas le lien ! (ou que tu nous disais vraiment tout!)
    sinon moi je suis une grande marcheuse, mais j’arrive toujours pas à alléger mon sac, parce que je peux pas sortir sans une paire de chaussures de sauvetage (aka sans talon)

    • En Mode Gonzesse dit :

      ahah ça aurait pu, tu t’en doutes bien 🙂
      J’ai démissionné avec les talons depuis 1 mois, mais oui il va falloir y remédier c’est pas possible !

  8. Alexandra dit :

    Maintenant, il s’agit de faire attention en tant que piéton !

    Ca fait 5 ans que je vis à Paris et j’ai plusieurs fois failli y passer… (entre les gens qui roulent comme des malades et les rues où les voitures stationnées te cachent la vue, on est pas gâté !)

  9. Lily dit :

    Ahah ! Tu m’as bien fait rire !!
    En tant qu’indécrotable flemmarde, je suis accro à ma voiture ! Mais je me passerais bien des manoeuvres : le créneau restant à ce jour l’exercice physique (Oui ça me fait graaaaave transpirer! Glamour, bonjour) que je redoute le plus.

  10. Ahah j’ai beaucoup aimé lire ton article ça rappel beaucoup de chose ! J’habite à Lille aussi et pendant toutes mes études j’ai été piétonne mais on s’y habitue bien. Ben oui a force on connaît les horaires de bus, métro et tram par cœur, on gère les correspondances et on découvre des petits magasins tout prêt de chez soi auquel on aurait jamais fait attention en voiture. (va gérer un pack d’eau ou un pack de lait dans le métro toi.! La galère assurée!) Mais finalement comme tu le dis c’est quand même cool pour la ligne et depuis que j’ai ma voiture (alléluia!) j’ai l’impression de m’empâter ^^ et mon compte en banque s’allège beaucoup plus facilement (prêt, assurance, plein, truc obligatoire à changer, et j’en passe). Bref j’aime beaucoup ma petite voiture mais le week-end je la range et je me bouge les fesses 😉

  11. Sandrine dit :

    Je suis une grande marcheuse mais la vie de piéton est aussi remplie de dangers: les crottes de chiens sur les trottoirs, voiture stationnée sur le trottoir, traverser la rue, les averses imprévues…!! Mais quel plaisir d’être dehors et de se détendre après une longue journée de boulot!!
    Tu vas avoir des jambes de rêve..!!!
    Belle journée 🙂
    Sandrine
    http://ca-blogue-dans-ma-cuisine.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*