Les lasagnes de Tata Zout !

Publié le 10 septembre 2012 | Lifestyle, Vos interventions

On sait, on sait… on s’éloigne un peu de la rubrique « Interventions Masculines », mais il est des sujets dont nous ne pouvons pas faire abstraction. La bouffe, la séduction, que dis-je, l’appât du mââââle (ou de toute autre espèce qui te fait saliver !) en font partie. Vous le savez, on est des quiches en cuisine (joli !!!!), j’ai pas dit en séduction jte permets pas. Je vous laisse donc en compagnie de ma cousine, Hélène, référence certaine en la matière, que tu peux évidemment agresser si tu conclues pas après ça !
Chacha

L’histoire des lasagnes qui conduisirent à une demande en mariage (on se la raconte mais c’est la vérité).

Il était une fois dans une coloc de filles (je vous passe les détails)… et ils se marièrent et eurent un et après on verra beaucoup d’enfants !
Pour ce grand honneur qu’est de s’être vue proposer une participation au mode gonzesses, je vous livre EN EXCLUSIVITÉ de l’internénette mondiale LA recette, que dis-je MA recette pour attraper les garçons (on le sait que ce sont des estomacs sur pattes) et les entortiller dans mes filets !
Lasagnes pour 4 personnes (chez nous plutôt trois parce que c’est trop bon alors on s’en ferait péter la ventrêche)

Préparation : 15mn

Cuisson : 45mn
Courses :
350g de viande hachée
2 grosses échalotes ou 3 petites
Ail en poudre
1 boite de tomates concassées (au rayon conserves de légumes)
Des feuilles de lasagnes (au rayon des pâtes)
Une brique de crème liquide
Fromage râpé autant que vous aimez (en général 3-4 poignées)
Herbes de Provence, ail en poudre, sel, poivre selon votre goût
2 càs d’huile d’olive
Matos de pro :
Une poêle, un couvercle
Un plat allant au four (si possible de forme rectangulaire ou carré, moi je me galère à découper mes plaques de pâte à lasagnes en hexagone !!)

Commencer par faire suer les échalotes dans un peu d’huile d’olive (faire suer = cuire jusqu’elles soient translucide mais sans coloration)

Allumer le four à 180° pour le préchauffer
Ajouter la viande hachée, la « casser » genre pas laisser un gros paquet comme ça dans la poêle, remuer pour que les échalotes ne restent pas en dessous, il faut que tout soit bien mélangé

Assaisonner à son goût (une pincée d’ail en poudre, des herbes de Provence, sel et poivre pour ma part)

Boire un coup de vin blanc (si possible un muscadet sur Lie c’est meilleur)
Quand « ça sent le cuit » comme dirait mon amoureux ou que ça commence à colorer en marron (moi j’aime bien quand ça a un peu le goût de grillé la viande), ajoutez la boite de tomates concassées et laisser mijoter à feu doux et à couvert (surtout si le mur de votre cuisine est blanc !)

A ce moment là on peut appeler son binôme/commis de cuisine (celui qui fait la vaisselle… que je salis… et qui refait la vaisselle…) pour goûter et rectifier l’assaisonnement à votre goût (un peu plus de sel, ou de poivre ou les deux)
Eteindre le feu (pour éviter defoutre le feu à la baraque et/ou vous taper la honte devant le père de votre coloc parce que vous ne savez pas rallumer les plombs) et procéder au montage des lasagnes :
Il faut retenir l’ordre par cœur, par exemple en le récitant avant d’aller se coucher, comme un mantra un peu : CREME-PATE-VIANDE-FROMAGE, CREME-PATE-VIANDE-FROMAGE
 
Pour savoir ce qu’est un mantra, je vous renvoie à un article ultérieur ou alors http://fr.wikipedia.org/wiki/Mantra
(en évitant que les pâtes ne se superposent parce que sinon elles ont plus de mal à cuire d’où l’intérêt du plat rectangulaire, PARCE QUE VLA LES DÉCOUPAGES !), une couche de préparation à la viande et une couche de gruyère râpé, et ainsi de suite, liquidation jusqu’à épuisement des stocks pour cause de crevage de dalle.
Une fois que vous avez monté tout ça, mettre au four 45mn à 180°, pour que les pâtes cuisent et que le gruyère gratine (attention en fonction du four il faut surveiller les premières fois pour éviter que ça crame sur le dessus et adapter la chaleur et le temps de cuisson)
Pendant ce temps là, on peut finir son verre de blanc voire même s’en faire resservir un autre pour patienter…
Variante : si l’amoureux ou le convoité n’est pas encore là, ça vous laisse une petite heure pour taper le commando salle de bain et tenue sexy (pour attirer le chaland oui oui)
Quand ça sent le cuit on se demande si c’est cuit, on ouvre la porte du four, on plante un couteau vers le milieu du plat et si ça rentre comme papa dans maman dans du beurre c’est que c’est cuit !!

 

On sert les assiettes, on souffle parce que féfo

et on se régale !

Bona bonaaaaaaaaaaaaaa ???? Pétiiiiiiiiiiiiiiiiiit !!!!!!

Ln

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

3 Réponses pour Les lasagnes de Tata Zout !

  1. Marie (JF) dit :

    Féfo mais féfon !!!

  2. Anonymous dit :

    Mais que font papa et maman dans ta recette?? HORREUR!!

  3. Zout' dit :

    mais arrête ton cirque c’est une EXPRESSION!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*