Les blogueuses et le make-up #5

Publié le 7 septembre 2015 | Beauté, Vos interventions

Bonjour Chaton,

En ce moment y’a une série de vidéos qui tourne sur Youtube, intitulée « The power of makeup« .
Où des youtubeuses se maquillent la moitié du visage et parlent de leur rapport au make-up.

Ça m’a vaguement rappelée quelque chose… alors BAM, la version 5 ! (hé j’ai pas dit qu’y’avait copie hein, moi je suis ravie que ce genre d’article/video inonde la blogosphère, parce que ça me plait bien ces petites confidences)

Du coup, aujourd’hui, on retrouve 4 copines d’amour, toutes plus belles les unes que les autres. 4 nanas qu’on suit de près et qu’on aime fort. Et on découvre aussi l’une des rares blogueuses à ne pas aimer se maquiller (mais on l’aime quand même, promis)

(Re)-découvre les à ton tour :
 

les blogueuses et le makeup v5

Alors comment en sont-elles arrivées à se maquiller, quel est leur routine quotidienne, est-ce qu’elles ressemblent à rien quand elles sont nues de la face ? (la réponse est non), c’est tout par ici :

 

Lucie, de La Vie en Lucie

« J’ai commencé à me maquiller à 14 ans, lors de mon entrée au lycée. Je n’y connaissais pas grand chose, je me maquillais beaucoup trop (les yeux, à cette époque je ne touchais pas à ma bouche !). Jusqu’à la terminale, je n’ai fait que me maquiller de plus en plus, mais je n’avais aucune affection particulière avec ça, c’était un rituel le matin, je faisais ça à la va-vite, sans y prendre un quelconque plaisir.

Quand j’ai commencé mes études supérieures, je vivais seule, j’avais donc la salle de bain que je voulais, le temps que je voulais le matin, et j’ai commencé à prendre de plus en plus de plaisir à me maquiller, à acheter de plus en plus de produits, petit à petit. En même temps j’ai crée mon blog, ce qui m’a en quelque sorte poussée à tester davantage de choses, et à aimer ça d’autant plus.
Aujourd’hui je me maquille avec plaisir, et surtout je le fais pour moi, parce que j’aime ça. C’est une notion assez importante pour moi, je ne me maquille pas pour les autres et pour ce qu’ils vont voir, mais pour moi et pour me sentir bien. C’est mon plaisir du matin, de savoir quelles couleurs je vais utiliser, quel rouge à lèvres je vais choisir. J’ose beaucoup de choses, notamment sur les lèvres, je sais que ça déplaît souvent, qu’on se demande souvent « Pourquoi elle vient avec un rouge à lèvres ultra violet à la fac », tout simplement parce que j’adore, et parce que ce que pensent les autres à propos de ça n’a pas grand intérêt pour moi.
J’ai appris à me maquiller toute seule, en regardant des vidéos, des blogs, au début j’étais pas vraiment douée, je ne dis pas que je le suis beaucoup aujourd’hui, mais je pense qu’il y a eu une nette amélioration.
Mon maquillage de tous les jours, c’est un teint bien travaillé (fond de teint, blush, bronzer la plupart du temps), une bouche très colorée et du neutre sur les yeux. Quand je suis bronzée, quotidiennement je ne mets que du mascara, et l’hiver j’utilise des fards neutres (des Naked ou de la Chocolate Bar).
En soirée, je force davantage sur les yeux, et j’essaye de travailler plus mon maquillage.
Je me maquille tous les jours ou presque, je n’ai pas honte de le dire, ça ne m’arrive quasiment jamais de ne sortir pas maquillée (sauf l’été quand je suis bronzée, mais sinon j’ai l’impression d’avoir un air trop fatigué, je n’aime pas vraiment ça.).
Pour finir, je dirai simplement qu’il faut oser faire ce que vous avez envie de faire, dans tous les domaines de la vie, et aussi dans celui-ci. L’avis des autres n’est pas important, l’essentiel est la façon dont vous vous percevez. Si vous aimez porter des couleurs improbables, faîtes-le, tant que vous vous sentez bien ! »
lucie - la vie en lucie

 -> Son blog ici, sa chaîne Youtube (avec Louise) .

 

 

Clémentine, de Quiaimeastuces

« J’ai pendant longtemps eu une relation amour/haine avec le maquillage. Je me souviens regarder ma maman se maquiller le matin, être éblouie devant tous ces si jolis produits et toutes ces couleurs en me disant qu’un jour je ferai comme maman.
Sauf qu’arriva la rude période de l’adolescence et la crise d’un acné sévère qui perdure aujourd’hui encore.
Alors à partir de mes 14 ans, maquillage rimait surtout avec camouflage et bye-bye les boutons et autres petites rougeurs disgracieuses. Hélas, je me suis rendu compte sur le tard que j’ai surtout aggravé la situation en ajoutant des produits non adaptées sur ma peau sensible, grasse et à imperfections.
Avec les années, les blogs, les vidéos et les conseils de ma maman j’ai su trouver le juste équilibre entre maquillage et carnage (ou peinture de guerre haha). Je pense que comme beaucoup je me suis retrouvée dans la difficile situation d’un fond de teint trop foncée ou trop orangée. En arrivant au lycée, tout le monde te regarde comme si tu débarquais d’une autre planète… Forcément ça calme !
Le maquillage était ma carapace, aujourd’hui c’est devenu ma force !
à l’heure actuelle, j’adore me maquiller et je ne fais pas ça dans le simple but de cacher mes petits boutons. Il m’arrive même (de plus en plus) de laisser ma peau respirer, sortir en mode « no makeup challenge » dans la rue, et j’en suis fière car ce n’était pas gagné.
Me maquiller est devenu une passion qui m’a amenée à tester, découvrir et avoir cette folle envie de partager mes acquisitions sur la blogosphère. Certains diront que c’est superficiel, d’autres que c’est une perte de temps. Personnellement j’aime m’accorder quelques minutes de bonheur à chercher quel fard ira le mieux avec mon humeur du matin et quel rouge à lèvres mettra le plus en valeur ce joli fard (problème existentiel n’est-ce pas haha).
Je remercie finalement mes erreurs du passé qui me sont bien utiles aujourd’hui pour avancer en m’améliorant. Ciao le noir partout sur les yeux en mode panda et bonjour le joli maquillage lumineux que j’aime tant faire au quotidien ! »

Clémentine - Quiaimeastuces

 -> Son blog ici, sa chaîne Youtube .

 

Olivia, de Game of Beauty

 » Je me suis intéressée au maquillage à l’âge de 18 ans. Je n’ai jamais eu le modèle de la mère avec sa coiffeuse remplie de maquillage.

Durant mon adolescence, le maquillage me faisait peur. Quotidiennement j’assistais à un défilé d’adolescentes avec un teint orange, une tonne de mascara sur les cils, le crayon khôl qui coulait et le fameux contour des lèvres marron. Bref j’avais peur de ressembler à un pot de peinture !
Aujourd’hui le maquillage ne me fait plus peur car j’ai appris à me maquiller. J’ai fait beaucoup d’erreurs et j’ai finalement trouvé ce qui me mettait en valeur.

Le maquillage sert à sublimer la femme et non la changer ! Je ne recherche pas l’effet masque, comme les geishas ! Je me maquille pour mettre en valeur les traits de mon visage et camoufler mes imperfections de façon le plus naturel possible (cernes, cicatrices d’acné, boutons) : le maquillage « Moi en mieux » !
Je me maquille 3 fois par semaine. En effet ma peau a besoin de respirer au moins 1 jour sur 2. J’ai fait de l’acné donc je prends énormément soin de ma peau. Et comme on me l’a souvent dit, une peau saine est une excellente base de maquillage.

Mon maquillage préféré de tous les jours : fond de teint fluide couvrance légère + anti-cernes + blush rosé + mascara allongeant + fard à paupière crème dans les tons chauds + baume à lèvres coloré.
Mon maquillage préféré de soirée : fond de teint couvrance moyenne + poudre de soleil (technique du 3) + mascara volume + fin trait d’eyeliner noir + rouge à lèvres foncée.  »

Olivia avant après

-> Son blog ici

 

 

Camille, de Camille G blonde, mannequin et enquêtrice

« Se maquiller c’est un truc de fille.
Enfin plus maintenant, même les garçons s’y mettent mais le souci c’est qu’ils ont l’air de s’appliquer davantage que moi dans la mission « salle de bain »..

Depuis que je suis ado, voire même petite fille, je ne suis pas attirée par les artifices du make-up. Est-ce que c’est parce que j’ai été élevée avec 2 grands frères ? J’ai toujours fait le strict minimum à partir de mes 22 ans pour faire comme tout le monde : crème pour le visage que j’ai depuis quelques années remplacée par l’huile de jojoba, petites touches de correcteurs sur les imperfections, coup de mascara sur mes petits cils et parfois (quand c’est jour de fête) fards à paupières discrets. Ah et j’oubliais, je mets du gloss transparent quand je suis de sortie en soirée, histoire de marquer le coup !

Voilà pourquoi mon « avant-après » ne vous fera pas tomber de votre chaise. Moi, je suis pour le naturel et la simplicité (j’ai surtout pas envie de me prendre la tête 40 minutes devant une glace). Et puis de toute façon je ne sais pas vraiment magner les pinceaux sauf quand je peins.

Quand je croise des nanas bien maquillées je les envie, je les trouve audacieuses et « femmes ». Mais j’aimerais tout sauf leur ressembler.
Dans ma période mannequin, sur les shootings quand les maquilleuses me transformaient, j’adorais ça, je me sentais comme invincible et magnifique. Pourtant dans la « vraie vie » je ne me sens pas à l’aise si je sors ainsi.

PS : il m’arrive de me brosser les sourcils, j’aime bien ça me détend ahah ! »

Camille G avant après

 -> Son blog ici

 

11215759_844736738894835_7278271421569055087_nAlors, elles t’ont plu ?
Tu te retrouve en l’une d’elles ?

Une nouvelle fois, merci à toutes ces chéries pour leurs participations !
Perso j’aime cette série et je suis toujours hyper touchée qu’elles acceptent de collaborer. #love

 

PS1 : Si tu es blogueuse et que tu souhaites participer à la prochaine version, contact@enmodegonzesse.com
PS2 : Clique sur les anciennes versions pour les (re)voir :

montage-blogueuses1

blogueuses2

blogueuses-version3

les blogueuses et le makeup - V4

 

 

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour Les blogueuses et le make-up #5

  1. Merci encore les filles pour donner la parole sur un sujet comme celui-ci c’est vraiment top 🙂
    J’ai adoré lire les témoignages des autres filles, c’est chouette de voir différents points de vue.
    J’ai été ravie de participer à votre projet ! Doux bisous ♥
    Clémentine

    • En Mode Gonzesse dit :

      Merci à toi d’avoir participé ma belle. C’était chouette de t’avoir, et super intéressant d’avoir ton témoignage.
      Tout plein de bisous, à très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*