Le traumatisme de la cambriolée

Publié le 23 octobre 2013 | Humeurs

Initialement, je mettais un commentaire à l’article de Paula.
Puis les souvenirs, les sensations sont remontées.
Je me suis dit que ça serait surement plus utile de le partager ainsi !

J’te remets ds le contexte :

septembre 200…chais pu combien. 2 semaines que j’ai emménagé à Lille. Après un week-end rentrée voir la famille et le tout récent chéri, je reviens, prête à commencer cette année de master. En sortant de la gare, je laisse une Amélie surexcitée de retrouver son homme qu’elle n’a pas vu depuis quelques temps.

J’arrive chez moi, je passe la grosse porte d’entrée, monte à l’étage. Chouette, mes voisines sont sur le palier, je vais faire leur connaissance.
« Bonsoiiiiiiiiiiiiir » (voix de fille con-tente)
« Ah, c’est toi qui vit ici ? »
« Oui, pourquoi ? »
« Ne sors pas tes clés, c’est pas la peine, t’en auras pas besoin….«  (pleines de finesse, ces voisines)

J’ai du mettre 5 bonnes minutes avant de trouver le courage de pousser la porte.

Au final, pas de gros foutoir, quelques inscriptions au stylo BIC sur les murs « ONT TA BAISER » (ce qui est clairement l’impression que ça te fait, hein), un pc en moins (avec dedans toute ma vie, non dupliquée sur un autre format) et plus aucun bijou. Pas même la bague de pépé-mémé…

Les lettres que mon ex m’avaient écrites pendant mon Erasmus sont éparpillées. ça + le coup de fil étrange que j’avais reçu le samedi soir, où on évoquait ce même ex = « j’ai tout compriiiiiiis il s’est vengé via des potes ! »
Ouais, ce genre d’évènement rend UN POIL parano. (Damien, pour la 1000em fois, PARDOOOON)

Ah, ils ont embarqué des gâteaux apéros aussi. Cambrioler ça doit donner faim.
Non pas que je tienne les comptes du moindre paquet de chips chez moi, rassure-toi, c’est juste que j’avais hésité à les embarquer dans le train en repartant. Je préfère le préciser.

Je suis donc en solo chez moi. Sans porte qui ferme. Sans savoir quoi faire. Et il est tard, le proprio ne répond plus.

Je négocie un long moment avec moi-même, à savoir si cette urgence me permet de déranger Amélie dans ses retrouvailles torrides.
Heureusement, elle répond (et ne m’en veut pas du tout, ouf), et m’envoie passer la nuit chez sa sœur. Sur la route (à pieds, dans le noir, et connaissant mon sens de l’orientation), j’appelle le chéri-tout-neuf qui décide de venir dès le lendemain me soutenir et tout réparer. Comme quoi, il avait quand même quelques qualités. Hehe.

Quand je me retrouve à nouveau seule dans cet appart – enfin, ce studio – j’ai en tête ce que m’avait dit une voisine ce soir là : « Quand j’ai vu ta porte fracassée, je suis allée voir dans la salle de bains, j’avais peur d’y trouver un corps »
Si c’est pas très malin de dire ça à ce moment là, y’a du vrai là-dedans.
Bah oui, je ne rentrais pas tous les week-end, et ma fenêtre ne donnait pas sur la rue. Si j’avais été là, cette nuit-là ?
Si en pleine nuit, j’avais vu des gens défoncer ma porte et entrer ?
Mon canapé-lit donnait pile sur la porte d’entrée, ils ne pouvaient pas me rater, je ne pouvais pas fuir.

statistiques-cambriolage1

Le pire là-dedans ? Ma déposition au commissariat !

Loin de moi l’idée de faire des généralités sur la police hein, mais je suis tombée sur un sacré con.
Il a quand même réussi à me faire sentir coupable, à base de « vous êtes suuuuuure que vous savez pas qui c’est ? Parce que c’est étrange… y’a que vous sur les 6 appart de l’immeuble ! Vous avez bien une idée…En plus le mot vous est clairement adressé !  »
Connard. ça t’a pas traversé l’esprit que je venais d’emménager et que c’était peut-être destiné à l’ancienne locataire ?

Aujourd’hui encore, y’a quelques restes.

Je vis dans un appart au rdc. Facilement accessible donc.
Résultat, quand je sors le soir, je laisse la lumière du salon allumée. Certains croient que je la laisse pour mon chat..J’veux bien être tarée, y’a quand même des limites !
Et quand je suis là, ma voiture est garée juste devant ma porte. On ne peut pas ne pas savoir que je suis là.

Dans une autre mesure, impossible pour moi de mater « Esprits criminels » ou tout autre truc qui évoquerait des voleurs/tueurs sans flipper ma race en allant me coucher. De base, j’étais déjà une petite nature, et depuis je psychote encore plus !

pp-amandineLa prochaine étape ?

Devenir propriétaire. D’un appart (trop dangereux une maison, trop plein de fenêtres), au minimum au 2em étage (avec ascenseur), et entrée d’immeuble avec code et interphone.
On n’est jamais trop prudent, ça n’arrive pas qu’aux autres.

Faites attention à vous, mais ne virez pas parano non plus ! (dit-elle..)Articlepublie´Sobusygirls

Bises, Amandine

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

13 Réponses pour Le traumatisme de la cambriolée

  1. Mona dit :

    Ma pauvre amandiiiine, ça a du être trop traumatisant (je sais c’est con, on le sait, mais y’a que ça qui me vient à l’esprit).
    Je lol du désolééée damien vu que je sais qui c’est avec un visage c’est d’autant plus drôle.
    On remercie le ex chéri tout neuf et NIQUE LA POLICE (reste de mon vol à l’arraché et vol de téléphone, puis coups et blessures (on passera ce épisode) dépositions prises par des bites).
    <3

    et vivement que tu sois propriétaire
    <3 x2

  2. Clemie dit :

    Mouais, mouais… mes parents habitent au 2ème étage avec code, double sas, porte blindée et caméra et pourtant ils se sont faits cambrioler en pleine nuit alors que ma mère dormait et que mon père était en déplacement… AMBIANCE !!!!! En fait, les mecs étaient tous simplement passés par le balcon en mode yamakasi !!!!
    Mais bon, ils ont été gentils, ils ont fait attention à ne pas faire de bruit pour ne pas réveiller ma Maman en lui volant sa boîte à bijoux sur sa table de nuit… RE-AMBIANCE !!!!!!!

    Seule solution : fermer absolument tous les volets et prendre des cours de karaté !

    Kiss kiss

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ah bah je l’ai pas précisé mais c’est clair que les volets restent pas ouverts la nuit !!
      je comprends pas ces gens… prendre la vie des autres. Parce que c’est ça, les souvenirs, les bijoux, c’est un peu de vie qu’ils nous prennent !

  3. eeleesible dit :

    Wow, ça doit être super traumatisant. Je crois que je ne pourrais plus être seule après ça !
    Déjà que je suis très parano à ce niveau là, mais avec ton article, je mets le couteau sous l’oreiller dès ce soir mwahaha
    Et tu parles de ton chat, mais du coup heureusement qu’ils ne lui ont rien fait oO J’en ai 2 ce serait aussi ma hantise ça.
    Pour les flics, franchement il y en a beaucoup qui n’ont aucun tact, aucune psychologie, ça m’étonne même pas ce que tu dis

    • En Mode Gonzesse dit :

      Merde je ne voulais pas aggraver ta paranoïa ! 😉
      Rassure-toi, le chat, je ne l’avais pas à l’époque !
      Heureusement d’ailleurs, car s’il lui arrivait quelque chose, ou si juste ils la laissaient s’échapper (elle sort jamais), ça serait pour moi nettement pire que de perdre un pc.

  4. ChichaGirl dit :

    Je compatis tellement ! J’ai aussi vécu cette mésaventure : il a fallu qu on s’absente un samedi matin pour faire quelques courses alors que tous les autres samedis matins on dort :/ 2 heures, c’est ce qui a suffit pour cambrioler notre chez nous : un 2 pièces au 2ème étage. On arrive la porte forcée à moitié ouverte et on pense tout de suite à notre chat qui s’était caché ouf ! Ce n’était pas le bordel, ils ont « juste » volé ce qui était facile d’accès. Ce qui m’a fait le plus mal : les bijoux de famille et un disque dur où il y avait tous mes souvenirs depuis 10 ans (photos, vidéos etc…), un vieux disque dur qui ne vaut plus rien aujourd’hui sur le marché mais tellement précieux pour moi. C’était dur de réaliser et il a fallu du temps pour se sentir bien chez nous mais cela n’a pas suffit : on a déménagé quelques mois plus tard, on ne se sentait vraiment p

  5. ChichaGirl dit :

    oups j’ai oublié de terminer : bref on est parti et on se sent mieux ! Mais le mal est resté :/

  6. En janvier, ça fera un an qu’on a été cambriolé et oui, je me suis sentie violée ! Plus d’ordi, de télé, apn, bijoux, … Ils ont aussi pris 2 draps de bain pour emballer la télé et une valise pour tout ranger. Et c’est moi qui est découvert l’appart ouvert toute seule. Mon chéri comprend pas que toujours maintenant, j’en fais des cauchemars… 🙁
    Et je suis encore plus parano maintenant : lumière allumée quand je sors le soir, caméra, objets précieux cachés, … Je ne souhaite ça à personne ! 🙁 Et j’ai un hamster, j’ai eu tellement peur qu’ils lui aient fait du mal (Esprits Ciminels quand tu nous tiens).

  7. tagadabeauty dit :

    Holalala je compatie à 1000% y’a quelques semaines maintenant y’a e une tentative de cambriolage chez moi (quand j’était à l’intérieur sinon c’est pas drole hein !). jJ’ai eu la peur de ma vie heureusement un voisin et passé dans le couloir et savait que j’été à l’interieur et est venu à mon secours. Niveau police j’ai pas été gâté non plus le brave homme au telephone m’a dis  » main ne vous inquietez pas, on est samedi c’est sûrement des gens un peu alcoolisé »

  8. MAD dit :

    Oh, on dirait mon cambriolage de l’hiver dernier!!!

    Partie en week-end retrouver des amis j’ai reçu un coup de fil de ma proprio en pleine soirée pub-quizz. J’ai du rentrer chez moi, repayer mes billets de train me taper les 7 étages à pieds parce que, le lendemain, l’ascenseur était en panne et j’y ai perdu mon ordi, mon appareil photo (je voulais pas me charger pour une fois pour le week-end, oui oui pour UNE fois!!) et les bijoux que t’as aucune facture pasque c’est cousine à grand-oncle de mémé qui te l’a donné quand t’as eu 17 ans…
    Quand je suis rentrée j’ai buggé aussi sur ma porte genre « allez on se réveille, c’est pas vrai!! » après j’ai vu le bordel qu’ils avaient foutu dans mon 12m² que j’avais juste PUTAIN DE BIEN RANGE avant de partir pis je me suis assise par terre et j’ai pleuré…
    Par contre j’ai eu la chance de dormir chez ma proprio qui habitait l’immeuble et de pouvoir laver mes draps chez elle (j’aurais pas pu dormir dans mon lit sans tout laver…)

    Mais bon, j’ai quand même gagné une tournée de shooters au bar ce soir là… c’est toujours ça! ^^

    En tout cas, je comprends ton état « Je suis pas psychopathe, tu sais mais bon, j’ai été cambriolée » (Cambriolés anonymes Bonjour!!)

    Allez, sur ce, je repars à mes recherches d’apparts (infructueuses, bien sur, je bosse à Paris ^^)

    Bises la gonzesse!

  9. Bonjour,

    effectivement vos dire sont tout à fait fondés pour cet article je le recommande d’office sur mes réseaux sociaux. Je recommande aux victimes de se genres (d’agressions) de ne pas se laisser dépasser par les événement car en générale une maison qui se fait cambrioler est victimes de d’autres cambriolages dans les années à venir. Notre société vous permets de vous sécuriser, nous vous aidons dans vos démarches de sécurisations de votre domiciles. Nous vous proposons des solutions d’alarmes adaptés à vos besoins, en fonctions des ouvertures de votre maison. Vous pouvez dès maintenant faire une demande de devis gratuitement sur notre site internet : Alarmes Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*