Le poulpe est ton ami, parlons frisettes !

Publié le 15 août 2012 | Beauté

Bon les enfants, l’heure est grave. C’est un peu solennel, ce premier article « de fond » (n’ayons pas peur des mots)…  Du coup, j’ai cherché ce que je pouvais bien vous raconter, en premier j’entends, parce qu’évidemment j’ai pleinnnnnnnnnnnn de trucs à vous baver !!!

 

Ah oui, sinon c’est Chacha qui vous parle !!! (j’voudrais pas mettre en porte-à-faux – galère ça s’écrit comment ce truuuuuc – les deux autres)…

 

Le couperet est tombé : ce sera ma chevelure « de rêve » ! Vous l’aurez compris, j’ai la coupe à la Jackson 5 quand je me lève et je me transforme en caniche sous la moindre goutte de pluie (même le vent me fait mourir capillairement quand j’ai vraiment la poisse internationale).

 

On va poser les bases DI-RECT : vous oubliez les « mais c’est joli les boucles », « moi je trouve que ça te va bien », on n’est pas là pour se caresser dans le sens du poil (esthéticienne, puisses-tu rentrer de vacances RAPIDOS). Les boucles c’est joli, c’est vrai, les poils de cul un peu moins ! Et si je me trouvais nice frisée, croyez-moi que je me passerai de tout ce cirque ! Et ça veut pas dire que je vous trouve moche si vous avez les cheveux bouclés, Amélie en est la preuve vivante <3, et ma propre sœur assume également le combo gagnant frisettes+chevelure roussasse (A-BU-SETCH) !

 

Bon il va falloir illustrer, le plus objectivement possible (évidemment je ne serai jamais objective ici, mais on a qu’à faire semblant que si !). Du coup j’ai cherché une photo de moi où je suis frisée, mais elles se font rares, les potes ayant pour interdiction de m’approcher avec un appareil dans ces moments de perdition… Certains ayant décidé de braver cette règle établie, voilà le résultat :
Donc ça c’est ce qui est montrable, en début de soirée… Généralement je finis plutôt comme ça (avec la gueule à l’envers en option, saluuuuuuuuuut) :

 

Bon, maintenant qu’on sait d’où on vient, découvrons où on va ! Dans ces moments-là, il faut m’arrêter, me foutre un coup d’tatane, je sais pas mais faut pas m’laisser dériver comme ça…

 

Du coup, j’vous explique en 2-3 étapes le sketch matinal :
          Concrètement, quand je me lève et que j’ai pas fait trop de folies la veille, ça reste correct hein… Mais bon obligée de relaver tous les jours, je supporte pas sinon (autre problème de fond inutile à développer). Donc shampoing, après-shampoing, soin selon les jours et l’état du bordel.

 

Petit aparté : Je ne suis fidèle à aucun shampoing/soin car mes cheveux s’y habituent et l’effet est réduit à néant (mamannnnnnn comment j’parle trop bien !!!). Généralement, j’utilise en alternance un shampoing lissant (la gamme Franck Provost expert lissage), un réparateur (Schwarzkopf), un antipelliculaire (Fructis – j’ai pas du tout de pellicules mais j’aime bien ça fait crisser les cheveux, tu te sens propre). Les après-shampoings/soins que j’utilise sont généralement démêlant, disciplinant, facilitent le lissage, bref basique quoi ! Mais surtout, surtouuuuuuuuuuut, je fais un soin à l’huile d’argan en provenance directe du bled 2 fois par semaine. Je laisse généralement poser toute la nuit, dans une serviette, si personne ne vient déranger mon sommeil. Sinon, comptez au moins 2 heures pour une efficacité optimale.

 

          Donc une fois que c’est lavé, rincé, séché à la serviette, on enchaîne avec le sèche-cheveux. Bon vous savez vous en servir hein, je vous fais pas un dessin, en général je finis par un coup d’air froid pour fixer le tout.

 

          Ensuite, j’utilise mon ustensile magique, le sèche-cheveux/brosse (je sais pas comment ça s’appelle en vrai, dans la vraie vie, dans le monde des gens qui savent s’exprimer). Mais ça ressemble à ça et ça sert à défriser grossièrement :

 

          Du coup, après je suis défrisée, mais c’est pas nickel ; il faut lisser pour fixer. Je vais pas vous conseiller en matière de lisseur, ça dépend des besoins de chacun. Pour ma tignasse, j’ai besoin d’un truc avec plaques en céramique et qui chauffe à 230 (oui, je sais que c’est pas bon !). Bien évidemment, vous pouvez chauffer beaucoup moins si vous vous en servez juste pour discipliner 2-3 épis avant de sortir !  

 

Et c’est « tout »… contrairement aux apparences, ça doit me prendre 10 minutes à tout casser !!! Alors forcément, c’est le cirque le matin, tout est une question d’organisation, tu te maquilles pendant que le lisseur chauffe, faut pas perdre de temps ! Je dois mettre un peu plus de temps quand je suis dans un environnement non familier, même mes outils sont perturbés et me font le coup de la surchauffe… Ça fait 10 ans que je fais ça, mes cheveux ne s’en sortent pas si mal, grâce aux soins réguliers. Voilà ce que ça donne, à peu près, quand ils ont décidé de se laisser dompter :

 

 

Évidemment, c’est la blase totale quand tu sors et que tu prends la pluie, mais bon, c’est pas pour ça que je sortirai sans mon rituel, faut pas abuser !!!

 

Petit mot sur le lissage brésilien : j’ai testé ce cirque l’hiver dernier ! Alors du point de vue du soin, c’est très efficace. T’as les cheveux qui brillent et sont tout doux, comme à la téléééé ! Pour ce qui est du lissage, bof bof… C’est sûr, ça assouplit, mais bon c’était pas suffisant pour mon type de frisure (toujours nécessaire de lisser et d’utiliser le sèche-cheveux/brosse après 1 semaine). En plus, la kératine graisse le cheveux, déjà que moi je les lave tous les jours, là c’était impensable de le faire qu’un jour sur deux, et forcément ça réduit l’effet qui est censé durer 4 mois…

Du coup, 200 boules pour avoir les cheveux qui brillent une semaine… Je passe mon tour ! Mais je veux bien vos avis sur le lissage japonais !

 

Et aussi, on m’a offert un truc comme ça récemment, j’avoue que j’ai pas encore testé la bête, mon programme matinal étant réglé à la minute, pas le temps de prendre des risques inconsidérés ! Quelqu’un connaît ?

 

Voilàààà, vous êtes toujours parmi nous ?? Fallait bien commencer par quelque chose, j’espère que je vous ai pas trop fait flipper ! T’façon la plupart d’entre vous connaissait déjà ce sketch ! Partagez vos expériences les copains, je dois pas être la pire… quoi que !

Je laisse les autres boulboules se kiffer sur leur article respectif, et vous, n’hésitez pas à nous dire si vous avez envie qu’on parle d’un truc en particulier !!

 

pp chachaTu fais tourner, et tu lâches tes com’s bébé, on compte sur toi pour pouvoir continuer de s’amuser tous ensemble !!!

 

Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

13 Réponses pour Le poulpe est ton ami, parlons frisettes !

  1. LN dit :

    Chacha t’es un peu la Bernard-Henri Lévy féminine… L’Arielle Dombasle de Roubaix.

  2. Adji dit :

    Nan, mais je sais que c’est le com relou, mais en tant que gazier limite fétichiste des cheveux, sérieux, nan mais sérieux quoi, tu vois des cheveux lisses, tu te dis que la meuf en dessous l’est aussi… Alors que des bouclettes ben ça fait rever, mais alors j’te dis pas.

    • La gonzesse dit :

      Tu fais des raccourcis un peu rapides Adji 🙂
      Je suis un peu fétichiste aussi, et je trouve que les cheveux lisses, c’est plus facile pour faire des gratouillis !!!
      Sur ce, très bel anniversaire !!!!

  3. Lor dit :

    Lavage tous les jours…. Chapeau ! Ah non pas de chapeau ça va la graisser la tignasse frisottante …
    Excellent article capillaire
    J’attends les prochains
    Bonne continuation les  » gonzesses »
    Laure

  4. Chère Chacha,

    Tout d’abord, merci pour cet article ma foi, très instructif ! J’aimerais néanmoins pousser un coup de gueule (bah on est en démocratie non ?) au nom des FAT MOULES !!!! (Bah quoi ? le Front Anti-Tignasse Moches Ou Ultra-Lisses Et Sèches, z’en avez jamais entendu parlé ???) En effet, tu mets environ 10 minutes tous les matins à exécuter ton petit rituel de lissage. Mais sais-tu combien de temps cela nous prend (nous, les cheveux lisses…) pour nous boucler ? A minima une bonne heure et ceci pour un résultat faisant effet que 6h… Passé les 6h tu ressembles à un caniche défrisé. Et pour celles qui ont comme moi les cheveux lisses et longs, le fer à boucler étant trop court, nous n’avons que le bas de nos cheveux bouclés. Merci pour la tête de Louis XIV… D’ailleurs, la moindre goutte d’eau ne rend pas « l’effet mouillé super sexy » que tu vois à la pub, mais ruine bien évidemment tous les efforts de bouclage ultérieurs. Alors oui, le lissage est un calvaire mais le bouclage n’est pas une partie de plaisir non plus ! RIP à toutes celles qui sont restées des heures sous l’appareil à permanente chez le coiffeur en espérant être et rester bouclées !

    Winston Smith

    • La gonzesse dit :

      Chère Winston (je me suis renseignée, mais je ne dévoilerai pas ton identité à la vue de tous, je suis nice CQFD),
      Dans un premier temps, sache que je compatis… OU PAS !!! T’es cinglée ??? ALLOOOOO ?? Pourquoi tu veux les boucler ???
      Non plus sérieusement, tu sais que j’ai déjà pensé à me reboucler les pointes après avoir tout lissé ?? C’est vrai que c’est joli quand ça ondule sur le bout… (à ne pas sortir de son contexte MERCI !!).
      Ensuite, comment te dire… FAT MOULES QUOI !!!! Mais où tu vas pêcher ça ????!!!!!
      Sinon, merci pour ton témoignage, pertinent ma foi, qui permet de voir le monde depuis l’autre côté du miroir !
      T’façon on est jamais contentes, et ça serait pas marrant si on ne pouvait pas râler sur nos problèmes existenciels…
      Chacha

  5. Marie (JF) dit :

    J’étais contente que tu me mentionnes dans ton article, mais MERDE je ne suis pas rousse !

  6. Pingback : [Instagram] #3 Weekend à Barcelone | En Mode Gonzesse - Le Blog

  7. Pingback : Petit point tignasse – le retour ! | En Mode Gonzesse - Le Blog

  8. Pingback : La beauté marocaine | En Mode Gonzesse - Le Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*