Le fractionné pour les nuls

Publié le 8 novembre 2016 | Perte de poids / Bien-être

Hello mes amours,

Après vous avoir vendu du rêve brièvement sur Youtube (ok, et constamment sur Instagram avec mes posts #runninggirl), j’avais envie de faire le point sur un truc qui a clairement changé ma vie de sportive aguerrie sketch :

Le fractionné !

Et pourtant, on partait de loin : j’étais un peu perplexe à l’idée de me lancer.
Pour vous la faire courte, pour moi le fractionné s’adressait à 2 catégories de personnes : les grands sportifs qui veulent améliorer leur vitesse (jusqu’à preuve du contraire, ça n’est pas mon cas), et les gens qui ont du mal à courir sans s’arrêter (typiquement, les fumeurs… depuis quelques années, je crois pouvoir dire que je « sais » courir).
En me lançant, j’étais donc pleine d’apriori, et j’avais aussi l’impression de tout reprendre à zéro. Ça n’avait déjà pas été simple de me faire à cette idée en poussant la porte de Weight Watchers à nouveau, alors si on ajoute la course à pieds… pas très flatteur.

Pas pour moi à la base donc. Mais pas besoin de vous dire que le poids repris ne facilite pas les entrainements (coucou de se trimballer 25 kilos en plus sur le cul dos).
Depuis plusieurs mois, je tentais de continuer de courir pour maintenir un semblant de forme… Dès les premiers mètres, c’était le calvaire à chaque fois. Je courrais uniquement au mental, j’avais mal partout mais je tenais 5km pour pas me sentir trop nulle. Et éviter d’ouvrir les yeux sur ma prise de poids donc. Vous savez que question mental, je pense pouvoir déplacer des montagnes… mais on va pas se mentir, je courrais jadis par plaisir et il n’était plus là. Plus de sensation, uniquement du courage et de l’abnégation, mais aucun bonheur, pas franchement de détente et d’évasion non plus alors que c’est principalement ce qui m’attire dans ce sport en plein air. M’aérer. Désormais, je subissais.

fractionné

Je commence donc un programme de fractionné avec mon Akilou-colyte d’amour, un peu beaucoup poussée par son enthousiasme à elle vous l’aurez compris. On télécharge l’application Course / Courir pour perdre du poids dont je vous parlais dans cette vidéo, je vous refais pas le topo. Mais juste : qu’attendez-vous pour la télécharger ? #coupdsep

Les premières impressions sont vraiment positives : les séances me paraissent « faciles », et ça fait du bien de ne pas en chier.
Qu’on s’entende bien, je dis « facile » dans le sens où tu ne cours « que » 3 minutes d’affilée maximum au début (selon le niveau que tu as paramétré). Puis tu marches 2min, et ainsi de suite pendant 40min. Donc même quand tu es fatiguée, tu te dis qu’il faut – au pire du pire – tenir 3min avant de souffler, et franchement c’est assez motivant (et je pense, à la portée de beaucoup de monde).
A la fin des premières séances, j’ai pas mal. Je ne suis pas essoufflée non plus parce qu’on redescend bien le rythme cardiaque en finissant par de la marche. Et le lendemain, pas de courbatures. Une éternité que je n’avais pas autant apprécié une sortie. Que demande le peuple ?

fractionné2

On a suivi ce programme pendant 10 semaines. Évidemment les 3 minutes ne sont rapidement plus qu’un bon souvenir, les séances deviennent de plus en plus intenses et les temps de pause diminuent. Mais ton corps s’adapte, et les résultats sur la balance t’incitent à poursuivre tes efforts.

Aujourd’hui, je cours 10 km à nouveau (et 21 ce weekend, mais c’était exceptionnel). 10 km tranquille, 10 km avec le sourire. 10 km à côté d’Akilou qui, il y a 3 mois maintenant – et j’espère qu’elle ne m’en voudra pas de balancer sans tiep comme ça – ne savait pas faire 50m sans cracher ses poumons. Remember, on est tous passés par là.
J’ai encore 9 kilos à dégager, ça fera du bien au chrono une fois que ce sera fait c’est certain, mais l’essentiel est là : j’ai retrouvé le plaisir. Le plaisir de courir longtemps sans souffrir, de prendre du temps pour moi, de m’aérer l’esprit et de ne plus penser à rien, si ce n’est continuer d’avancer.

 

PP chachaJ’espère franchement que je vous ai donné envie de réfléchir à la question.
Et d’appeler une copine pour partager ça avec elle. Parce que franchement, ça fait toute la différence <3

J’vous assure que quand on veut, on peut !
Bisous d’amour,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

15 Réponses pour Le fractionné pour les nuls

  1. Paula dit :

    Inutile de préciser que je suis fière de toi <3

  2. Louise dit :

    C’est décidé je télécharge cette appli, moi qui galère à chaque fois que j’essaye de me (re)mettre au running 😉
    Je penserai à toi en tant que coach mental! Bravo en tout cas!

  3. Magalie dit :

    Bravo Chacha, et bravo Akilou ! La semaine dernière j’ai essayé le HIIT en course à pied (100 mètres de sprint, 100 mètres de marche), sensation horrible. JE vais télécharger ton appli et essayer le fractionné tel que tu le décris, pour voir les effets !

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ah purée, 100 m je me rends pas compte, par rapport à nos 40sec ou 1min de sprint… T’as fait ça pendant longtemps ?? HORRIBLE !!!
      Mais ça vaut le coup, c’est sûr !! Bisous d’amour Magalie <3

  4. AD_e dit :

    Je devrais tester aussi. Je cours sur le tapis à la salle de sport et j’arrive à courir 10min de suite mais je suis claquée après :/

  5. Léa dit :

    Waaaaaaa je suis trop dèg !!! j’étais prête à retenter l’expérience de la course pied (merveilleux échec depuis quelques années) grâce à ton astuce de l’application mais … mon téléphone est trop vieux pour supporter cette appli !!!! Grrrrr !!!

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ah purée… si je te dis que moi aussi tu compatis ou pas ?? Du coup j’ai installé sur le téléphone d’Akila quand on y va à deux, celui de Louloup ET celui de ma sœur quand j’y vais seule mouahahah. Tout est possible 🙂

  6. Banou dit :

    Allez je relève le challenge! Je viens d’achever la 1ère semaine sans souffrance… c’est partiiiii!

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ah géniaaaaal, trop contente que tu tentes le coup ! Un bonheur de courir sans en chier non ?
      Allez GOGOGO, ça va vite augmenter tu vas voir 🙂 Tiens-moi au jus !!!

  7. RACHELLE ALEXIS dit :

    A la la je me retrouve tellement dans ce que tu dis… Je vais aller télécharger cette appli pour arreter de souffrir comme un phoque quand je retourne courir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*