L’aromathérapie par les Laboratoires Pranarom

Publié le 3 novembre 2018 | Beauté

Salut mes amours,

Il y a quelques mois déjà, j’ai eu la chance de découvrir les laboratoires Pranarom lors d’une soirée lilloise. J’avais sauté sur l’occasion et goupillé les plannings professionnels pour pouvoir m’y rendre, tant le sujet de l’aromathérapie m’intéresse.

De plus en plus, le naturel prend le dessus chez moi. Dans le sens « produit brut » je dirais même. Dans ma vie, dans mon assiette, et sur ma peau. Alors faire le point sur les essentiels à conserver chez soi, à embarquer partout ou à fabriquer soi-même… j’étais UN PEU au taquet.

Retour sur cette jolie soirée pleine de découvertes qui font maintenant partie de mon quotidien !

 

Les huiles végétales

LABAZ.
Voilà plusieurs années que je les utilise maintenant, je vous en parlais déjà ici y’a 1000 ans. Je pense bien sûr aux huiles qui me servent pour discipliner mes cheveux (l’avocat anti-frisotti, la coco et l’argan pour nourrir), mais aussi à l’huile de carotte pour conserver mon teint bonne mine le plus longtemps possible, et l’huile d’amande douce sur mes vergetures.

A cet évènement, j’ai découvert :
– l’huile de ricin : ça fait longtemps qu’on m’en dit du bien côté pousse des cheveux. Elle est parfaite pour booster mes bains d’huile maison. J’adore l’appliquer également sur mes ongles pour les renforcer quand je les sens plus fragiles.
– l’huile d’arnica : THE indispensable de la pharmacie, qui soigne les bobos du quotidien pour petits et grands : les bleus, les douleurs articulaires et musculaires, les coups de soleil… à garder précieusement avec soi !
– l’huile de calendula : c’est l’allié des peaux sensibles, notamment celles des bébés. On l’utilise en massage pour calmer les allergies, eczéma, rougeurs, irritations ; ou tout simplement pour nourrir les peaux sèches.

Le plus : les huiles végétales Pranarom sont issues de productions agricoles certifiées bio, elles sont extraites de façon mécanique à basse température (la fameuse première pression à froid qui préserve les actifs naturels) et leur qualité est vierge (elle ne subit aucun traitement avant ou après ledit pressage).

 

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles : la vie ?
Ces tout petit flacons m’étaient encore inconnus il y a quelques années, mais je ne peux plus m’en passer aujourd’hui. Ce sont des extraits liquides de plantes aromatiques qu’on a distillés à la vapeur d’eau pour concentrer au maximum leurs propriétés. Je les utilise tous les jours en diffusion chez moi (j’utilise souvent des mélanges tout fait type « anti-stress »), dans mes recettes de produits ménagers (les agruuumes !), en pschitt sommeil sur mes oreillers (l’eucalyptus), pour éviter les médocs quand j’ai simplement un coup de fatigue ou mal au crâne (la menthe poivrée), mais aussi dans mes cosmétiques en les diluant dans les huiles végétales adaptées (le tea tree sur les imperfections : magique !).

A cet évènement, j’ai découvert :
– la citronnelle, tellement pratique en diffusion pour éloigner les moustiques cet été
– la lavande aspic : on est bien loin des apriori olfactif la concernant (coucou le produit anti-odeuuurs), elle est surtout hyper apaisante et réparatrice sur les brulures.
– l’immortelle, c’est le produit naturel et végétal le plus efficace contre les hématomes. Je l’avais déjà au format bille, c’est top de pouvoir l’appliquer goutte à goutte aussi (et à nouveau, plus pratique pour les mélanges maison !).

Comme toujours, les huiles essentielles imposent une recherche préalable à toute utilisation. Certaines ne sont pas du tout adaptées aux enfants ou aux femmes enceintes. D’autres sont consacrées aux usages externes uniquement, et toutes ne peuvent pas être utilisées en diffusion. En bref, on se renseigne… ici par exemple !

 

Les essentiels de l’été

L’objectif de cette présentation presse était de nous faire connaître les nouveautés de l’été.
L’huile de coco n’a plus de secrets pour moi et je confirme ses bienfaits sur les tignasses abîmées par le soleil.
Ce roller anti-moustique les gars… quelle découverte ! Je suis de celle qui se fait toujours piquer avant son voisin, alors je l’ai dégainé tout l’été. C’est un format bille trop pratique, je ne veux plus jamais passer d’apéro en terrasse sans ce truc-là à mes côtés !
La lotion décongestionnante était quant à elle une vraie découverte : C’est l’idéal pour apaiser les peaux irritées (à nouveau, le soleil, les rougeurs, l’après-rasage aussi !). Une chouette alternative végétale aux eaux thermale !

 

DIY à l’atelier Biloba : les chantilly pour le corps

Nous avons terminé la soirée par un atelier DIY, autant vous dire que j’étais au top du pompon ! J’ai mixé le sketch avec ma voisine d’établi, et on a testé deux versions de la chantilly pour le corps :
– L’après-soleil à base d’huile essentielle d’ylang ylang anti-inflammatoire et de bois de rose pour le côté cicatrisant
– La spéciale minceur (#salut) à base d’huile essentielle de pamplemousse pour le drainage et de vétiver pour la circulation sanguine.

Hormis le kiff ultime d’avoir fabriqué nos crèmes solo, c’était aussi la première fois que je testais une texture chantilly. Tellement onctueux, c’est le kif ! Les parfums forcément sont très présents, et les crèmes sont plutôt efficaces. Seul hic : ces cosmétiques faits-maison doivent être consommés dans les 3 semaines max qui suivent leur fabrication… pas toujours évident quand les placards sont déjà pleins, mais c’était chouette !

Je ne connaissais pas l’atelier Biloba dans le Vieux-Lille. Ils proposent tout plein d’ateliers (les soins cheveux, fabrication de bougies, les bases de l’aromathérapie…) à faire en famille ou entre amis, à l’occaz d’un EVJF par exemple !
N’hésitez pas si vous êtes de passage, la boutique regorge de chouettes marques naturelles (Lamazuna, Clémence & Vivien, Les Tendances d’Emma, Lili & Lolo…).

 

Voilà pour ce débrief de mes découvertes des dernières semaines en ce qui concerne l’aromathérapie.
J’ai appris plein de choses le jour J (je suis encore avec mes notes au moment où je vous parle ahah), et j’ai été ravie de les tester par la suite. Beaucoup de choses sont devenues des indispensables dans mon quotidien, et ça… ça veut dire qu’on tend vers le mieux !

 


Et toi chaton, ça te parle tout ça ?
Tu utilises des huiles végétales ? Des huiles essentielles ?

Love,
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour L’aromathérapie par les Laboratoires Pranarom

  1. mamandoudouce dit :

    Ah trop bien ce genre d’atelier!!! J’adorerai en avoir près de chez moi car j’ai toujours peur de mal faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*