La « taxe rose » sur les produits féminins : info ou intox ?

Publié le 4 novembre 2014 | Humeurs

Je ne sais pas quand a commencé cette polémique, et pourquoi elle sort d’un coup, comme ça. Toujours est-il qu’on entend que ça à la télé et que ça déchaine les foules sur le web et les réseaux sociaux.
On en dit tout et n’importe quoi, il est donc temps de remettre quelques pendules à l’heure.

Recap de la situation, si tu es passé(e) à côté : Un collectif appelé Georgette Sand a effectué un relevé de prix chez Monoprix et s’est aperçu que pour le même produit, les hommes payaient moins cher que les femmes (en l’occurrence, il s’agissait de rasoirs jetables, et c’est sur cet exemple qu’on va rester)

1/ Le nom « taxe rose » : INTOX !

Ce nom inventé est limite mensonger.
« Taxe » sous-entend « impôt ». Alors que, pour une fois, le gouvernement n’a rien à voir là dedans. Ce que sous-entend en réalité le collectif, et que les médias reprennent en masse, c’est que les enseignes de distribution prennent une marge bien plus importante sur les produits destinés aux femmes. Pas qu’il y a une taxe dessus. Le nom n’est pas adapté.
Par ailleurs, on ne s’étendra pas sur le « rose », choix étrange pour dénoncer le sexisme. Ou alors c’est ironique ?

Au moins le collectif l’appelle la « Woman Tax » ce qui est – non pas plus juste – mais plus en adéquation avec ce qu’il revendique.

 

2/ Les rasoirs pour femme sont 2x plus chers que ceux des hommes : INFO… et INTOX

Bon, concrètement, oui.

ScreenShot002L’info : 1,72€ les 10 rasoirs homme contre 1,80€ les 5 rasoirs femme. C’est un fait. Plus cher pour moitié moins.

L’intox (à confirmer)  : Je n’ai pas pu trouver de photo des rasoirs, et je n’ai pas de Monoprix à proximité. Mais de ce que je me souviens du temps où je travaillais dans ce domaine, il me semble que les rasoirs ne sont pas les mêmes. Celui pour hommes est mono-matière alors que celui pour femme est bi-matière, plus qualitatif. Et selon les usines où ils sont fabriqués, il peut y avoir des surcoûts pour la couleur également.
On n’est donc pas sur les même bases, donc la comparaison est faussée.

Après, on peut à juste titre déplorer cette différence de produit : pourquoi on vend aux femmes un truc plus travaillé, plus agréable en main, et rose ?  Mais les enseignes s’adaptent aussi à leurs consommateurs. Alors à qui la faute ? Peut-être les deux. Dur à définir…

 

3/ Les enseignes se font de la marge sur le dos des femmes : INTOX

Complètement faux. Enfin, disons plutôt qu’ils ne font pas de différence entre hommes et femmes quand il s’agit de prendre leurs grosses marges.
J’ai travaillé comme fournisseur de marque distributeur, pour des rasoirs notamment (pas ceux de Monoprix, promis) Et je peux assurer qu’il n’y a pas de marge cachée.

Alors d’où vient cette différence ?
Hormis le modèle non similaire, un autre facteur est lié au prix :  les quantités. Et il se trouve que les hommes consomment plus de rasoirs… (ça me rassure, perso)
C’est simple, plus on commande une grosse quantité à une usine, plus le prix à l’unité est bas. Si on double les quantités commandées, par exemple, les coûts de matière première, de main d’œuvre et de production sont augmentés mais pas multipliés par deux. Les coûts sont lissés et le prix à l’unité est plus intéressant.
L’illustration par les chiffres (Coûts totalement inventés) :
ScreenShot007

 

 

Pareil pour les coûts de transport :
Deux conteneurs de rasoirs couteront plus cher qu’un seul, certes, mais le transport ne sera pas multiplié par deux, alors que le nombre de rasoirs sera doublé. Donc en ramenant le prix au paquet de rasoirs, plus il y en aura, moins le transport coutera cher.
L’illustration par les chiffres (prix complètement au hasard) :
ScreenShot008

 

Donc au final, oui, les femmes payent plus cher, mais c’est parce qu’elles consomment moins. On parle toujours des rasoirs hein. Parce qu’en terme de consommation, pas mal de femmes se rattrapent ailleurs. Moi y compris. Ceci dit pas mal d’hommes aussi. On va arrêter le sexisme namého.
Ça reste injuste, je suis la première à râler. Mais ce n’est pas la faute d’une quelconque marge qu’on se ferait sur notre dos. Je ne remets absolument pas en cause la bataille du collectif, j’explique juste cette différence de prix sur les rasoirs.

Alors ne me comprenez pas mal, je ne dis pas que je trouve normal que nous, femmes, devions débourser plus. Et je suis sure que pour d’autres produits, genre les crèmes, on doit payer plus pour un produit égal (et encore, ça peut être lié à plein d’autres choses, comme la publicité par exemple).

Je dis juste qu’il faut chercher à comprendre pourquoi avant de s’offusquer.

Au moment où j’écris, la pétition lancée par le collectif a atteint 26 000 signatures ! C’est de la folie ! (Ceci dit, vu l’intitulé « stop aux produits plus chers pour les femmes » ce n’est pas étonnant).

Ce qui peut se passer ? Les enseignes de distribution ne seront pas en mesure de baisser les prix des produits à petite quantité (rasoirs pour femme) car les usines ne pourront pas forcément toutes revoir leurs coûts.
Soit la distribution va faire encore plus la guerre des prix à ses petits fournisseurs, et certains mettront la clé sous la porte ;
Soit elle va  augmenter les prix des produits à grosses quantités (rasoirs pour homme) pour ne plus avoir de différence. . Et là, on se fera vraiment de la marge sur notre dos.
Voilà, j’espère t’avoir un peu éclairé, ou au moins amené à réfléchir à la question.
Et je répète que je ne parle ici que des prix des rasoirs sur lesquels est fondé toute la polémique, et non pas du débat sur les inégalités hommes/femmes, hautement plus important selon moi.

Amandine-En-Mode-Gonzesse-150x150Alors, t’en penses quoi de tout ça ?

Des bises
Amandine

Si ça t’intéresse d’en savoir plus sur les produits à marque de distributeur, et sur la façon dont ils sont développés, je t’explique tout ça ici.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

20 Réponses pour La « taxe rose » sur les produits féminins : info ou intox ?

  1. Paula dit :

    J’en pense j’en pense…. bah j’en sais rien, je ne me pose pas trop la question à vrai dire mais j’ai bien aimé lire ton explication. Je vois clair maintenant !

  2. Lucie dit :

    Salut.
    Merci pour cet article très éclairé.
    Je débarque un peu sur cette histoire la et je me posait pleins de questions. Ton article tombe super bien
    Bisous

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ravie de t’éclairer alors ! Après, il ne faut pas s’arrêter aux rasoirs, le débat est – heureusement- plus poussé. Mais je ne maitrise pas le sujet, alors je me suis arrêtée aux prix des rasoirs ^^

  3. Charlie dit :

    Est ce que ça changera quelque chose à ma façon de consommer ?
    Non ! Fin du débat lol

    Mais merci d’avoir pris le temps de nous expliquer tout cela… encore un soufflé qui va retomber !

    • En Mode Gonzesse dit :

      Ah bah toi tu clos vite le sujet 😉
      Il faudrait pas qu’il retombe, ce soufflé, parce que y’a de vraies inégalités. Mais il faut s’appuyer sur des vrais exemples quoi.

  4. Simon dit :

    Il y a aussi le fait que les packs plus petits sont souvent plus cher, mais je ne crois pas avoir déjà vu un pack de 5 rasoirs « pour hommes ». Il y a aussi la stratégie de la marque qui essaye d’orienter ses acheteuses vers des produits peut-être plus durables mais plus chers? Bref beaucoup de choses pour un débat qui n’est finalement peut-être pas orienté autour des produits « hommes » ou « femmes »…

    • En Mode Gonzesse dit :

      dis donc, t’as pas bossé pour la grande distrib toi ? 😉
      Mais je suis assez d’accord avec toi. Tout est mélangé, et les vrais débats y sont perdus, c’est très dommage

  5. patchou dit :

    Pour plus d’info, allez sur le site des Georgettes Sand , tout ne s’arrête pas aux rasoirs mais bien plus !!! http://www.georgettesand.org/actualites/

    D’ailleurs article du jour dans la voix du nord : « Bercy a demandé hier les relevés de prix pour vérifier que les femmes paient plus cher que les hommes pour un même produit ou un même service … »

    Bonne lecture kiss kiss

  6. Marjo dit :

    J’en pense, j’en pense que rien n’empêche les femmes d’acheter des rasoirs « pour homme » et les payer moins cher, non ? De deux choses l’une :
    – soit les produits sont différents (en qualité ou autre, je ne pratique pas le rasoir mais j’imagine qu’il y a une histoire de lames, de dispositifs pour protéger la peau ou que sais-je encore) et un tarif différent n’a pas de raison d’être choquant
    – soit les produits sont identiques et chacune est libre de réfléchir deux secondes, de ne pas se faire attraper par le marketing, et d’acheter le produit pour homme…
    Dans le deuxième cas, s’il y en a qui se sentent heurtées dans leur féminité par le fait d’acheter un produit pour homme, j’ai envie de dire que c’est leur problème. Si le marketing genré fonctionne, c’est parce que les femmes achètent ces trucs estampillés « pour femme ». C’est la magie de l’économie de marché : il suffit de ne pas acheter un truc pour qu’il ne se vende pas !

    A la rigueur, la question se pose pour les services (à quand un tarif horaire chez le coiffeur ?), mais dans le cas des biens je trouve tout ça fort ridicule.

    • En Mode Gonzesse dit :

      Certes, mais ils ne sont pas dans le même rayon, donc tout le monde ne pense pas à comparer. C’est aussi ça qui gène.
      Pour une non pratiquante du rasoir, tu as bien saisi ^^ Et en effet les produits sont différents, donc…
      Pour le reste jsuis assez d’accord, même si jsuis un peu paumée entre la marketeuse en moi et la consommatrice qui « se fait avoir » par ce même marketing, en connaissance de cause, donc.
      De toute façon on trouvera à redire dans tout. Tarif horaire chez le coiffeur ? On ralera parce qu’on trouvera que les coiffeurs prennent leur temps pour qu’on paye plus. On aime bien se victimiser. Mais on participe largement à tout ça je pense.

  7. J’en sais rien mais je saisqu’à une époque pour l’avoir vu de mes yeux la D’S rose était plus cher que les autres lol et ne bénéficiait pas de réduction lol, je constate ce genre de différence de pic dans les jouets moI

  8. Merci pour cette explication détaillée, c’est vrai que dans le cas du rasoir ça peut se comprendre après pour le reste genre déodorant, gel douche, shampooings … bref la liste est longue comme tu le dis le produit pour femmes est peut-être plus cher car plus de publicité. Cependant comme l’a souligné Planète Beauté dans son article, il y a le cas du coiffeur ! Pourquoi un homme aux cheveux longs paye la prestation moins cher qu’une femme aux cheveux courts ?! Il y a les vêtements également et le pressing, une chemise femme coûte plus cher qu’une chemise homme et idem pour le nettoyage au pressing ! Bref des petites inégalités comme ça, qui si on les lisait toutes, ça serait peut être 50/50 hommes ou femmes.

    • En Mode Gonzesse dit :

      Effectivement y’a plein d’autres cas, mais je pense que l’inverse doit exister et les payent surement plus cher que nous pour d’autres produits.
      Les services, c’est autre chose. et je ne maitrise pas le sujet pour débattre. Je reste dans mes rasoirs 🙂

  9. Titi dit :

    C’est intéressant comme sujet, après je n’avais pas du tout entendu cette histoire 😉

  10. Ludivi dit :

    Salut Amandine !
    Voilà un article bien éclairant ! Merci beaucoup pour ta précision et la pertinence de ton article avec l’actualité du moment. Je l’ai trouvé vraiment très utile mine de rien 😉

    • En Mode Gonzesse dit :

      Merci mamzelle ! Je précise toutefois que le collectif a des batailles bien plus importantes que les médias ne développent pas. Moi je rétablissais juste la vérité sur ces prix là. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*