J’ai testé les huiles essentielles bio

Publié le 25 novembre 2013 | Beauté

Salut les enfants,

Rappelle-toi, il y a quelques mois, je remportais un super lot de 5 huiles essentielles bio Revelessence grâce à So Busy Girl. Bonheur en moi, jouissance extrême, ça m’attirait depuis un moment mais je savais pas par où commencer ni lesquelles choisir.
J’ai donc profité du blogounet pour réclamer des conseils (y’a pas d’raison, donnant-donnant fifty-fifty).
=> euhhhh on s’en parle ou pas ? 1000 mercis pour toutes vos réponses les chatons. On est vraiment pas seuls face à l’inconnu vous savez !

J’ai compilé vos conseils, et testé ce qui correspondait à mes besoins. Voici mon avis de novice sur les huiles essentielles que j’ai pu tester à ce jour, toutes issues du pack « essentiel » de la marque, pour bien commencer donc ! J’espère aussi que ça aidera celles qui n’ont pas lu les commentaires de l’époque, on est toutes dans le même bateau !

pack essentiel

L’huile essentielle de Tea Tree ou arbre à thé :

L’arbre à thé est connu pour ses propriétés antibactériennes, asséchantes, cicatrisantes, anti-inflammatoires…
Je l’ai donc tout naturellement utilisé pour calmer mes boutons, à la manière du Concentré bi-phasé de Lierac que je vous rabâche à toutes les sauces.
Une goutte sur un coton tige et tu claques ça sur ton bouton, une fois par jour (le soir, c’est mieux) jusqu’à disparition totale du délire. Ici pas d’alcool donc (on aime), et le résultat est tout à fait kiffant.
Tu peux aussi en ajouter une goutte dans ta crème hydratante (plutôt la nuit encore une fois de mon côté, j’aurais trop peur de luire) si les problèmes sont plus profonds / moins localisés.

Il peut également être utilisé contre les pellicules (je cumule les galères, mais pas celle-ci !) : 1 à 2 gouttes dans votre dose de shampoing et le tour est joué !
Ou pour désinfecter : les blessures comme les sols !

L’huile essentielle de menthe poivrée :

Découverte en covoiturage un dimanche soir, ma gueule dans le sac. Gros mal de tête qui monte, fatigue extrême, ma co-pilote me dégaine sa menthe poivrée, de peur de finir dans le bas-côté.
Ni une ni deux, 2 gouttes dans un mouchoir, que j’ai respiré pendant un long moment. Tu peux aussi le tapoter/masser tes tempes.
L’effet est immédiat, c’est un truc de dingo. Un peu à la manière des fameux mouchoirs verts qui sentent la menthe, mais bien plus puissant.
On évite d’approcher les yeux, est-il nécessaire de le préciser ? 🙂
La sensation sur la peau peut être un peu spéciale, on a très froid et très chaud en même temps.
Pour les moins téméraires, vous pouvez aussi en placer sur l’oreiller plutôt que sur vous pour calmer les douleurs pendant la nuit et vous réveiller fraiche comme la rosée !

Y paraît que ça cartonne tout aussi pour les piqure d’insectes. J’aurais dû y penser pour la Martinique…

L’huile essentielle d’eucalyptus :

Utilisée qu’une seule fois, lors de mon premier rhume de la saison ! Elle calme la toux et dégage les bronches.
J’en place simplement quelques gouttes sur mon torse, ou sur l’oreiller avant de dormir.
Je dois ajouter que pour ma part, ça ne remplace pas ma visite chez le médecin ou tout du moins chez le pharmacien, c’est un complément qui va aider à soulager mes douleurs. Mais surement pas à arrêter de me plaindre, ça va pas ou quoi ??

L’huile végétale d’amande douce :

On se dit tout, je l’utilise uniquement comme soin anti-vergetures. #coucou
Bé oui, 14 kilos perdus à ce jour (love ou pas ??? meuf qui glisse ça en toute impunité sur la toile #moussezmoi), j’essaie de minimiser les dégâts sur mon futur corps de rêve.
Quelques gouttes chaque soir dans la paume de ma main, et je masse les zones à problèmes : le ventre et les hanches, les escalopes de poulet l’intérieur des cuisses, le derrière des genoux et les gants de toilettes le dessous des bras.
Pour la journée, je préfère utiliser une crème, moins grasse que l’huile, pour éviter de pourrir mes fringues.

Mais d’autres utilisations sont possibles si vous n’avez pas les mêmes préoccupations que moi 🙂 #connasses #chanceuses
Soin douceur pour les cheveux : quelques gouttes dans le shampoing ou le masque nourrissant
Soin pour la peau : si tu pèles l’été, elle permet d’apaiser et d’hydrater le délire en profondeur.

Note de l’auteure : alors que les autres flacons ont un dispositif-bouchon qui permet de verser goutte par goutte, l’huile végétale d’amande douce, reçue dans un format plus important, a un goulot classique, en mode « bouteille d’évian » pour te situer. Je vous conseille donc 1/ de faire gaffe lors de l’achat si vous préférez éviter d’en foutre partout et de gacher du produit 2/ de vous munir de la pipette de votre dernier cours de physique le cas échéant.

amande douce

pipette

Très sincèrement, je n’ai pas appliqué d’huile essentielle directement sur mon visage. Je garde un très mauvais souvenir d’un massage TOTAL du corps + du visage  à l’huile essentielle de fleur d’oranger. Pas du tout pour l’odeur, juste divine, mais pour les conséquences sur ma peau grasse. Retour en 6ème B.
Cependant, et même si ce n’est pas votre cas, je vous conseillerais tout de même de faire un petit test sur le bras par exemple avant de s’en plâtrer plein la gueule ! On laisse poser une goutte pendant 12h et on vérifie que tout est à sa place !

 

Parce que je n’ai qu’une seule peau, et pas forcément le temps ni l’envie d’y claquer 40 000 trucs dont les vertus ne me correspondent pas toujours, il en reste que je n’ai pas testées. Mais pour les plus curieuses d’entre vous, je partage ce que j’ai appris :

L’huile essentielle de lavandin :diffuseur
Pour celles et ceux qui ont du mal à trouver le sommeil, le lavandin a des vertus apaisantes, anti-stress, réparatrices.
Il suffit de placer quelques gouttes sur votre oreiller, ou sur votre torse, et c’est tipar mon canard !
Autre option : le diffuseur !
Pour le coup, perso, je m’allonge à peine que je dors déjà. (ça peut poser problème parfois, mais c’est un autre sujet) Si j’utilise un truc pareil, je pense que je ne me réveille plus jamais.

L’huile essentielle d’orange douce :
Les bienfaits de cette huile essentielle sont similaires : insomnie, stress, anxiété.
En diffuseur pour calmer l’agitation ou lutter contre l’insomnie, en massage sur le ventre pour traiter les troubles digestifs ou encore quelques gouttes dans son bain pour calmer l’anxiété, je te laisse choisir ce qui te correspond le mieux !

 

Dois-je ajouter qu’on se tient loin de tout ça pendant la grossesse ? C’est hyper puissant, on prend pas de risque. Comme ça n’arrête pas de féconder autour de moi, mieux vaut prévenir que guérir 🙂

Voilà pour aujourd’hui, encore un grand merci à toutes pour votre aide. Et merci à So Busy Girls pour le lot, qui fait de moi une princesse plus belle chaque jour que dieu m’offre. #sketch

pp-chacha

Si j’ai oublié des trucs, dit des bêtises (tout est malheureusement possible), ou que vous repensez à quelque chose, on est toutes tout ouïe !
Câlins de moi,
Chacha

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

7 Réponses pour J’ai testé les huiles essentielles bio

  1. Nuf dit :

    Attention quand même avec les huiles essentielles… C’est allergène, et on peut faire de belles réactions…

    Ensuite, comme tout produit x ou y, et pour citer Paracelse: « Toutes les choses sont poison, et rien n’est poison ; seule la dose détermine ce qui n’est pas un poison. »

    Donc attention quand même à vos jolis minois 😉

    • En Mode Gonzesse dit :

      Yes, d’où le test sur le bras !
      Tu confirmes pour les femmes enceintes ? Il paraît que certaines peuvent quand même être utilisées ?

  2. Moi j’adore les huiles essentielles, celles ci je les utilise tous les jours d’ailleurs 🙂
    et c’est drolement efficace je dois dire !!!
    et au passage bravo pour les -14 !!! juste wow !

  3. Emma dit :

    Merci pour l’article super complet, je ne connais pas vraiment les huiles essentiels mais j’en entend beaucoup de bien. 🙂

    Yetaland girl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*