[HELP] Compositions de produits : les coulisses des grandes marques

Publié le 8 avril 2015 | Beauté

Salut les enfants,

Cet article aurait pu s’intituler « ALLO LE MONDE ?? » est-c’qu’touuuuut va bieeeeen ?
Mais on sait que la réponse est non.

Aujourd’hui, j’ai besoin de vous. Encore, vous allez m’dire.
Après tout, mon dernier appel à l’aide sur les huiles essentielles m’avait été fort utile. J’avais eu toutes mes réponses et j’étais sortie un peu moins con de cette expérience.
Allez, faites pas les rats, on recommence !

J’ai besoin de vous parce que j’y comprends rien en matière de composition de produits, et pas grand-chose non plus sur tout c’qui s’passe en coulisse chez les marques que j’utilise au quotidien. Et en tant que consommatrice impliquée (pour ne pas dire cinglée), bah il serait p’tet temps de savoir un peu de quoi on cause exactement par ici.

Pour tout vous dire, depuis pas mal de temps, je privilégie les marques de parapharmacie. Je crois qu’intérieurement ce contexte médical me rassurait, et je pensais donc être un peu réglo à ce sujet. Alors corrigez-moi si je me trompe , mais on ne pourrait pas me vendre de la merde dans une pharmacie, si ? J’veux dire, au pire du pire, le produit est pas bio est donc la compo pas nickel nickel, mais mon dieu vous croyez qu’on teste tout et n’importe quoi, n’importe comment, chez Avène & co ?
Pardon si je débarque, vraiment.

Cet article sert à ça, m’ouvrir les yeux, vous pouvez donc y’aller franco en commentaire.

Les compositions :

C’est vrai qu’on est vite perdus avec les listes d’ingrédients. Sérieusement, faut avoir un master en latin + un doctorat en biochimie ou pas pour comprendre le délire ? J’ai personnellement lâché les tubes à essai depuis un bail, mais j’essaie de m’y intéresser aujourd’hui.

vérité sur les cosmétiques

Il existe bien sûr des milliards de sites qui traitent du sujet. Je sais juste pas par où commencer.
J’ai comme tout le monde entendu parler du site La Vérité sur les Cosmétiques, qui te permet donc de comprendre à quoi correspond dans le langage courant tel ou tel ingrédient sur ta liste. Franchement top pour vérifier la compo de tes produits (clairement, je ne sais pas reconnaitre un alcool ou un silicone dans une liste). Le seul problème, c’est que ça te permet de débriefer sur des trucs que tu as déjà chez toi. Alors si c’est pour se rendre compte une fois ton cul sur le canapé que le truc trop-bien-que-tu-viens-d’acheter est une vraie bouze, ci-mer. Il faudrait que je sache avant d’aller faire les magasins vers quoi me tourner.
Alors comment je fais ? Je bouquine à tout va pour me former ?

Le plus simple pour moi reste de se cantonner aux marques qui affichent un label bio sur leur packaging. Ça, ça va, je sais faire.
J’vous ai d’ailleurs concocté (je kiffe ce verbe CON-COC-TER) un petit montage pas piqué des hannetons (bon ok, j’arrête) pour ressasser les labels bio que j’ai déjà croisé à l’occaz.
N’hésitez pas à en ajouter si vous en connaissez d’autres.

labels bioSAUF qu’on se fout régulièrement de nous : je suis clairement victime du greenwatching a.k.a l’art de paraître naturel aux yeux du consommateur lambda (genre MA GUEULE) en mettant en avant les bienfaits de la nature  alors qu’ils ont une compo pas toujours hyper claire. Je pense notamment à Korres (qui m’ont bernée récemment avec leurs soins pour le visage), les shampoings Timotei 0% puuuur mon cul sur la commode ou autre The Body Shop / Lush qui surfent sur la tendance « naturelle ».
C’est pas vraiment de la publicité mensongère, puisque si tu regardes bien ils n’affichent aucun label ni même le terme « bio » nulle part. Et c’est d’ailleurs pour ça que légalement ils sont tranquillou dans leurs bottes, puisque tout est dit dans leur liste d’ingrédients que je ne comprends pas. Simplement, moi je suis pas professionnelle. Et encore moins chimiste. Et j’me suis souvent laissée avoir.

Maintenant, autre question que je me pose : est-il indispensable de n’acheter que du bio pour prendre soin de soi correctement ? J’entends par là : n’y a-t-il pas simplement des ingrédients à éviter ? Genre les silicones dans les cheveux, l’alcool sur mon visage sensible, les trucs allergènes, les parabens…
Ou ça va plus loin que ça ? Dites-moi tout !

 

La fabrication des produits :

Voilà un côté bien plus obscur de la cosmétologie pour ma part. Parce qu’encore une fois, à la limite, les ingrédients pourris qui font du mal à ma peau, ça reste mon choix, mon épiderme. Mais les conditions d’élaboration des produits, je me dis que là, ça n’engage plus que moi.

C’est pas que je m’en tape, bien au contraire, je crois que je me voile la face tout simplement. Et si j’assume d’en parler avec vous aujourd’hui, c’est qu’effectivement je pense que je ne suis pas la seule. La seule à avoir un chaton d’amour que j’aime à la folie, la seule à craquer devant un petit chien trop chou sur YouTube, la seule à vouloir adopter toute l’animalerie à chaque passage (non ça, y’a Amandine aussi !), la seule à être répugnée par les gens qui abandonnent leurs animaux sur le bord de la route avant les vacances, et la seule à avoir ses placards qui débordent de trucs à la compo dégueulasse, mais surtout avec des connards derrière tout ça.

Alors clairement, je ne suis pas prête à mater des vidéos très explicites sur le sujet (j’ai le cœur pas suffisamment bien accroché pour le moment), mais si quelqu’un peut me débriefer sur le sujet, ça serait nice. Je croise souvent des produits « non testés sur les animaux ». Très bien, mais alors à l’inverse, est-ce que ça veut dire que toutes celles qui ne mentionnent rien à ce sujet sur leur packaging le font ?
Le contraire est-il pour autant inversement proportionnel à la vitesse de la lumière ?
Et surtout, est-ce que ça s’arrête là ? Est-ce que cette mention suffit à être rassurée ou je dois faire attention à autre chose ?

 

Voilà ma réflexion du moment. Alors je compte sur vous, celles qui se bougent le lard pour ce genre de cause, pour m’aider à devenir quelqu’un de meilleur.
J’ai pas envie non plus de faire genre je fais attention si c’est pour qu’un produit sur 2 de ma salle de bain soit pourri. Ou de faire l’impasse parce que quand même ce produit-là il change ma vie, jpeux pas m’en passer.
Quitte à m’y intéresser, j’ai envie de creuser le truc, de connaître les tenants et les aboutissants et aussi de savoir de quoi je parle, surtout si c’est pour partager des choses avec vous sur le blog.

PP chachaJ’espère que vous serez quelques un(e)s à comprendre mes contradictions, et que vous aurez quand même un peu envie de m’aider !
Merci d’avance les chats, et à tout bientôt !
Bisous d’amour, évidemment !
Votre Chacha, pas toujours très futée, mais qui tente d’avancer !

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

6 Réponses pour [HELP] Compositions de produits : les coulisses des grandes marques

  1. Léa dit :

    La feignasse mais non moins éco concernée que je suis s’est posé les mêmes questions récemment ! Pour éviter de m’embrouiller la tête avec les compositions, je me suis tournée vers des produits « bruts ». Depuis quelques mois j’utilise donc de l’huile d’olive de bonne qualité pour mes masques cheveux et comme démaquillant, de l’huile de grenade ou de jojoba ou de coco comme crème de jour et de nuit. Enfin de l’argile et du miel comme masque pour le visage ! Effectivement ma salle demain ressemble doucement à ma cuisine mais pourquoi pas 🙂
    Je suis maintenant convaincue par les huiles qui n’ont, certes, pas la texture que j’aime dans la crème mais qui font le boulot ! Et puis surtout il y a des tonnes d’huiles différentes en fonction des envies et ça, c’est chouette 🙂
    Je ne t’aide peut être pas trop sur les compos en générale mais celle de mes huiles sont seulement composées ben … d’huile ! et ça c’est top 🙂

    • En Mode Gonzesse dit :

      Coucou Léa,
      Ça m’a l’air vraiment sympa comme alternative, ça donne plein d’idées ! J’aime déjà beaucoup les huiles pour mes cheveux, je les sors que trop rarement pour mes problèmes faciaux ahah. Intéressant tout ça, je me penche sur le sujet, merci pour ton aide !!
      Plein de bisous

  2. Juliette dit :

    Je suis loin d’être experte ou de complètement maîtriser le sujet mais comme je me suis posée ces questions il y a un peu plus d’un an je vais essayer de partager ce que j’en ai compris (et j’espère que vous arriverez à me comprendre).

    Tout d’abord concernant les cosmétiques de parapharmacie ils contiennent malheureusement un bon nombre d’ingrédients pas jojo. Ils n’ont d’ailleurs aucun label car leurs produits sont loin d’être très bon. Les labels sont dans un premier temps un très bon moyen de choisir ses cosmétiques (mais il faut bien sur savoir ce qu’ils garantissent car chacun a ses propres exigences). J’ai personnellement tout d’abord fait confiance au label Cosmébio, puis mes connaissances et mes exigences ont évolués. C’est bien sur impossible de tout savoir surtout au début car on s’y perd un peu (voir beaucoup). Mais grâce à des blogs ou des revus de produits naturels on arrive peu à peu à comprendre ce que les produits contiennent.

    Après vient la question de savoir à quel point les produits doivent-ils être naturels ou bio? Chacun à son opinion la dessus, par exemple les puristes (pas au sens négatif) n’utilise que des produits bruts (huiles, argiles,…). D’autres personnes se contentent d’éliminer certains ingrédients (parabens, silicones,…). Je crois qu’il n’y a pas de bonne réponse, personnellement j’essaye de trouver un juste milieu en utilisant des produits bruts mais également des crème et shampoings ayant de bonne certification avec une composition « clean ». Il a cependant certains ingrédients à complètement éviter mais ceux ci sont normalement exclus des certification ce qui facilite la tâche.

    Voilà j’espère que je ne t’ai pas trop embrouillé avec tout ce blabla!

    • En Mode Gonzesse dit :

      Coucou Juliette,
      C’est franchement parfait, merci beaucoup !
      Y’a tellement de choses auxquelles on a envie de s’intéresser, et tellement de visions différentes du truc ! Je crois que les certifications vont m’aider dans un premier temps, et je finirai par apprendre sur le tas moi aussi !
      Y’a pas de raison, si tu peux, je peux ahah 🙂
      Je t’embrasse, à très vite !
      Chacha

  3. Paulette dit :

    Concernant les tests sur les animaux (sujet qui me tient vraiment à cœur), les discours des marques sont un peu hypocrites…
    En fait, depuis peu, la législation européenne interdit les tests sur les animaux pour les produits finis, norme que la plupart des marques se vantent de respecter sur leur site Web…
    Ce dont on parle moins, c’est que si la loi leur interdit de tester les produits finis sur les animaux, elle ne leur interdit pas de tester les ingrédients des produits…

    Donc, le seul moyen d’être certaine d’acheter des produits non testés sur les animaux, c’est d’acheter des produits qui le mentionnent explicitement ou qui portent des logos comme le leaping bunny.
    Alors forcément, ça réduit beaucoup le choix… Tu peux pratiquement rayer les grandes surfaces, parfumeries et pharmacies de ta liste de fournisseurs. Bon, forcément, en farfouillant bien, tu peux peut-être y trouver des produits non testés (Le Petit Olivier p. ex.), mais faut bien chercher…

    Ça a été difficile pour moi au début puisque comme vous j’aime tester de nouvelles choses, mais en cherchant bien, il y a pas mal de marques en magasins bio qui ne testent pas sur les animaux (p. ex. Lavera, Melvita…) et qui l’indiquent clairement sur les flacons/emballages (parce qu’il faut également préciser que bio ne signifie pas non plus non testé sur les animaux). Et évidemment, il y aussi Lush et e.l.f. qui ne testent pas et l’indiquent clairement…

    Donc en fait, pour répondre à ta « vraie » question, oui, les marques qui ne mentionnent pas « non testé sur les animaux » doivent certainement y avoir recours, du moins pour les ingrédients…

    • En Mode Gonzesse dit :

      Hello Paulette,
      Et merci pour ton commentaire, tu confirmes bien la galère que c’est de s’y retrouver !
      J’ai déjà pisté le leaping bunny oui, merci ! Et Melvita est sur ma nouvelle wishlist mise à jouuuuuuur 🙂
      Pour les soins, je crois que je commence à comprendre et faire les bons choix. Est-ce que tu arrives à t’y tenir pour le make-up aussi ?
      Bisous !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*