[Do It Yourself] Une étagère à vernis

Publié le 3 décembre 2014 | Lifestyle

Salut les enfants,

Tout est parti d’un constat d’échec total sur ma vie, comme d’habitude, lorsque je me suis rendue compte que malgré les 2 boîtes Sephora remplies à rabord, je tournais grosso merdo avec les 5 mêmes vernis. PIRE ENCORE, que certains n’avaient encore jamais foutu un pied (???) sur mes ongles. Enfin, j’ai pratiquement touché le fond quand j’ai découvert la fine couche transparente multicolore chelou (rayez la mention inutile) qui s’était formée au-dessus de certains vernis qui n’avaient visiblement pas vu la lumière du jour depuis perpette.

Alors si toi aussi tu as envie de faire sortir du buisson des couleurs délaissées mais pourtant canons, de donner une 2ème jeunesse à tes premiers amours, de les considérer à leur juste valeur et de les afficher à la vue de tous dans ton entrée (et pourquoi pas !!), de te kiffer 3000 dès que tu passes à côté de ton chef d’œuvre, ou encore de conserver ton PEL pour d’autres occasions probablement plus justifiables, alors ce DIY est fait pour toi !rempli1

Pour construire votre propre vernithèque, il vous faudra :

– une connexion internet pour accéder à mon article
– l’agilité de mon papy d’amour, le soutien de mon amoureux, et les conseils avisés d’à peu près toute ma smala (bisou JFFF), particulièrement agressée réquisitionnée à cette occasion. J’pouvais pas garder toute cette pression en moi OH.

Sinon, en vrai :
un fond en contre-plaqué / dimensions 60 cm (longueur) x 72 cm (hauteur) très précisément
6 étagères / dimensions 59 cm (longueur) x 4 cm (profondeur) x 0.5 cm (épaisseur)
2 arrêtes pour le cadre vertical / dimensions 72 cm (hauteur) x 4 cm (profondeur) x 0.5 cm (épaisseur)
5 baguettes pour le rebord de chaque étagère / dimensions 69 cm (longueur) x 0.5 cm (hauteur) x 0.5 cm (épaisseur)
– de la colle à bois
– des petits clous tout partout et un marteau (ça marche mieux qu’avec les dents)
– la peinture de votre choix
-2-3 vernis histoire que tout ce cirque serve à quelque chose

brutLes étapes de la construction :

Le plus dur étant de gérer les dimensions, il ne reste plus qu’à assembler tout ça.
On place les 2 arrêtes verticales + 2 étagères à l’horizontal pour encadrer le fond.
Dans un premier temps, Papy a j’ai utilisé la colle à bois pour tout fixer. Puis on a assuré le coup avec des petits clous un peu partout. Parc’qu’on n’sait jamais.
Ensuite, on ajoute les 4 étagères restantes dans le cadre. On essaie de faire ça harmonieusement, et donc d’avoir la même hauteur un peu partout. Ici, c’était 14 cm entre chaque étagère si je ne m’abuse.
Enfin, dernière étape : ajouter les baguettes à chaque étagère pour créer un rebord et éviter que tous les vernis se cassent la gueule trop facilement. C’est clairement optionnel, mais on a voulu se kiffer jusqu’au bout. Laissez-nous.
Un trou pour pouvoir l’accrocher dans le futur appartement, 2 couches de peinture sur tout ça, et le tour est joué !

couche1couche2NDLR :
– Cette étagère a été conçue pour une collection d’une centaine de vernis environ. Je vous laisse adapter les mesures en fonction de vos besoins. #TeamProduitEnCroix
– En sachant que les vernis les plus larges de ma collection sont les Essie et les OPI (3 cm de diamètre environ à leur base), mais n’hésitez pas à prévoir des étagères plus profondes selon ce que vous comptez y mettre.

rempli3

A l’occasion de la construction de ce chef d’œuvre, j’ai retrouvé des vernis chouchoux qui malheureusement n’étaient plus aussi fluides qu’à l’origine, ce qui les rend pratiquement inutilisables si on est pas spécialement fans des carnages ongulaires. Et ce peu importe la marque, le prix de vente ou encore la date d’achat d’ailleurs. C’est comme ça je crois, la poisse habituelle j’imagine. Du coup, je pense prendre le taureau par les cornes et me procurer sous peu le diluant pour vernis à ongles de Mavala afin de tenter de les récupérer. Quelqu’un connaît ? Valide et me le conseille ?
Dans tous les cas, ça coûte 8 balles, à savoir un investissement tout à fait raisonnable par rapport au prix des vernis en question. Je vous tiens bien évidemment au courant de la suite des opérations.

 

PP chachaAllez, avoue que je t’ai fait rêver !!!!
J’attends votre avis, vos félicitations, et surtout vos photos à vous si jamais vous aussi vous vous lancez dans le gros œuvre !!!
Bisous d’amour !
Et merci Papy <3
Chacha

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

9 Réponses pour [Do It Yourself] Une étagère à vernis

  1. Bynoemie dit :

    Je connais le diluant Mavala, je le valide et je le conseille 🙂
    Par contre ils disent d’en mettre une goutte ou deux si je ne m’abuse… et perso il m’a fallu bien plus que ça, mais peut-être que ça venait de mon vernis qui était plus pâteux que la moyenne… ce qui est chouette c’est qu’on peut s’en servir pour créer des vernis en faisant des mélanges, j’avais un vieux blanc pas assez blanc et un violet foncé que je n’aimais pas, j’ai pu transformer tout çà en couleur Lilas, c’était pas mal du tout. Et niveau tenue, résistance, tout ça tout ça, c’était loin d’être catastrophique.

  2. Zout dit :

    PAPY PRÉSIDENT !!!!

  3. mamandoudouce dit :

    Très jolie étagère et bravo papy!!!!

  4. Paraît pas compliqué et j’aime le résultat ,.. m’en vais partager ton lien avec l’homme et au cas où mon papa …. autant doubler mes chances!
    pour le diluant je compte justement me le prendre, mais voilà ça t’aide pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*