[Do It Yourself] 3 jouets pour vos chatons

Publié le 14 avril 2015 | Lifestyle

Saluts les enfants,

Je pense que depuis l’temps, vous l’avez compris : vous avez affaire ici à deux meufs complètement gaga de leurs chattes. Respectives j’entends. #CoucouGoogleStats

Aujourd’hui, et pour le plus grand plaisir de mon mec qui n’en peut plus de moi, j’ai passé un cap. C’est à dire qu’à un moment, ras la carcasse des arbres à chats qui décèdent après 2 coups de griffe. On est partis d’un constat assez simple : un carton qui traine ou une bouloche de papier, et c’est le chaton le plus heureux. Pourquoi s’emmerder ?
Bon, admettons que fabriquer des jeux, du coup c’est s’emmerder un peu. Mais c’est cool. On est content, fier de soi, le chaton nous aime, à notre juste valeur. Et on a gardé notre PEL intact. Nickel ou pas ?

1/ Sa maisonnnnn est en cartonnn !

Pour ce sketch, il vous faudra :
– des cartons qui trainent (ici j’en ai utilisé 4)
Le mieux (ou pas, c’est selon d’ailleurs) reste d’utiliser des cartons de la même taille si vous souhaitez un résultat harmonieux. Leur quantité dépendra simplement du nombre de pièces que vous souhaitez offrir au loft de votre petit cœur. (pardon pour le champ lexical niais du jour)
– du gros scotch marron, une paire de ciseaux et un cutteur pour assembler tout ça
– du papier adhésif pour la déco (j’ai trouvé le mien chez Leroy Merlin)

La construction :
Rien de plus simple, il vous suffit d’assembler les cartons. Clairement : pensez à faire un plan 3D avant, histoire de pas découper un carton dans le vent. N’est pas architecte qui veut.
On découpe au cutteur les ouvertures entre chaque pièce (chez nous, y’a une pièce à vivre, une mezzanine accessible par un petit saut d’amour et un garage dans le fond) (au secours). Et évidemment, on scotche chaque arrête les unes avec les autres.
On avait gardé un couvercle pour la terrasse, mais finalement elle y va pas si c’est fermé, donc on laisse ouvert ! Voilà voilàààà.
Des fenêtres par-ci par-là histoire de voir dépasser sa bouille d’amour, un rideau de fils en carton pour entrer dans le garage (c’est trop marrant, on peut se gratter dessus, tu t’rends pas compte toi !!), on s’amuse comme on peut !

Comme les cartons étaient tous différents, ça rendait pas hyper joli-joli, du coup on a collé du papier. J’ai choisi un truc adhésif pour plus de facilité. Et j’ai oublié une partie en rouge, roooh ça va hein !!
J’ai pas osé peindre, ça aurait été clairement plus simple mais j’avais peur que l’odeur de peinture reste et dérange l’odorat développé de ma chatte (sketch).

TADAAAAAM

carton

2/ Un plateau multicolore

Pour ce sketch, il vous faudra :
– un plateau (une planche de bois, de contre-plaqué, de carton… peu importe, un truc un peu solide pour faire une base)
– des rouleaux de PQ à gogo (prévoyez quelques jours/semaines selon votre conso pour les mettre de côté)
– un cutteur et de la colle à carton
– des petites boules en laine, des balles en mousse, des grelots, des plumes… tout ce qui pourra intéresser votre chaton

La construction :
Pas bien compliqué non plus, il suffit de coller les rouleaux sur la base. Pas compliqué certes, mais bien relou. J’ai eu de la colle plein les doigts pendant 4 jours.
On découpe les rouleaux à différentes hauteurs histoire de faire galérer le chaton. Et donc on applique la colle délicatement sur la partie minime en contact avec le fond.
On ajoute les balles un peu partout, on peut également coller les plus petits trucs au fond aussi, sinon elle les chope trop facilement, les fout partout dans l’appart et c’est vite moins drôle bizarrement.
Ensuite, on assiste au sketch et on prend des photos tellement on trouve ça chou.  

TADAAAAAM

table

3/ Une souris en laine

Pour ce sketch, il vous faudra :
– des aiguilles à tricoter (ici, 7mm)
– de la laine (de chez Zeeman : pas cher, chouettes coloris et mélange de matières correct faut pas oublier que c’est pour finir autour d’un rouleau de PQ)
– un rouleau de PQ (4ever)
– une règle, pour celles et ceux qui veulent chipoter sur les longueurs
– une aiguille à coudre, grand format, pour la jointure
– une paire de ciseaux
– un bon pote calé en tricot (je ne vous présente plus Titi et le laisse à ses explications parce que clairement, moi ça me dépasse)

La construction :
On commence par monter 20 mailles sur la première aiguille, histoire d’avoir la bonne longueur du rouleau (photo 1). En point mousse (remember, Amélie était calée elle aussi !), on tricote ensuite sur environ 14 cm (sors ta règle), de quoi faire le tour du rouleau. On vérifie régulièrement en testant directement sur le rouleau (photo 2).  On pense aussi à laisser une marge pour coudre ensemble les 2 parties.
Quand la longueur est jugée satisfaisante, on ferme le tricot en gardant sur l’aiguille la dernière maille (photo 3). On a maintenant la base du corps de la souris, il faut donc poursuivre pour monter sa queue. Si seulement c’était si simple dans la vie.
On monte une nouvelle maille sur celle déjà présente, et on tricote des rangées de 2 mailles pendant 15 à 20 cm (photo 4). On ferme le tricot, et on ajoute le grelot simplement par un nœud. La partie tricot est désormais terminée (photo 5), non sans mal.

laine1

On forme ensuite un tube en faisant une jointure sur toute la longueur (photo 1). On retourne le tricot sur lui-même pour cacher la couture à l’intérieur. On se sert du reste de laine pour resserrer le premier bord. On passe l’aiguille sur les mailles extérieures pour créer une sorte de coulisse et on ferme le centre du tricot (photo 2). C’est le moment d’insérer le PQ à l’intérieur. Et c’est surtout le moment de kiffer le résultat.

laine2

TADAAAAAM

laine

Voilà, je vous quitte là-dessus tellement j’en-peux-pu-elle-est-trop-belle-c’est-notre-petit-amouuuur.
Je vous accorde que le dernier jouet est un poil plus galère (on a pas tous un Titi à portée de mains), mais j’espère que vous vous risquerez à tout ça si vous avez un rouleau de PQ qui traine à la maison. Fort probable tu m’diras !

PP chachaAllez, j’attends vos avis, vos questions si tout n’est pas clair, et surtout les photos de vos œuvres !!!
Bisous du chaton et de moi,
Chacha

PS : Merci Titi, merci JF, merci GrouAyoub et merci mon Louloup pour votre aide. Clairement, solo, c’est pas pareil <3

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

4 Réponses pour [Do It Yourself] 3 jouets pour vos chatons

  1. Moe dit :

    Des papa maman heureux, un chat d’amour heureux ! ♥

  2. Sam dit :

    Rho tu te casses la tête !
    Chez nous c’était un bouchon en liège (ou de bouteille d’eau) au bout d’une ficelle et une balle de ping pong ^^
    (Quand elle jouait pas tout simplement avec un morceau de plastique !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*