Ça, les femmes ne sauront jamais ce que ça fait

Publié le 11 octobre 2016 | Hommes, Humeurs

Bonjour Chaton !

Il y a peu, on évoquait ensemble ces choses que les femmes font, et que les hommes ne connaîtront jamais. (Souviens-toi ici).
Visiblement ça t’avait bien fait marrer (et moi aussi). (Oui je me fais auto-glousser quand j’écris, c’est un fait. Jamais mieux servie que par soi-même).

Moi je suis pour la parité vois-tu, alors il était normal de rendre la pareille à ces messieurs.
Parce que eux aussi ont leurs trucs que nous ne connaîtront jamais. Est-ce un bien ou pas ? à toi de me dire…

 

1/ Perdre ses cheveux
Bon, est est d’accord qu’une nana, ça perd ses veuchs par poignées. RIP le siphon de la douche. Mais – sauf cas extrême – on a quand même peu de chances de finir chauves. Involontairement je veux dire, me prends pas au mot Britney.
La peur du « front haut », on la laisse aux mâles sans soucis.

2/ Être à l’article de la mort… quand on a un rhume
Je vous apprends rien : un homme malade, c’est la fin du monde. Alors que nous, la douleur on est habituées (cf règles, épilation du maillot, accouchement, s’il fallait encore des preuves exemples). Se plaindre pour un petit mal de crâne et une gorge irritée, très peu pour nous. Sauf quand on veut qu’ils s’occupent de nous.

homme malade

3/ La bravoure en toutes circonstances
Attention, je ne dis pas qu’une femme ne peut pas jouer les héroïnes. Mais faut bien avouer que c’est le rôle de ces messieurs. Surtout quand y’a une araignée dans le coin.
Interdit d’avoir peur, homme, fais ton job et sauve-nous !

4/ Les concours de pipi
Bon techniquement, avec l’invention des pisse-debout féminins (qui a déjà testé ces trucs ?) c’est potentiellement possible.
Mais on va bien avouer que ça, on leur envie. Non, c’est que moi ? Faire pipi dans la nature, d’une part, mais surtout jouer à qui pissera le plus loin. On rate un truc là.

5/ Les stocks de mouchoirs dans la table de nuit
Pour ne pas dire « ceux usagés dans la poubelle de ta chambre ». #situvoisquestcequejveuxdire
Les filles ne connaissent pas non plus le moment gênant de la maman qui entre dans la chambre à un moment inopportun. Enfin disons que ça se cache plus facilement.
On est plus discrètes. Et écolos. #RIPKleenex

6/ Un salaire à la hauteur de leurs compétences
Ou un salaire égal pour un poste équivalent.
Ou un poste digne de leurs capacités.
Ou…bon, t’as saisi. Et y’a presque pas de mauvaise foi là dedans. Triste.

moustache-femme-salaire

7/ Les chaussures en taille 52
Enfin, j’espère. Pas facile pour les Louboutin sinon.

8/ Le duvet pré-pubère dégueulasse
Encore une fois, j’espère. Parce que même sur un homme, c’est un fléau ce truc. Éradiquez-le, jeunes hommes. Ça n’est pas viril.
J’aurai pu ajouter la voix qui mue aussi.

9/ Ne pas trouver le trou la 1ere fois
Si besoin est de préciser « la 1ere fois ». Normalement, nous on sait où il est.

10/La rivalité constante
Qui est le meilleur ? Qui est le plus fort ? Qui a la plus grosse ?
à la limite, nous on se demande juste qui est la plus belle. Mais globalement on fait plus dans la solidarité que dans la rivalité. #teambisounours

11/ Se gratter les cou**lles
Les remettre en place. La gaule du matin. Ou de n’importe quelle heure d’ailleurs.

12/ Être une « Don Juan »
J’avais également fini là dessus dans la version femme. Nous on sera jamais des grandes séductrices, des collectionneuses. Mais des salopes.

 

11215759_844736738894835_7278271421569055087_nAlors chaton, d’accord avec ces 12 points ?
T’en vois d’autres ?
Y’a des trucs que t’aurai aimé connaître ?

Des bises, Amandine

PS : Merci à mes généreux contributeurs 😉

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Réponses pour Ça, les femmes ne sauront jamais ce que ça fait

  1. Ninon dit :

    Je vais faire un peu la rabat joie, mais le truc que vivent les hommes et que j’aurais vraiment aimé connaître, c’est de ne pas vivre dans la trouille certaines situations. Du genre pouvoir rentrer toute seule à pied de boite à Paris sans angoisser ni prier pour ne pas croiser des relous… Ou bien ne pas m’être dit qu’avec le recul, accueillir toute seule chez moi un mec qui m’a contacté via le bon coin pour m’acheter un meuble était un peu inconscient… Il ne s’est rien passé heureusement, mais rien que le fait de me dire après coup que c’était inconscient, je me suis auto-saoulée!

    Ah, et sur une note un peu plus légère j’avoue que je me suis toujours demandée ce que ça faisait de marcher avec un truc entre les jambes 🙂

  2. Bo dit :

    Y a aussi des problèmes masculins qui ne sont pas risibles.

    On nous met la pression dès le plus jeune âge pour ne jamais montrer nos sentiments, toujours être forts, toujours être le meilleur.

    Résultat: le taux de suicide est trois fois supérieur chez les hommes que chez les femmes: http://infosuicide.eu/pointdevue/statistique/index.htm

    Les hommes sont également deux fois plus nombreux à mourir des maladies liées à l’alcoolisme: http://inpes.santepubliquefrance.fr/70000/dp/03/dp030122.pdf

    Concernant les différences salariales tu as le salaire que tu négocies. La principale différence étant que les femmes ont beaucoup moins tendance à négocier. C’est un problème d’éducation aussi, on apprend probablement moins aux femmes à se mettre en avant et c’est définitivement problématique mais l’arsenal juridique est présent depuis des années donc ce n’est définitivement pas un problème légal: il faut simplement que les femmes négocient leurs salaires comme le font une grosse partie des hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*